Alerte Témoin

Quoi de neuf au musée Courbet et à la ferme de Flagey cet été ?

Publié le 29/06/2020 - 07:00
Mis à jour le 09/07/2020 - 11:49

PUBLI-INFO •

Le musée Courbet à Ornans a rouvert ses portes au public en juin 2020. Quant à la ferme Courbet à Flagey, elle accueille de nouveau les visiteurs depuis début juillet. Durant l'été, de nombreux rendez-vous sont à ne pas manquer au pays du peintre… Suivez le guide !

Acteur incontournable de la vie culturelle régionale et bénéficiant d’un fort rayonnement national et international, le Musée Gustave Courbet porte l’ambition de représenter le peintre en son pays tout en poursuivant des objectifs de démocratisation culturelle et de connaissance de l’artiste à travers des expositions temporaires et des publications.

Créé en 1971 par l’Association des Amis de Courbet, puis financé depuis 1975 par le Département du Doubs, il fait peau neuve en 2011 en s’inscrivant résolument dans le mouvement des musées du XXIème siècle.

Le musée Courbet offre sur plus de 1000 m2 une vue unique sur la Loue, Ornans et ses falaises, notamment grâce à ses grandes verrières, dont une est suspendue au-dessus de l’eau.

La collection permanente compte environ 400 œuvres (peintures, dessins, sculptures de l’artiste et de nombreux documents dont des photographies et des lettres). On y retrouve aussi bien une série de portraits de ses proches et d’habitants du pays d’Ornans, comme la Villageoise au chevreau (1860). Le thème animalier et celui de la chasse sont également très présents dans les tableaux du musée, avec Taureau blanc et Génisse blonde, peint dans les années 1850, et Le renard pris au piège de 1860.

Le parcours propose aussi sur 16 salles d’expositions de découvrir des œuvres d’artistes proches de Courbet, des lettres, des dessins, des gravures mais aussi des sculptures, permettant de pénétrer l’intimité de l’artiste et de se plonger dans ce que pouvait être sa vie au XIXème siècle. Sans oublier une de ses œuvres les plus importantes : Le Chêne de Flagey, dit aussi Chêne de Vercingétorix, camp de César près d’Alésia (1864), tableau acquis en 2012 grâce à une souscription populaire.

Après l’exposition temporaire, le 28 septembre 2020, le musée Courbet fermera ses portes pour quelques mois d’importants travaux afin de vous offrir de meilleures conditions de visite.

Durant la fermeture du musée, la Ferme Courbet à Flagey prendra le relais avec de nombreuses animations et une exposition. Pour accompagner ces évènements, l’équipe de médiation du musée se rendra auprès de ses différents publics en proposant des actions « hors-les-murs ».

La Ferme Courbet : de 1840 à nos jours…

La ferme, à Flagey, est acquise au XVIIIème siècle par la famille Courbet. Une autre famille y vit aussi : les Bourgon. Métayers des Courbet, ils cultivaient la terre en échange d’une partie de la récolte. La maison a été restaurée et aménagée pour proposer aux visiteurs un lieu culturel complet : une salle d’exposition où des artistes contemporains présentent leur travail, ainsi qu’une salle pédagogique pour des ateliers d’arts plastiques en groupe. De plus, le Café de Juliette et sa terrasse offrent une magnifique vue sur le jardin. Enfin, dans un espace librairie, les visiteurs peuvent découvrir des ouvrages sur Gustave Courbet.

Des expos jusqu'à l'automne…

Au musée Courbet, l'exposition Gérald Mainier (1978-2019) – Au fil de la vie, un cours d'eau tranquille est accrochée jusqu'au 28 septembre.

Infatigable arpenteur de la nature comtoise, Gérald Mainier, qui vient de nous quitter subitement, a su, à la lisière d'un registre figuratif, trouver une douce tension pour poser un regard pénétrant sur les beautés de la nature jadis domptées par Gustave Courbet. Au-delà des peintres contemporains qui ont constitué un fil d’Ariane pour l’artiste, dans son rapport si particulier à la matière picturale, la référence au maître d’Ornans transparaît en filigrane. C’est pour lui d’abord l’opportunité d’un retour aux sources de la modernité, et d’une production originale sur la thématique du paysage, à partir de lieux emblématiques peints par le maître d’Ornans.

