Les "vrais enjeux avant le 7 mai" selon Jacques Vuillemin

Publié le 27/04/2017 - 15:52
Mis à jour le 09/05/2017 - 08:35

Jacques Vuillemin, ancien adjoint au maire à Besançon et écrivain donne son ressenti et ses « vrais enjeux » sur l’élection présidentielle 2017.

 ©
©

L'ancien adjoint au maire explique ne pas avoir été surpris, contrairement au 21 avril 2002, de la présence du Front National lors du premier tour de l'élection présidentielle. Il pose la question sur "qui accompagnerait le FN". Il appelle à "refuser cette banalité de toutes nos forces".

"Les vrais enjeux avant le 7 mai"

Pour Jacques Vuillemin, il ne "s'agit pas d'adhérer à un projet porté par un candidat , mais de protéger la république et ses valeurs de liberté , d' égalité et de fraternité (...) Il faut refuser une France repliée sur elle même , une France isolée , pour garder une France fidèle à son histoire".

L'Europe occupe une place importe pour l'ancien adjoint " l'Europe n'est pas qu' une zone de libre échange , qu' un espace économique. C'est la terre des libertés , de la démocratie ." "Il faut écouter cette colère , et y répondre au delà du 7 mai. Je ne sais pas si le clivage gauche /droite appartient au passé , mais je suis convaincu qu'une gauche reconstruite , recomposée , sera ou serait en situation d' y répondre" conclut-il.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

réaction 1er tour présidentielle

L’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires appelle à la manifestation ce 1er mai 2017 à Besançon

Loin de faire bloc comme en 2002 contre le Front national, les syndicats célèbrent lundi le 1er mai en ordre dispersé. Les uns veulent appeler à « faire barrage » à Marine Le Pen, d’autres à voter pour Emmanuel Macron et certains à « battre les deux candidats ». A Besançon, CGT-FSU-Solidaires appellent à faire barrage au  Front National ce 1er mai 2017 à 10h Place de la Révolution à Besançon.

Politique

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.99
ciel dégagé
le 11/08 à 0h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
63 %

Sondage