Métiers du paramédical : une journée portes ouvertes avec le CHU de Besançon

Publié le 19/01/2016 - 18:05
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:35

L’Institut de formation de professions de santé du CHRU de Besançon organise sa première journée portes ouvertes ce samedi 30 janvier. L'occasion de découvrir les métiers d'infirmier, aide-soignant, ambulancier, auxiliaire de puériculture...

 ©
©

De 9h30 à 16h30

Le rendez-vous est donné de 9h30 à 16h30 sur son site des Tilleroyes, 44 chemin du Sanatorium, aux Tilleroyes, à Besançon.

"Toute la journée, les professionnels de l’IFPS seront à la disposition du public intéressé par les métiers du paramédical pour les renseigner et échanger sur les 9 filières de formations proposées à l’institut : aide-soignant, ambulancier, auxiliaire de puériculture, infirmier, infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, infirmier puériculteur, masseur kinésithérapeute et cadre de santé", expliquent les organisateurs de cette journée.

Pour rappel, l'IFPS accueille 900 étudiants et élèves paramédicaux et compte près de 400 diplômés chaque année.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Ascension : un long week-end pour se faire vacciner dans le Doubs

La moitié des 18 centres de vaccination est ouvert dans le département ce jeudi 13 mai 2021 et aucun ne fait le pont. Depuis le début de la semaine, une expérimentation est également menée dans le Doubs où des doses de vaccins Moderna sont disponibles en pharmacie et dans les cabinets des médecins libéraux.  

Le Pass sanitaire obligatoire pour les événements de plus de 1.000 personnes

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai 2021, le projet de loi relatif à la sortie de crise sanitaire. Les débats ont été marqués par un coup de théâtre sur l'article 1er du texte : celui-ci a d'abord été rejeté par les députés dans l'après-midi, puis adopté dans la nuit après une réécriture du gouvernement. Pour assister aux événements de plus de 1.000 personnes, le Pass sanitaire impose soit : d'être vacciné ou d'avoir un test PCR négatif ou d'avoir effectué un test sérologique prouvant l'immunité.  

Télémedecine et AVC : les neurologues de Besançon consultent à 7.000 km de distance

Depuis 2017, près de 600 actes de "TéléAVC" et plus de 60 téléthrombolyses ont été réalisés depuis le CHRU de Besançon auprès de trois hôpitaux ultramarins de Guyane. Dans le département le plus grand de France, le taux de mortalité par AVC des moins de 65 ans est trois fois plus important qu’en France métropolitaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.29
partiellement nuageux
le 13/05 à 21h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
93 %

Sondage