Les "vrais enjeux avant le 7 mai" selon Jacques Vuillemin

Publié le 27/04/2017 - 15:52
Mis à jour le 09/05/2017 - 08:35

Jacques Vuillemin, ancien adjoint au maire à Besançon et écrivain donne son ressenti et ses "vrais enjeux" sur l'élection présidentielle 2017.

 ©
©

L'ancien adjoint au maire explique ne pas avoir été surpris, contrairement au 21 avril 2002, de la présence du Front National lors du premier tour de l'élection présidentielle. Il pose la question sur "qui accompagnerait le FN". Il appelle à "refuser cette banalité de toutes nos forces".

"Les vrais enjeux avant le 7 mai"

Pour Jacques Vuillemin, il ne "s'agit pas d'adhérer à un projet porté par un candidat , mais de protéger la république et ses valeurs de liberté , d' égalité et de fraternité (...) Il faut refuser une France repliée sur elle même , une France isolée , pour garder une France fidèle à son histoire".

L'Europe occupe une place importe pour l'ancien adjoint " l'Europe n'est pas qu' une zone de libre échange , qu' un espace économique. C'est la terre des libertés , de la démocratie ." "Il faut écouter cette colère , et y répondre au delà du 7 mai. Je ne sais pas si le clivage gauche /droite appartient au passé , mais je suis convaincu qu'une gauche reconstruite , recomposée , sera ou serait en situation d' y répondre" conclut-il.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

réaction 1er tour présidentielle

L’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires appelle à la manifestation ce 1er mai 2017 à Besançon

Loin de faire bloc comme en 2002 contre le Front national, les syndicats célèbrent lundi le 1er mai en ordre dispersé. Les uns veulent appeler à "faire barrage" à Marine Le Pen, d'autres à voter pour Emmanuel Macron et certains à "battre les deux candidats". A Besançon, CGT-FSU-Solidaires appellent à faire barrage au  Front National ce 1er mai 2017 à 10h Place de la Révolution à Besançon.

Politique

Homme tué rue d’Arènes : Besançon Maintenant demande (encore) à la maire de développer la vidéosurveillance

La police a déclaré avoir pu retrouver l'auteur présumé d'un coup de couteau engendrant la mort d'un jeune homme ce jeudi 29 juillet rue d'Arènes grâce à la vidéosurveillance. Besançon Maintenant, groupe d'opposition de la droite et du centre au conseil municipal, demande une nouvelle fois à la municipalité de déployer d'autres dispositifs de vidéosurveillance.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

Au bout d’une nuit blanche, premier feu vert de l’Assemblée pour le projet de loi sur le pass sanitaire

Lutte contre la recrudescence de l'épidémie dopée au variant Delta ou combat pour les libertés publiques : au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée a voté ce 23 juillet 2021 le nouveau projet de loi anti-Covid avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

Pass sanitaire dans les centres commerciaux : 20 km « c’est beaucoup » pour définir un bassin de vie, selon Griset

Un périmètre de 20 km, "c'est beaucoup" pour définir le "bassin de vie" dans lequel les centres commerciaux de grande taille seront accessibles sans pass sanitaire en raison de l'absence d'autres commerces de première nécessité, a estimé ce mardi 20 juillet 2021 le ministre chargé des PME Alain Griset.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.99
légère pluie
le 30/07 à 18h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
100 %

Sondage