L’exposition propose, au travers d’un parcours essentiellement thématique rassemblant une quarantaine d’œuvres importantes de Gérald Mainier, la redécouverte d’un itinéraire singulier, conviant le visiteur à une sorte de chemin initiatique sur les voies réinventées de la peinture ouvertes en son temps par Gustave Courbet.

A la Ferme Courbet, ce sont les peintures de Vanly Tiene qui y seront présentées à partir de 4 juillet. L'exposition s'intitule Dans tes yeux.

Dans cette première exposition solo, Vanly Tiene revient à ses premières passions pour réinterroger ses certitudes, se plongeant ainsi dans un regard rétrospectif sur son parcours. Il a choisi la peinture pour questionner ce qu’il juge « nécessaire ». Son rapport à la nature, aux arts premiers de Côte d’Ivoire et les contradictions liées aux mutations sociétales sont entre autres, des éléments fondamentaux qui constituent l’univers de réflexion auquel il invite. Vanly se considère comme un voyageur libre, celui qui rencontre, qui apprend, qui enseigne, qui partage… et qui porte à la NATURE, un regard singulier ; une invitation au ré-enchantement, à l’exaltation de la nature où le "devenir de l’être humain" se situe au cœur de toutes problématiques.

Vanly rencontre Courbet - quelle drôle de rencontre ! Serait-on tenté de dire. Car en effet, le peintre français est né il y a deux cents ans (1819), mais surtout, il est mort un siècle (1877) avant la naissance de Vanly Tiene (1978). Et pourtant, la providence les réunit. Dans le cadre de la célébration du bicentenaire de la naissance du maître réaliste, l’artiste ivoirien lui avait déjà rendu hommage par une sculpture géante en bois flotté à la ferme familiale de Courbet. Et c’est encore à cet endroit de forte symbolique que Vanly revient poser son projet pictural empreint de son atypique parcours, de l’essence de ses rencontres et échanges artistiques.

  • Essoh Sess, artiste plasticien ivoirien.

Rencontre et visite commentée avec Vanly Tiene :

  • Dimanche 5 juillet de 15h à 17h
  • Dimanche 26 juillet de 15h à 17h

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Réservations obligatoires au 03 81 53 03 60 ou fermecourbet@doubs.fr

Le dernier atelier Courbet à Ornans...

C’est le dernier atelier à Ornans où Gustave Courbet vécut et travailla de 1860 à son exil en Suisse en 1873. L’artiste avait lui-même veillé à l’achat et à la transformation en atelier de cette ancienne fonderie d’Ornans. Acquis par le Département du Doubs en 2008, il est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Lors de l'achat de la fonderie, en 1860, l’atelier de Courbet devient alors un lieu de rencontres : il y reçoit beaucoup, notamment ses amis parisiens pour lesquels il fait construire un chalet en bois dans le jardin, aujourd’hui disparu.

En 1871, l’atelier est pillé par l’armée prussienne. Contraint à l’exil après la Commune, Courbet ne s’y réinstalle pas. Ce n’est qu’après son décès que sa sœur Juliette entreprend la construction d’une extension afin d’y exposer les œuvres de son frère.

A la mort de Juliette Courbet, l’édifice est racheté par Casimir Marguier, un négociant en vin, qui le transforme pour les besoins de son activité. C’est à ses descendants que le conseil départemental du Doubs rachète l’atelier afin de l’aménager en résidence d’artistes.

La source de la Loue, une muse de Courbet

La Source de la Loue, peinte treize fois par Gustave Courbet, compte parmi les sites emblématiques des paysages de Courbet. Site remarquable et spectaculaire, il a été complètement réaménagé dans le cadre du projet « Pays de Courbet, Pays d’artiste ».

