Alerte Témoin

"La réussite de la prochaine rentrée de l’apprentissage dépendra de la capacité des entreprises à proposer des contrats aux jeunes alors qu’elles n’auront pas encore surmonté la crise"

Publié le 26/05/2020 - 08:18
Mis à jour le 25/05/2020 - 16:33

Face à la crise du Coronavirus, le secteur de la métallurgie a subi un violent coup d’arrêt en Franche-Comté, région très industrielle dans laquelle l’interdépendance entre les différents secteurs d’activité est forte. Pour le président de l’UIMM Franche-Comté, Jean-Luc Quivogne, "la réussite de la reprise de l’activité dans cette nouvelle période de sortie progressive du confinement est donc vitale pour toutes nos entreprises et c’est par l’engrangement des commandes qu’elles pourront se relever. Le futur plan national de relance du Gouvernement sera déterminant".

Guillaume-RC-5 © UIMM-Agence IMAGISTA-Aure?lien Audy
©UIMM - Agence IMAGISTA - Aurélien Audy

Depuis le début de la pandémie, les entreprises ont fait un travail considérable sur leurs sites pour maintenir un peu d’activité, en toute sécurité pour leurs salariés et dans le strict respect des conditions sanitaires. Elles disposent d’un guide des mesures de prévention du Covid-19 - régulièrement mis à jour en fonction des décisions gouvernementales - et de l’appui au quotidien de l’UIMM Franche-Comté. Un dialogue social constructif a pu, en général, être maintenu. Au niveau national, il a en particulier permis de signer le 3 avril un accord de branche avec la CFDT, la CFE-CGC et FO sur les modalités d'organisation du travail pour faire face à l'épidémie de COVID-19 dans la métallurgie. Au cours des prochains mois, ce dialogue social au niveau national, de l’UIMM régionale et dans l’entreprise sera particulièrement important pour l’avenir de l’industrie.

Pour le président du Pôle formation de l’UIMM, Michel Goetz, "l’industrie franc-comtoise doit, malgré les difficultés, pouvoir se projeter et se mobiliser sur les compétences dont elle aura besoin au moment de la reprise". Pendant la période de confinement, la continuité pédagogique a été assurée par les équipes du Pôle Formation et les maîtres professionnels de l’Ecole de Production de Besançon qui ont assuré le suivi des jeunes, à distance. Cette situation inédite a boosté le développement de la digitalisation des pratiques et des Formations Ouvertes à Distance (FOAD).  Pour les salariés des entreprises, le FNE formation mis en place par l’Etat  permet aujourd’hui de proposer des formations en s’adaptant aux conditions de travail particulières. "La réussite de la prochaine rentrée de l’apprentissage dépendra de la capacité des entreprises à proposer des contrats aux jeunes alors qu’elles n’auront pas encore surmonté la crise" selon Michel Goetz.

Pendant la période de confinement, 70 % l’activité du Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification dans l’Industrie (le GEIQ de la métallurgie) a pu être maintenue. Etienne Boyer, son président, souligne de son côté "face au risque accru de précarité, la nécessité absolue de contribuer à la sécurisation des parcours professionnels sur des métiers qui resteront en tension dans l’avenir".

L’UIMM Franche-Comté et l’ensemble des structures de son réseau vont poursuivre de façon dynamique, agile et opérationnelle leur accompagnement auprès des entreprises. Jean-Luc Quivogne le reconnait : "la période qui s’engage comporte des risques élevés pour notre économie. Il conviendra de garder une vigilance maximale sur la situation individuelle de chaque entreprise pour l’aider à passer ce cap".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Pas de festivités ni de feux d’artifice du 14 juillet à Besançon

En raison des contraintes sanitaires liées aux rassemblements de plus de 10 personnes, la Ville de Besançon a décidé de ne pas organiser de festivités pour la fête nationale du 14 juillet 2020. Seule une cérémonie en présence des forces militaires doit-être coorganisée dans la matinée par la préfecture du Doubs, la ville de Besançon et l'armée.

Covid-19 : l’Insee confirme une forte hausse des décès en Bourgogne Franche-Comté

La preuve par les chiffres • Entre le 11 mars et le 26 avril 2020, l’excédent de décès  a été le plus marqué en Bourgogne- Franche-Comté  avec 1.400 décès supplémentaires, "soit 36 % de plus que sur la moyenne des cinq dernières années" notent les auteurs d'une étude de l'Insee qui vient de paraitre.

Déconfinement : les clubs échangistes considérés comme… des salles de sport par le code du tourisme

Alors que les gérants de discothèques s'arrachent les cheveux parce qu'ils n'ont pas encore le droit de rouvrir leurs portes au public et que leur trésorerie rétrécit de jour en jour dans ce contexte de crise sanitaire liée au covid-19, les clubs libertins eux, ont pu rouvrir depuis juin dernier parce qu'ils sont considérés comme… des salles de sport. Pourquoi ?

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Economie

Cartes bleues et consommation électrique : des indicateurs pour analyser la reprise d’activité

En juin 2020, l'activité en Bourgogne Franche-Comté a été inférieure de 12% par rapport à la normale selon une note de conjoncture de l'Insee qui utilise de nombreuses données pour analyser la reprise : de la consommation électrique des entreprises jusqu'aux montants des transactions par carte bancaire qui retrouvent un niveau (presque) habituel...

Tabac : l’achat dans les pays voisins sera limité à une cartouche de cigarettes (contre quatre auparavant)

L’Assemblée nationale a voté ce mercredi 8 juillet 2020 en faveur d’une réduction de certains achats de cigarettes et de tabac autorisés dans les pays voisins avant de les ramener en France, dans le cadre de l’examen du troisième projet de budget de crise. Jusqu'à présent, il était possible de ramener quatre cartouches de cigarettes...

Un livre pour les vacances : « Le Loup et la Cigogne » lu par Maxence

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Loups et la Cigogne" lu par Maxence de l'école de Grandfontaine.

Soutien aux PME : la Bourgogne Franche-Comté, première région à mettre en place le « Prêt Rebond »

10 M€ de fonds européens • En réaction à la crise économique liée au Covid 19, la Commission européenne a proposé une "initiative d'investissement en réaction au coronavirus", visant à soutenir les Etats membres les plus touchés et l’économie européenne, en mobilisant notamment le levier des fonds européens. La Bourgogne-Franche-Comté est la première Région à mettre en œuvre le Prêt Rebond sur fonds européens, en lien avec Bpifrance, à hauteur de 10 millions d'euros de FEDER.

Sondage : Consommez-vous « local » pour vos courses alimentaires ?

En cette période de crise sanitaire et économique, les Françaises et les Français sont encouragés à s'approvisionner chez des producteurs locaux ou des magasins relayant leurs produits, pour les aider. Et vous, faites-vous vos courses plutôt dans les hyper et supermarchés ou plutôt chez les producteurs locaux ? C'est notre sondage de la semaine...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.8
    peu nuageux
    le 11/07 à 15h00
    Vent
    4.56 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    39 %

    Sondage