Présidentielle 2017 : un premier tour sous étroite surveillance

Publié le 23/04/2017 - 08:33
Mis à jour le 06/04/2022 - 10:48

Plus de 50.000 policiers et gendarmes, appuyés par 7.000 militaires de l'opération Sentinelle  - déployés en permanence sur le territoire national depuis les attentats djihadistes de janvier 2015 à Paris - sont mobilisés. Dans le Doubs, un escadron mobile de près de 80 gendarmes a été appelé en renfort.

 ©
©

patrouilles renforcées

C'est la première fois qu'une présidentielle se déroule sous le régime de l'état d'urgence, instauré dans la foulée des attentats du 13 novembre 2015.

Privilégier les queues à l'intérieur des bureaux de vote. Impossibilité de garer une voiture devant un bureau. Ne pas installer les membres du bureau de vote dos aux fenêtres, etc. Des consignes de sécurité ont été adressées à l'ensemble des mairies pour le premier tour de l'élection présidentielle, quatre jours après l'attentat des Champs-Élysées.

À Besançon, les présidents de bureau de vote les 200 assesseurs seront particulièrement vigilants. Si le code électoral interdit la présence des forces de l'ordre,  les 67 présidents de bureaux de vote pourront les alerter et les faire entrer s'ils le jugent utile. Les hommes Sentinelles de Vigipirate vont intensifier leur présence.

Dans le Doubs, on dénombre 765 bureaux de vote pour 383.686 életeurs. Difficile de sécuriser chacun des bureaux avec des forces en faction. C'est pourquoi, en plus des forces mobilisables, la préfecture du Doubs indique qu'un renfort de près de 80 gendarmes sera en charge de patrouiller sur l'ensemble du département, notamment dans le Grand Besançon. À noter que dans certaines communes, entrer dans un bureau de vote avec un sac à dos pourra être interdit.

Et après le vote ?

Face aux risques de rassemblements que pourraient entraîner les résultats, dans l’hypothèse notamment d’une présence de Marine Le Pen au second tour, le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl affirme que, "quel que soit le scénario, la République ne saurait tolérer des troubles à l’ordre public  (…) Il peut y avoir des débordements venant d’extrémistes de tous bords. Mais nous envisageons aussi de fortes mobilisations citoyennes et sincères dont il faudra assurer le bon déroulement", dit-il.

Sécurité informatique

Pour éviter tout piratage informatique, "nous avons renforcé la sécurisation de la transmission des résultats", ajoute par ailleurs le ministre. "Nous avons travaillé avec l’Anssi [Agence nationale de sécurité des systèmes d’information] pour mettre en place un système fiable. Le 31 mars, ce système a pu être homologué. Tous les résultats seront centralisés au ministère de l’intérieur, et authentifiés", assure-t-il, en rappelant que, pour les législatives (les 11 et 18 juin), le vote électronique des Français de l’étranger a été annulé, "car les conditions de sécurité n’étaient pas réunies".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

présidentielle 2017

Présidentielle : B. Romagnan salue la victoire de Macron même si elle « ne partage pas ses propositions »

La députée PS,  qui se représente aux prochaines élections législatives dans la première circonscription du Doubs,  salue la victoire d'Emmanuel Macron sur le Front National. Mais pour Barbara Romagnan, la progression du FN, le taux d'abstentions, le nombre de votes blancs et nuls, sont autant d'indicateurs d'une perte de confiance. "C’est en effet, une partie des laissés-pour-compte qui s’est exprimée par ce vote" précise-t-elle dans un communiqué. 

Présidentielle 2017 : la réaction de Jean-Louis Fousseret

A Besançon Emmanuel Macron arrive avec 77,81% des suffrages soit 33.348 voix. Une satisfaction pour Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon est parti à Paris en fin de journée ce dimanche 7 mai 2017 pour fêter la victoire du "premier président de la Ve République issu d'un mouvement citoyen…". Au lendemain de l'élection, Jean-Louis Fousseret revient sur une page de l'histoire qui se tourne.  

Présidentielle 2017 : la réaction de Sophie Montel (FN)

La députée européenne et conseillère régionale Sophie Montel se dit satisfaite de voir les scores du FN continuer à augmenter "élection après élection" notamment en Bourgogne Franche-Comté. "Le front républicain est mort (…) les gens vont nous rejoindre" a-t-elle déclaré.

Politique

La Citadelle de Besançon en pleine mutation

"La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville." La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

Législatives 2022 : découvrez les candidats du Doubs de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale

Suite aux résultats de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l’élection présidentielle, les différents partis de Gauche (LFI, EELV, PCF et PS) ont décidé de s’unir et de présenter un programme commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Voici les candidats choisis dans le Doubs pour représenter la NUPES (Nouvelle Union populaire écologiste et sociale).

Un « boulanger à l’Assemblée » : Stéphane Ravacley (Nupes) entre en campagne

Du fournil au marché dominical. Il était sur le pont à 3 heures du matin, a enfourné ses 500 viennoiseries du dimanche, préparé ses pizzas et livré ses commandes. Puis il a enfilé sa veste blanche de boulanger sur son t-shirt enfariné et il est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Le premier plan d’actions pour rétablir le Lynx boréal en Bourgogne Franche-Comté est lancé

La vulnérabilité de la population du Lynx boréal a conduit le gouvernement à confier mi 2018 au préfet de la région Bourgogne Franche-Comté la responsabilité d’engager l’élaboration de ce premier Plan national d’Actions (PNA), qui s’est appuyé sur les services de la DREAL Bourgogne-Franche- Comté et de l’Office français de la Biodiversité (OFB). Il a été lancé le 11 mai 2022 à l'occasion de la journée mondiale des espèces menacées.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.88
couvert
le 19/05 à 15h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
43 %

Sondage