La CGT Culture se dit "inquiète de la fusion des régions"

Publié le 06/11/2015 - 14:27
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:02

La CGT Culture de Bourgogne Franche-Comté organisera une réunion ce lundi 9 novembre 2015 à l’Union Locale CGT de Dole. Celle-ci aura lieu en présence de 30 agents et de Valérie Renault, responsable nationale de la CGT-Culture, de Dominique Gallet, responsable régionale CGT Bourgogne et Michel Faivre-Picon, responsable régional CGT Franche Comté, afin d'aborder le problème de la place réservée à la culture lors de la fusion des régions.

1-dsc_1691.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Le Ministère de la Culture en Bourgogne et en Franche-Comté est représenté par 165 agents, répartis sur différents lieux et activités : musées, archéologie, archéologie préventive, archives, monuments historiques…

La CGT est convaincue que « notre société a un besoin vital de culture » et défend sa place avec conviction. Cependant, la réforme territoriale, avec la fusion des régions, et donc aussi la fusion des services de l’Etat en région, avec la loi Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) représente pour la CGT, « un énième épisode du désengagement de l’Etat qui nous apporte encore plus de crainte pour la Culture en France« .

C’est pourquoi la CGT a décidé de réunir ce lundi 9 novembre 2015, les personnels du ministère de la Culture « pour faire le point sur la situation, affiner nos exigences, et se mettre en ordre de marche pour défendre au mieux les personnels, leurs droits, leurs métiers, leur travail« .

Lundi 9 novembre 2015, sur la journée, à l’Union Locale CGT, 8 rue du Vieux-Château à Dole.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.45
couvert
le 22/07 à 15h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1022.61 hPa
Humidité
40 %

Sondage