General Motors rachèterait 5 à 7% du capital de PSA Peugeot

Publié le 28/02/2012 - 17:55
Mis à jour le 28/02/2012 - 18:05

Alors que PSA Peugeot Citroën et General Motors négocient leur rapprochement depuis quelques mois, le constructeur américain s’apprêterait à prendre une participation de 5 à 7% du capital de PSA. 

Peugeot.jpg
©
PUBLICITÉ

La Tribune.fr avait révélé il y a peu l’existence de négociations entre PSA et General Motors. Il semblerait que les informations se précisent.

Selon une annonce faite aux agences Reuters et Bloomberg par « des sources proches du dossier », « PSA va procéder à une augmentation de capital qui lui permettra de faire justement entrer l’américain parmi ses actionnaires, afin de lever près d’un milliard d’euros », rapporte LaTribune.fr.

Il faut toutefois rester prudent car les discussions concernant une alliance stratégique entre les deux groupes n’ont encore pas abouties et les chiffres avancés dans la presse varient. Pour certains, General Motors prendrait une participation au capital de PSA inférieure à 5%, d’autres évoquent un achat à hauteur de 7%.

L’alliance entre les constructeurs devrait porter sur la construction de moteurs et de véhicules. Une annonce plus précise concernant l’accord en cours de négociation est attendue le 6 mars 2012 au salon de Genève.

 

Pourquoi un tel rapprochement ?

 

PSA, « en pleine crise, incapable de financer les investissements qu’exige un nécessaire déploiement intercontinental » serait à « la recherche d’un second souffle », d’après La Tribune.

Pour General Motors, l’enjeu d’une prise de participation serait de développer son activité sur le marché européen et d’enrayer les déficits de GM Europe, en particulier ceux de la filiale allemande Opel qui « ne parvient pas à enrayer la chute de ses parts de marché ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.97
ciel dégagé
le 23/08 à 3h00
Vent
2.73 m/s
Pression
1024.29 hPa
Humidité
96 %

Sondage