Municipales 2020 : le mouvement Franche-Comté "scandalisé" par le soutien de 18 maires à la candidature d'Eric Alauzet 

Publié le 24/02/2019 - 18:52
Mis à jour le 16/04/2019 - 11:38

Jean-Philippe Allenbach, président du mouvement Franche-Comté et candidat aux élections municipales de 2020, s’insurge ce dimanche 24 février 2019, du soutien apporté par 18 maires de l’agglomération à Éric Alauzet, député du Doubs. 

Jean-Philippe Allenbach ©Mouvement Franche-Comté -  ©
Jean-Philippe Allenbach ©Mouvement Franche-Comté - ©

S'en est trop pour le mouvement Franche-Comté qui se dit "scandalisé" par les soutiens qu'a reçus le député ce samedi. 

C'est "une ingérence inadmissible" dans les prochaines élections municipales de la ville, selon le président qui accuse le coup et pense que "c'est dans le but pervers d'en influencer le résultat dans un certain sens". 

Il rappelle que c'est aux "Bisontins et à eux seuls de décider souverainement et en toute liberté de l’avenir de leur ville". Et en "aucun cas à des édiles extérieures qui n'auront pas à assumer directement les conséquences de leur recommandation", indique le président tout en précisant qu'ils "ne sont pas des résidents de la ville de Besançon" et par ce fait qu'il n'y "payent donc pas d'impôts". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach « inéligible » pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L’heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : “Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition”

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l’élection municipale. Dans un style bien à elle, s’éloignant volontairement des clichés traditionnels des « hommes politiques », elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d’une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L’abstention frôle les 61 %
 

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.3
légère pluie
le 21/07 à 00h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
96 %