Législatives : le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour l’extrême droite

Publié le 12/06/2024 - 17:41
Mis à jour le 12/06/2024 - 17:48

Suite à la dissolution de l’Assemblée nationale, de nouvelle élections législatives vont se tenir le 30 juin et 7 juillet 2024. Pour Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, "voter pour le Rassemblement national, c'est voter contre la Franche-Comté". 

Pour les prochaines législatives, le Mouvement Franche-Comté appelle les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois à ne pas voter pour le Rassemblement national, car il est le "seul parti politique français à souhaiter la suppression des régions", explique Jean-Philippe Allenbach.

Et d’ajouter : "C’est un projet  ultra-jacobin qui, pour rappel, figurait déjà dans le programme présidentiel de Marine Le Pen : "On supprime trois strates : les régions, les intercommunalités et l’Union européenne...Les compétences des régions iront vers l’État et les départements »  (interview BFM du 3/1/2017). Proposition qui, si elle est aujourd’hui quelque peu mis en sourdine par le RN, n'en témoigne pas moins de cette idéologie "national-centraliste" qui depuis toujours l’inspire", déplorer le président du Mouvement Franche-Comté.

Pour le MFC et en un mot, "voter pour le Rassemblement national, c’est voter contre la Franche-Comté" : "Et quand on est fier de sa région on ne la trahit pas en votant pour ceux qui veulent la rayer de la carte", conclut J-P Allenbach.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Législatives 2024

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.11
partiellement nuageux
le 14/07 à 06h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
81 %