Masques de la Région "réquisitionnés" : les explications de Castaner

Publié le 10/04/2020 - 12:24
Mis à jour le 10/04/2020 - 12:24

Dimanche 5 avril dernier, 2 millions de masques commandés par la Bourgogne Franche-Comté étaient "donnés en priorité" à la région Grand-Est. Le Ministre de l'Intérieur a fourni, au Sénat, les explications à cette apparente réquisition... 

C. Castaner au Sénat, ce mercredi 8 avril 2020 ©Twitter Sénat ©
C. Castaner au Sénat, ce mercredi 8 avril 2020 ©Twitter Sénat ©

On fulminait, côtés élus de Bourgogne Franche-Comté.

Dans un contexte sanitaire très difficile, la Région avait commandé, pour début avril, 1,3 millions de masques. Masques qui n'étaient jamais parvenu chez nous : ils avaient été réquisitionnés dès leur arrivée à l'aéroport Bâle-Mulhouse par l'ARS et la région Grand Est.

Et dimanche 5 avril dernier, rebelote. Une nouvelle cargaison de deux millions de masques à destination de la BFC avait de nouveau été saisie, par l'Etat, pour être délivrée dans le Grand Est, région très touchée par l'épidémie.

Mais la pilule passait mal du côté de Dijon et Besançon : partout, on fusillait cette répartition ; Marie-Guite Dufay, la présidente de Région, qui avait refusé de s'en offusquer la première fois, avait même demandé une "répartition plus solidaire" à l'Etat.

Castaner au créneau

Face à l'ampleur de la polémique, le Ministre de l'Intérieur est intervenu, ce mercredi 8 avril 2020 au Sénat, pour expliquer la situation, suite à une question posée par un sénateur de Saône-et-Loire.

"Il n'y a pas eu de réquisition, ni par l'armée ni par qui que ce soit. Un importateur devait livrer 4 millions de masques à l'ARS du Grand Est. Mais cet importateur avait aussi pris des commandes de la Bourgogne Franche-Comté. (...) Au moment de la livraison, il n'y avait que 3,4 millions de masques, qui ont été donnés en priorité au personnel soignant du Grand Est" a détaillé Christophe Castaner.

"Il n'est pas question qu'il y ait une guerre de masques  entre les collectivités et l'Etat, nous devons travailler main dans la main" a-t-il conclu.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.16
chutes de neige
le 02/12 à 12h00
Vent
3.08 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
100 %

Sondage