Pôle Emploi prévoit une hausse des intentions d'embauches en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 15/05/2021 - 11:01
Mis à jour le 11/05/2021 - 16:45

La dernière enquête « Besoins en main d’œuvre (BMO) des entreprise » montre qu’après une année 2020 marquée par une crise inédite et une baisse des recrutements, l’amélioration de la situation sanitaire pourrait mener à une reprise des recrutements pour la deuxième partie de l’année 2021.

 © Damien Poirier
© Damien Poirier

L’enquête « Besoins en Main-d’oeuvre (BMO) » est une enquête réalisée chaque année par Pôle emploi avec le concours du Credoc portant sur 80 200 millions d’établissements de Bourgogne-Franche-Comté. Elle est utilisée comme outil d’aide à la décision par Pôle emploi pour mieux connaître les intentions des établissements en matière de recrutements

En 2021, la part des entreprises envisagent de recruter cette année reste stable : 23,1% en 2021 (pour 23,2% en 2019). Les chefs-lieux de la Côte d’or et du Doubs représentent un quart des projets de la région : Dijon avec 14 220 projets est le 1er bassin concernant le nombre d’intentions d’embauche (15% de la région) devant Besançon (8 550 projets), Mâcon (7 380 projets), Chalon-sur-Saône (6.800 projets) et Beaune (6.280 projets). 

Plus de la moitié des projets (53%) concernent des emplois durables (CDI) essentiellement liés à des remplacements suite à des départs définitifs de salariés (42%), à de nouvelles activités (28%) et à un surcroît d’activité (23%). 

  • En 2021, la Bourgogne-Franche-Comté fait partie des cinq régions métropolitaines dans lesquelles les projets de recrutement sont en hausse avec 94.256 intentions d’embauche annoncées (+2% par rapport à 2019).

Les services rassemblent plus de la moitié des intentions d’embauche avec 50.370 projets, l’agriculture (15.170 projets), qui concentre une partie importante de l’activité saisonnière, et la santé humaine et action sociale (13.520 projets) restent les principaux recruteurs au niveau régional devant les services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien (11.590 projets), le commerce dans son ensemble (10.370 projets) et l’hébergement et restauration (6 870 projets). 

La part des projets jugés difficiles à concrétiser connait une baisse sensible : 46% en 2021 contre 51% en 2019. Le plus grand nombre de projets jugés difficiles concernent certains métiers du BTP (couvreurs, charpentiers, menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation, plombiers, chauffagistes, chefs de chantiers, conducteurs de travaux) et de la santé / action sociale (médecins, spécialistes de l’appareillage médical, aides à domicile). A l’inverse, les plus fortes baisses de recrutements jugés difficiles concernent l’industrie manufacturière (de 51% en 2019 à 42% en 2021) et les services (de 52% en 2019 à 46% en 2021). 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.08
ciel dégagé
le 25/05 à 9h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
66 %