Alerte Témoin

Petites pièces pour grands projets

Publié le 07/01/2014 - 09:06
Mis à jour le 07/01/2014 - 12:40

A partir de ce mercredi 8 janvier 2014, les tirelires de l'opération pièces jaunes sont à retirer dans les bureaux de Poste. La collecte de cette 25e campagne  pour venir en aides aux enfants et ados hospitalisés court  jusqu'au 15 février. En Franche-Comté, l’opération "Pièces Jaunes" a permis depuis 1989 de financer 100 projets pour un montant d'un peu plus de 1,3 million d'euros. 

1295966063.jpg
Mme Chirac accueillie par deux tirelires... ©carvy

« Pièces jaunes 2014 »

Sous l'égide de  Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et avec le soutien de  David Douillet et de Christian Karembeu, l'opération pièces jaunes met à disposition des millions de tirelires pour la collecte des dons : un appel à la générosité de tous pour améliorer la vie quotidienne des enfants et des adolescents dans les hôpitaux.

 A partir du 8 janvier, les tirelires sont à retirer dans un bureau de Poste. Il fut ensuite les monter, les remplir et les rapporter jusqu’au 15 février. Depuis 1989, les Pièces Jaunes ont soutenu 7819 projets dans 444 villes, 638 établissements et 1632 services

Depuis 25 ans en Franche-Comté, la somme totale récoltée s'élève à 1.303.509 €. Les dons ont permis de financer une centaine de projets à travers les quatre département de la région :

  • Doubs : 50 projets subventionnés pour un montant de 995.019 €

Le Centre hospitalier de Besançon a pu financer l’acquisition de matériel informatique pour équiper l'atelier de médiation.

  • Jura : 11 projets subventionnés pour un montant de 218.921 €

Grâce à la subvention de la Fondation, l’Hôpital Saint Ylie de Dole a pu faire l’acquisition d’un minibus pour permettre aux enfants de bénéficier d'activités extérieures.

  • Haute-Saône : 18 projets subventionnés pour un montant de 60.908 €

Le Centre hospitalier de la Haute Saône de Vesoul a pu financer la réalisation de décors sur l'ensemble des fenêtres du couloir du pôle pédiatrie.

  • Territoire-de-Belfort : 21 projets subventionnés pour un montant de 28 660 €

Le Centre hospitalier de Belfort Montbeliard a par exemple  pu faire l’acquisition de mobilier adapté permettant d'améliorer l'accueil et le confort des enfants hospitalisés aux urgences.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.24
    ciel dégagé
    le 07/08 à 12h00
    Vent
    1.17 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    30 %

    Sondage