Peintes sous différents angles et à divers moments de la journée en 1863 et 1864, la série de toiles de la Source peinte par Courbet montre d’abord le fort attachement du peintre à ce lieu. Elle dépeint aussi l’intense activité économique du site au XIXème siècle. Sur certaines œuvres, Gustave Courbet y a peint les bâtiments, détruits en 1926, et les personnes qui travaillaient et vivaient au bord de cette source. Ces œuvres ont également fait l’objet de nombreuses recherches picturales en lien avec les grottes et leur symbolique.

Les sentiers pour ses paysages...

Huit sentiers de 4 à 13 kms ont été aménagés par le Département du Doubs pour s’imprégner des ambiances qui ont marqué l’artiste et façonné son regard.

Gustave Courbet, dont l’approche artistique réaliste bouleversa les codes du monde de l’art du milieu du XIXème siècle, fut un des premiers peintres à représenter des paysages peints pour eux seuls et non plus comme « décors ». Pour mieux comprendre sa démarche artistique, le Département du Doubs propose aujourd’hui des sentiers de randonnées, pédestres et cyclistes, au cœur d’une des principales sources d’inspiration du peintre : la vallée de la Loue. Ainsi, sur les huit différents parcours, les visiteurs peuvent notamment se promener autour du village de Flagey, sur le pont de Nahin, un des premiers sujets des tableaux de l’artiste, et au miroir d’Ornans, plan d’eau lui aussi présent dans son œuvre.

Infos pratiques

Musée Courbet

1 place Robert Fernier - 25 290 Ornans

Horaires d’ouverture :

  • Ouvert tous les jours sauf le mardi
  • Clôture des caisses 30 min avant la fermeture du musée
  • Juillet à septembre de 10h à 18h

Tarifs :

  • Plein tarif : 6 €
  • Tarif réduit : 4€ / gratuité sur justificatifs / Abonnement annuel 15 € / Tarif réduit sur présentation du billet de la Saline Royale d’Arc-et-Senans et des musées du Centre de Besançon et de la Citadelle de Besançon / Billet jumelé avec le musée des maisons comtoises de Nancray
  • Visite guidée : 4 € supplémentaires

Informations au 03 81 86 22 88 ou sur musee.courbet@doubs.fr

Réservations : reservationpaysdecourbet@doubs.fr ou au 03 81 86 22 88

Site internet : www.musee-courbet.fr

Librairie-boutique : librairiemuseecourbet@doubs.fr ou au 03 81 86 20 36

Prochain rendez-vous : Courbet caricaturé du 19 décembre 2020 au 16 mai 2021 

Ferme Courbet

28 Grande rue - 25 330 Flagey

Horaires d’ouverture

  • Avril à septembre : ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 12h15 et de 13h à 19h

Entrée libre et gratuite - dans la limite des places disponibles.

  • Café-librairie de Juliette
  • Expositions (salle fermée lors des animations)
  • Jardin
  • Animations

Site internet : www.musee-courbet.fr

Informations au 03 81 53 03 60 ou sur fermecourbet@doubs.fr

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

200 ans après, une exceptionnelle statuette médiévale de retour à Dijon

Elle avait échappé de justesse à la destruction lors de la Révolution, était restée dans des mains privées depuis 1813, avant de faire l'objet d'une âpre bataille judiciaire: une exceptionnelle statuette médiévale a finalement retrouvé samedi Dijon, où sont exposés les tombeaux d'où elle avait été arrachée il y a plus de 200 ans.

Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l'organisateur du chantier.

L’office de tourisme et des congrès du Grand Besançon se prépare à l’arrivée des touristes !

L'Office de tourisme, installé dans les locaux de l'Hôtel de Ville place du 8 Septembre, rouvrira entièrement ses portes au public à partir de mercredi 1er juillet 2020 à 10 heures avec un accueil des visiteurs du lundi au dimanche de 10h à 18h en haute saison (juillet-août). Les visites commentées reprendront ainsi que le dispositif mobile d'informations...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.79
    ciel dégagé
    le 12/07 à 12h00
    Vent
    5.29 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage