Hacking Health : lancement d'un "collaborathon" contre le Covid-19

Publié le 01/04/2020 - 08:27
Mis à jour le 03/04/2020 - 11:17

Rendez-vous devenu incontournable de l’innovation dans le domaine de la santé à Besançon, Hacking Health a mis en ligne depuis le 23 mars 2020 un « collaborathon » afin d’aider la communauté des soignants face au Covid-19.

"Et si on utilisait le temps disponible derrière notre ordinateur pour aider la communauté des soignants, mais aussi ses voisins, son entourage à mieux affronter la crise sanitaire qui nous bouleverse tous ?", interrogent les organisateurs de Hacking Health.

Comment ça fonctionne ?

Depuis lundi 23 mars 2020, une série de sujets sont traités par des groupes ouverts constitués en ligne. Chaque sujet est « piloté » par une personne référente dont le rôle est d’animer la réflexion, valider les différentes étapes du processus d’innovation, garder le cap et stimuler l’intelligence collective.

"Tous ceux qui souhaitent prendre part à un groupe peuvent le faire. Il est souhaitable que des compétences très variées se regroupent", est-il précisé. Le pilote peut d’ailleurs solliciter des profils supplémentaires pour compléter son équipe. Chaque participant a accès à un canevas posant les principes et les étapes de la coopération qui se déroule sur une semaine.

Des coachs, personnalités particulièrement qualifiées, interviennent également au fil de la semaine pour aider les équipes. Le rendu de chaque équipe est publié le vendredi.

Si vous souhaitez partager une problématique, suggérer une idée, écrivez à : besancon@hacking-health.org

À propos du Hacking Health...

Hacking Health est un marathon de l’innovation ouverte en santé de 48 heures créé au Canada et qui s’est progressivement déployé dans le reste du monde y compris dans quelques villes de France comme Besançon. Son objectif : réunir des professionnels de santé et d’autres secteurs et des patients pour imaginer des solutions pour la santé de demain. Le Hacking Health réunit deux types d’acteurs : les lanceurs de défis apportant des problématiques issues de leur quotidien et les participants qui, pendant deux jours, mettent au profit leurs compétences pour "prototyper" des solutions de façon accélérée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.11
légère pluie
le 22/04 à 15h00
Vent
5.33 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
63 %