Religieuses franc-comtoises assassinées : trois militaires argentins arrêtés

Publié le 10/05/2011 - 19:57
Mis à jour le 10/05/2011 - 19:57

La justice argentine a annoncé ce mardi l'arrestation de trois officiers de police accusés d'avoir piloté un "vol de la mort", au cours duquel furent jetées vivantes à la mer une religieuse française et quatre autres femmes durant la dictature (1976-1983). Léonie Duquet et une autre religieuse française, Alice Domon, les deux originaires du Doubs, avaient été enlevées les 8 et 10 décembre 1977.

1305090668.jpg
©
PUBLICITÉ
« Les trois personnes de la Préfecture (police fluviale) arrêtées sont celles qui étaient les pilotes de l’avion » à bord duquel se trouvaient la religieuse française Léonie Duquet et quatre membres du mouvement des Mères de la Place de mai, a déclaré à l’AFP une source judiciaire qui a requis l’anonymat.

Dix militants des Droits de l’homme, dont la fondatrice du mouvement des Mères de la Place de Mai, Azucena Villaflor, avaient été kidnappés lors de la même opération. Les restes de Léonie Duquet, née en 1916 à Longemaison, et d’Azucena Villaflor, et de trois militantes, dont les cadavres avaient été enterrés en 1978, ont été identifiés en 2005. Le corps d’Alice Domon, née en 1937 à Charquemont, n’a jamais été retrouvé.

Cette annonce survient en pleine phase terminale du procès de l’ex-officier de marine Alfredo Astiz, pour son rôle présumé dans le meurtre des deux religieuses franc-comtoises.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.96
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage