Haut-Rhin: le variant sud-africain identifié dans deux lycées

Publié le 10/02/2021 - 09:10
Mis à jour le 10/02/2021 - 15:02

"Plusieurs cas positifs au variant sud-africain" ont été détectés dans deux lycées de Colmar et Mulhouse (Haut-Rhin), entraînant la mise à "l'isolement d'un nombre conséquent de personnels d'éducation, d'élèves et d'agents", a annoncé mardi le rectorat de l'académie de Strasbourg.  

 © D Poirier
© D Poirier

« Suite à une circulation plus active du virus et à l’identification de variants, nous avons été amenés à prendre des mesures spécifiques » d’isolement qui concernent les personnels et les élèves du lycée Blaise Pascal de Colmar et du lycée Montaigne de Mulhouse, a annoncé l’académie dans un communiqué.

"On était anxieux par rapport à ça", a témoigné une professeure du lycée Montaigne, où le corps enseignant avait été informé lundi de la détection du variant sud-africain chez une élève de seconde.

"Il y a beaucoup de collègues qui étaient très soucieux, et les élèves aussi. J'en ai discuté hier avec une classe, ils étaient inquiets. Donc je pense que ces décisions vont rassurer tout le monde", a-t-elle estimé.

En dépit de ces mesures d'isolement, les deux établissements n'ont pas fermé leurs portes et continueront d'accueillir en présentiel les élèves de classes préparatoires aux grandes écoles et de BTS, ainsi que les élèves de la filière professionnelle au lycée Blaise Pascal.

Les élèves des voies générales et technologiques sont eux placés en "continuité pédagogique à distance". Ces mesures s'appliqueront pendant sept jours, soit jusqu'au 16 février inclus, "sauf si la situation était amenée à évoluer entre temps", a précisé le rectorat.

Selon les résultats préliminaires d'une enquête flash menée sur des prélèvements positifs le 27 janvier, dévoilés par l'Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est, 23,7% des nouvelles infections au coronavirus correspondaient à une suspicion de variant, britannique, sud-africain ou brésilien dans la région. Ces résultats, obtenus par des tests dits de "criblage", devaient néanmoins encore être confirmés par génotypage.

  • Par ailleurs, au 5 février, 82 cas de variants avaient été détectés au sein de clusters de Covid-19 dans la région Grand Est, selon l'ARS : 62 cas de variants britanniques et 20 cas de variants sud-africain ou brésilien.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Covid-19 : "hausse brutale" de la circulation du virus en Bourgogne Franche-Comté

Le taux d'incidence a doublé en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté et dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité des tests est à 5,5 %. La circulation du virus est plus active dans le Jura (326 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort et le Doubs (228). Si on dénombre une centaine d' hospitalisations supplémentaires en une semaine dans la région, le nombre de patients en réanimation reste stable.

5e vague : ce qu'il faut retenir des annonces d'Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19 serait désormais "ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi 27 novembre 2021. Cela concerne 19 millions de Français...

Santé

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Ce n’est pas parce qu’on en parle plus que la grippe a disparu : la CPAM du Doubs vous invite à vous faire vacciner

PUBLI-INFO • La vaccination contre la grippe saisonnière se déroule jusqu'au 31 janvier 2022 dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire de la Covid-19. La vaccination contre la grippe est possible en ville depuis le 22 octobre, en Ehpad et établissements de santé depuis le 18 octobre afin de saisir toutes les opportunités de vaccination et d’optimiser les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19, et dans l’objectif d’un haut niveau de protection des plus fragiles.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Covid-19 : "hausse brutale" de la circulation du virus en Bourgogne Franche-Comté

Le taux d'incidence a doublé en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté et dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité des tests est à 5,5 %. La circulation du virus est plus active dans le Jura (326 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort et le Doubs (228). Si on dénombre une centaine d' hospitalisations supplémentaires en une semaine dans la région, le nombre de patients en réanimation reste stable.

Doubs : masque et Pass sanitaire obligatoires dans les marchés de Noël

Après les annonces d'Olivier Véran à la mi-journée pour freiner la circulation du virus, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet a décidé de renforcer l’obligation de port du masque en prenant un arrêté incluant les zones extérieures densément fréquentées sur l’ensemble des communes du département.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.19
nuageux
le 30/11 à 6h00
Vent
2.4 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
93 %

Sondage