1er tour de la Présidentielle 2017 : la réaction d'Éric Alauzet

Publié le 27/04/2017 - 17:08
Mis à jour le 28/04/2017 - 07:06

Le député EELV du Doubs Éric Alauzet qui soutenait le candidat PS Benoit Hamon "conformément aux règles du scrutin organisé par le PS" appelle sans détour à voter Macron au second tour de la présidentielle 2017 le 7 mai prochain.

what_you_get_by_achieving_your_goals_is_not_as_important_as_what_you_become_by_achievingyour_goals.-2.png
© DR
PUBLICITÉ

« Farouche partisan du rassemblement de la gauche et d’une grande primaire, de Jean-Luc Mélenchon à Emmanuel Macron, je me suis engagé pour l’élection présidentielle aux côtés de François de Rugy à la primaire de la Belle Alliance Populaire.

Conformément aux règles du scrutin organisé par le PS, j’ai ensuite soutenu le vainqueur, Benoît Hamon, durant cette campagne, même si la multiplicité des candidatures de gauche et de progrès nous exposait encore à un duel droite extrême droite au second tour.

Face aux tentations destructrices du clivage j’ai toujours fait l’effort de rechercher ce qui rassemblait ces candidats, ces trois expressions de la gauche, du progrès et de l’écologie.

J’ai à cœur, pour répondre à l’urgence écologique et climatique et à d’autres défis planétaires, de poursuivre le travail sur deux points : la régulation de la mondialisation ultralibérale et la dynamisation des territoires pour contourner cette mondialisation.

Mais avant de mener la bataille des législatives sur ces priorités avec une volonté de rassemblement, il faut bien réaliser que l’élection présidentielle est loin d’être terminée et qu’un accident démocratique reste possible alors que certains finassent, calculent et refusent de prendre leurs responsabilités : les électeurs ont placé Emmanuel Macron au premier tour pour faire face à Marine Le Pen et à la xénophobie.

Prenons garde aux projets xénophobes et populistes de Madame Le Pen. Nous le savons, au pouvoir, le Front national ne fera que semer le vent de la discorde.

La question de la sortie de l’Europe constitue un de plus grands dangers quand Madame Le Pen cherche à rallier les partisans des Insoumis sur ce thème. Loin de constituer un miracle, cette sortie de l’Europe, avec l’inflation en corollaire, ruinerait les plus modestes.  

Il faut rester lucide pour ne pas se laisser embarquer vers des horizons incertains. C’est pourquoi, le dimanche 7 mai, nous devons faire barrage au Front national en allant voter massivement pour Emmanuel Macron« . 

 

Éric ALAUZET

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

réaction 1er tour présidentielle

L’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires appelle à la manifestation ce 1er mai 2017 à Besançon

L’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires appelle à la manifestation ce 1er mai 2017 à Besançon

Loin de faire bloc comme en 2002 contre le Front national, les syndicats célèbrent lundi le 1er mai en ordre dispersé. Les uns veulent appeler à "faire barrage" à Marine Le Pen, d'autres à voter pour Emmanuel Macron et certains à "battre les deux candidats". A Besançon, CGT-FSU-Solidaires appellent à faire barrage au  Front National ce 1er mai 2017 à 10h Place de la Révolution à Besançon.

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.88
partiellement nuageux
le 16/10 à 18h00
Vent
2.358 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
77 %

Sondage