L’intelligence artificielle au cœur des Journées Granvelle les 20 et 21 mars 2018 à Besançon

Publié le 19/03/2018 - 14:03
Mis à jour le 20/03/2018 - 10:07

Après le succès de la première édition des Journées Granvelle à Besançon en 2017 (1 000 visiteurs), le Grand Besançon en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie du Doubs organisent une seconde édition. Le thème de cette année : l’intelligence artificielle. Rendez-vous les 20 et 21 mars 2018 à la Maison de l’économie… 

Journe?es Granvelle a? Besanc?on : Jean-Louis Fousseret nous parle d'intelligence artificielle... from maCommune.info on Vimeo.

PUBLICITÉ

À travers ces Journées Granvelle, « nous voulons affirmer le rôle de Besançon en tant que lieu de débats de sujets nationaux et internationaux. C’est une ville de penseurs où on veut débattre de l’avenir », a déclaré Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon lors de la présentation du programme jeudi 8 mars. Cet événement « donne une visibilité à la réalité de notre tissu industriel bisontin », a précisé Dominique Roy, président de la Chambre d’industrie du Doubs.

L’intelligence artificielle, pourquoi ? 

Jean-Louis Fousseret et Dominique Roy ont choisi ensemble le thème de l’intelligence artificielle à l’issue des Journées Granvelle de 2017. « Nous avons bien fait puisqu’aujourd’hui on en parle partout ! Nous sommes heureux qu’il soit d’actualité » se réjouit le président du Grand Besançon, « c’est un thème majeur pour les prochaines années. »

Côté industrie, le président de la CCI évoque « un réseau industriel bisontin et franc-comtois qui s’inscrit bien dans cette réalité industrielle : ce n’est ni Robocop ni de la science-fiction, c’est dans les entreprises et chez les citoyens. » Dominique Roy indique également que « nos entreprises ici ont su s’intégrer et devenir producteurs d’intelligence artificielle ».

Le programme des Journées Granvelle 

Ces deux jours de colloque sont ouverts aux professionnels comme au grand public (il est conseillé de réserver). Parmi les rendez-vous majeurs des Journées Granvelle : la conférence sur le Transhumanisme animée par Luc Ferry (ex-ministre de l’Éducation, philosophe et écrivain) le 20 mars. En raison du grand nombre de participants prévu, deux salles de 200 places seront ouvertes pour la suivre en visio-conférence.

Mardi 20 mars

  • 8H45 – Accueil – petit déjeuner
  • 9H00 – Lancement officiel de l’événement avec Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon et Dominique Roy, président de la CCI du Doubs
  • 9H00-12H00 – Conférence d’ouverture : « Comment les entreprises européennes et les pouvoirs publics se préparent-ils à relever les défis d’intelligence artificielle et à intégrer ces opportunités de croissance et de compétitivité ? » Animation par Jean-Charles Catteau. (Suisse)
  • 14H00-17H00 – Master class animée par Luc Ferry sur le thème du transhumanisme
  • 14H00-15H30 – Ateliers Les Échos : « De Google home aux robots conversationnels, rupture technologique et éthique » avec Laurence Devillers
  • 15H30-17H00 – « Des défis scientifiques et techniques pour l’intelligence artificielle dans le futur » avec Bertrand Braunschweig
  • 17H30-19H00 – Conférence Les Echos sur le transhumanisme avec Luc Ferry

Mercredi 21 mars

  • 8H45 – Accueil et petit déjeuner
  • 9H00-10H00 – Le programme « Investissement d’avenir PIA » : financement des projets d’innovation individuels, accompagnement et transformation filières, adaptation et qualification de la main d’œuvre. 
  • 10H00-12H00 – Conférence : « L’intelligence artificielle utile à tous ? » avec Étienne Klein
  • 14H00-15H30 – Table ronde : « Face aux cyber-attaques, quels réflexes et bonnes pratiques pour s’en prémunir ? » Intervenants : Wooxo, gendarmerie cellule IE, antenne cybersécurité de la police nationale, Delfingen.
  • 15H30-17H00 – Atelier Silicon Comté : « Intelligence artificielle, l’avenir de la relation client » Intervenants : La Poste, KickMyBot, Adecco, Davi.
  • 18H00-19H30 – Open Business : « Le travail est l’avenir de l’homme », impacts de l’intelligence artificielle sur le marché du travail et nouvelles formes d’emploi, Nicolas Bouzou. Intervenants : Cryla, Percipio Robotics, Ordre des experts-comptable, Crédit Agricole Franche-Comté, Adecco. Animation par Jean-Charles Catteau.
  • Cocktail de clôture 

Infos +

  • Les Journées Granvelle sont ouvertes au grand public : il est vivement conseillé de s’inscrire sur www.journees-granvelle-besancon.fr (attention, 1 008 réservations ont déjà été enregistrées)
  • Journées Granvelle
  • Mardi 20 et mercredi 21 mars 2018
  • Maison de l’Économie – 46, avenue Villarceau, 25 000 Besançon
  • Toutes les infos sur www.journees-granvelle-besancon.fr
  • Dans la limite des places disponibles
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.19
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage