Alerte Témoin

Grève des gardes des jeunes médecins

Publié le 23/12/2012 - 11:12
Mis à jour le 23/12/2012 - 11:12

Le Syndicat national des Jeunes Médecins généralistes (SNJMG) appelle les médecins généralistes, remplaçants et installés, à une grève des gardes depuis ce samedi 22 décembre et jusqu'au 1er janvier 2013.

Pour le SNJMG, le mouvement "trouve ses origines dans la crise que traverse la Médecine générale (...) et la dégradation des conditions d'exercice. Or, en matière de conditions d'exercice, rien n'a vraiment évolué en pratique depuis la tentative avortée de l'option médecin référent". De manière plus générale, les médecins se disent harassés par leur volume horaire de 60 heures hebdomadaires, et se disent également mécontents  du passage de l’âge de la retraite à 67 ans. 

Le syndicat explique en outre que le plan de Marisol Touraine présenté la semaine dernière se focalise sur l'incitation à l'installation en zones déficitaires et ne répond de ce fait aucunement à la crise de la médecine générale. Conscients qu'il est impossible de tout régler en quelques mois, ils réclament un plan pluriannuel d'actions. Ils souhaitent notamment une baisse des charges, la création de "forfaits simples"  et souhaitent réfléchir au système de la délégation d’actes confiés à un assistant,  permettant aux médecins de voir plus de monde en moins de temps. 

Le SNJMG, regroupe des médecins internes, remplaçants et jeunes installés ou salariés en Médecine générale 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.

Entre canicule et covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : les conseils de l’ARS

Quatre départements de la région, la Côte-d’Or, le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire sont placés en vigilance orange canicule depuis jeudi 30 juillet et au moins jusqu'à ce soir. L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels tandis que cette canicule survient en pleine remontée de covid-19...

31, 32, 33°C… Quelques trucs pour se protéger de la chaleur !

Il fait chaud en Franche-Comté ce lundi 27 juillet 2020 avec des températures qui dépasseront les 30°C. Alors attention à ne pas attraper un coup de chaud et à protéger vos proches, surtout les plus fragiles comme les enfants et les personnes âgées… Pas besoin de passer la journée la tête dans votre réfrigérateur, voici six astuces pour vous protéger (+ une astuce bonus !).
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     9.95
    ciel dégagé
    le 05/08 à 6h00
    Vent
    1.87 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    91 %

    Sondage