Alerte Témoin

Six logements "connectés" pour préserver l'autonomie des séniors

Publié le 10/03/2017 - 16:15
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:41

La résidence Notre Dame de l’association "Les Salins de Brégille" de Besançon  a réceptionné début 2017 six logements de nouvelle génération. Grâce à des aménagements "connectés" et notamment un sol qui détecte les chutes, ce foyer espère accroitre la sécurité de ses résidents, tout en leur laissant un maximum de liberté.

telechargement_photo15.jpg
© dr

La  réhabilitation d'une partie  du foyer de logements privés de l’association "Les Salins de Brégille" à Besançon a été inaugurée ce jeudi 9 Mars 2017. La résidence Notre Dame (établissement d'hébergement pour personnes âgées autonomes) a été construite en 1968. Six logements de 28 m2 chacun sur 76 viennent d'être réhabilités.  "Depuis deux ans, nous travaillons à ce projet de réhabilitation en impliquant les résidents qui nous ont fait part de leurs besoins…" explique Célia Mioche, responsable de la résidence. "Nous avons travaillé sur trois axes prioritaires : le maintien de l'autonomie, une sécurité accrue et des logements plus confortables…"

Pour Richard Garito, directeur général de l'association, il est essentiel d'adapter les logements aux changements de société." Avec l'ensemble des services de maintien à domicile, les personnes âgées peuvent aujourd'hui rester plus longtemps chez elle, d'où une entrée plus tardive dans des établissements comme les nôtres.  Les préoccupations d'il y a plus de 40 ans se sont plus les mêmes qu'aujourd'hui et les agencements des studios ne correspondant plus aux besoins actuels des personnes âgées, nous avons dû repenser tous les aménagements et installations de la résidence…"

Dans cette optique, plusieurs solutions « connectées » ont été mises en place :

  • Des sols connectés : facilitant la détection de chutes, alertant le personnel 24h/24h et capables de déclencher un chemin lumineux pour faciliter l’accès aux différentes pièces grâce à une plinthe à LED. Conçu par Tarkett, ce système voit le jour pour la  première fois dans une résidence en France.
  • Un système de douches plain-pied
  • Des rafraichissements naturels en cas de canicule
  • Des sonnettes d'entrée doublées d'un signal lumineux dans l'espace séjour
  • Des éclairages par Leds avec détecteur de présence

Le personnel a maintenant accès aux informations relatives à l'activité du résident détectée dans son espace de vie (activité diurne, nocturne, nombre de passages en salle de bains) facilitant ainsi la détection de déplacements inhabituels et participant à une prise en charge proactive tournée vers le bien-être du résident.

 Info +

 Au mois de mai, un nouvel ascenseur sera installé pour remplacer les deux petits ascenseurs actuels. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Avec le début de l'été et des vacances,  le ministère des Sports lance un  appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Point sanitaire : « le coronavirus circule toujours en Bourgogne-Franche-Comté » (ARS)

Les données issues du dépistage montrent que "le coronavirus circule toujours en Bourgogne-Franche- Comté", précise l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 10 juillet 2020. L'agence rappelle l'importance de rester vigilant afin d'éviter toute reprise épidémique notamment lors de retrouvailles familiales, vacances estivales...

Covid-19 : l’Insee confirme une forte hausse des décès en Bourgogne Franche-Comté

La preuve par les chiffres • Entre le 11 mars et le 26 avril 2020, l’excédent de décès  a été le plus marqué en Bourgogne- Franche-Comté  avec 1.400 décès supplémentaires, "soit 36 % de plus que sur la moyenne des cinq dernières années" notent les auteurs d'une étude de l'Insee qui vient de paraitre.

Le Moustique-tigre sous surveillance en Bourgogne Franche-Comté

L'Aedes albopictus, dit moustique-tigre est présents dans trois départements de la région : en Saône-et-Loire, en Côte-d’Or et dans la Nièvre. Si la Franche-Comté est pour l''heure épargnée, l'agence régionale de santé invite à la vigilance et au signalement face à l'expansion de ce moustique depuis 2004 en métropole. De manière générale, il est recommandé de supprimer les petits réservoirs et les eaux stagnantes. 
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     24.26
    couvert
    le 13/07 à 12h00
    Vent
    4.1 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    35 %

    Sondage