Les CCI de Bourgogne Franche-Comté mettent en place une bourse régionale à l’entraide entre entreprises 

Publié le 13/04/2020 - 08:01
Mis à jour le 12/04/2020 - 08:58

Suite à l’épidémie du Covid-19 et aux mesures de confinement, les CCI de Bourgogne Franche-Comté ont souhaité soutenir rapidement les entreprises impactées. Pour cela, elles ont notamment mis en place une bourse régionale d’entraide.

© CCi  ©
© CCi ©

Selon les CCI, les entreprises subissent une double perte : "d’une part la baisse de la consommation et d’autre part la réduction des capacités de production due aux ruptures de la chaine logistique amont et aval, au manque de compétences disponibles, à l’arrêt de certains sous-traitants, aux difficultés à mettre en place les mesures de protection par manque d’équipements", est-il indiqué.

Les équipes des CCI de Bourgogne Franche-Comté se sont organisées en cellule d’appui pour soutenir et accompagner les entreprises qui le nécessitent. Dans ce contexte, la solidarité et la complémentarité entre les entreprises sont une "nécessité, car toute l’économie est « encordée » : la défaillance des uns entraine la défaillance des autres, en même temps que le dynamisme d’une entreprise génère de l’activité pour les autres entreprises", expliquent les CCI.

À quoi va servir cette bourse d'entraide ?

Cette bourse à l’entraide va permettre de générer de la coopération entre entreprises de Bourgogne Franche-Comté et de maintenir, dans la mesure du possible et dans ce contexte difficile, l’activité économique régionale.

Qu’une entreprise recherche un sous-traitant, des compétences, une prestation, du matériel, des équipements… ou qu’une autre entreprise soit à même de proposer des services ou des produits pour répondre aux besoins exprimés, il leur suffit de remplir un formulaire en ligne sur le site. Ensuite de quoi, l’annonce est mise en ligne et est consultable par les autres entreprises, qui pourront y répondre directement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.64
ciel dégagé
le 25/06 à 0h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
92 %