Stellantis Sochaux entame sa modernisation pour 200 millions d'euros

Publié le 14/02/2022 - 18:01
Mis à jour le 14/02/2022 - 16:55

L’usine automobile Stellantis de Sochaux dans le Pays de Montbéliard a entamé sa modernisation pour 200 millions d’euros afin de diminuer son emprise au sol et de concentrer le montage des véhicules sur une seule ligne.

Illustration - usine de sochaux (2019)  © LAMY Jean-François  Crédit / copyright Groupe PSA, Communication Sochaux
Illustration - usine de sochaux (2019) © LAMY Jean-François Crédit / copyright Groupe PSA, Communication Sochaux

La première des trois équipes de montage, soit 500 personnes, s'est installée depuis la semaine dernière sur une seule ligne au lieu de deux, a annoncé lundi matin Christophe Montavon, directeur de l'usine, lors d'une visite de presse des nouvelles installations.

"Ce nouveau montage, nous l'espérons le plus efficace d'Europe", a souligné M. Montavon.

Les deux autres équipes, en journée et de nuit, feront de même en avril et en juin prochains, soit 1.500 salariés concernés à terme sur un effectif total de 6.800 permanents en production et recherche-développement, a précisé la direction du site.

Cette "bascule" marque l'entrée en vigueur du plan "Sochaux 2022" de modernisation du site, a ajouté M. Montavon. "L'ensemble formé par le montage, le contrôle qualité et la logistique divise les surfaces (de l'usine) par deux, pour les ramener à 135.000 m2", a précisé Christian Teixeira, chef du projet Sochaux 2022.

La cadence de production ne changera pas, soit 60 véhicules par heure (Peugeot 3008 et 5008), "mais nous réduisons d'un tiers les temps de parcours entre les différentes étapes de fabrication si bien que la durée du montage passera de 3 heures à 2 heures 30", a souligné M. Teixeira.

En passant de deux à une ligne d'assemblage, l'usine diminue par ailleurs de moitié sa capacité de production pour la ramener à 400.000 véhicules par an mais garde un dimensionnement tout à fait adapté, selon sa direction.La ligne modernisée et fortement automatisée est conçue pour produire indifféremment les différentes motorisations, thermique, hybride ou électrique, a rappelé M. Montavon.

Pour les salariés, elle signifie "une meilleure ergonomie des postes de travail, avec des hauteurs ajustables", a fait valoir M. Teixeira. Selon Eric Peultier, responsable du syndicat FO du site, elle est "bien accueillie" par le personnel concerné, qui "la trouve plus lumineuse, plus ergonomique et moins bruyante", a-t-il dit à l'AFP.

La section CGT, en revanche, a critiqué auprès de l'AFP le "maintien de cadences trop élevées", une "augmentation du nombre de tâches pour certains opérateurs" et "un environnement de travail fait de bâtiments vétustes", selon son secrétaire général Jérôme Boussard.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

L’ambassadeur de Suisse Roberto Balzaretti pédalera jusqu’en Bourgogne-Franche-Comté

Initié par l’Ambassade de Suisse en France avec les Consulats généraux de Lyon, Marseille et Strasbourg, "En route avec la Suisse", marque le parcours à vélo dans l'Hexagone de l'ambassadeur de Suisse à Paris, Roberto Balzaretti. L'objectif : partir à la rencontre des acteurs et des institutions françaises qui façonnent la relation franco-suisse. 

Dîner aux chandelles au Sauvage mardi 21 mars. Pourquoi ?

Mardi 21 mars, une trentaine de restaurateurs lyonnais éteindront les lumières pour laisser place aux chandelles au sein de leur établissement. Initiée  par l'association des Toques blanches lyonnaises, cette action dénonce la hausse des coûts d'énergie en France. Hugo Mathieu, chef du restaurant Le Sauvage à Besançon et membre des Toques blanches depuis le 17 avril 2022, se joindra à l'initiative. 

Kusmi Tea tente d’infuser de nouvelles idées…

BEZAC KDO • Présent depuis six ans dans la capitale comtoise, la boutique Ksumi Tea de Besançon est la seule de Bourgogne-Franche-Comté. Elle propose une soixantaine de thés et tisanes créés, mélangés, aromatisés et conditionnés en France. Il s’agit de notre commerce Bezac Kdo du mois d'avril 2023. 

2e édition du Salon des recruteurs à Besançon : ”Un évènement important pour la recherche d’emploi” dans le Doubs

Après le succès de la première édition en 2022, le Salon des recruteurs, orchestré par le Département du Doubs en partenariat notamment avec Grand Besançon Métropole, revient le 4 avril 2023. Plus de 1.000 offres d’emplois y seront proposées par une centaine d’entreprises . Plusieurs nouveautés sont attendues pour séduire les visiteurs à certains secteurs d’activité.

La fréquentation hôtelière de Bourgogne Franche-Comté peine à retrouver son niveau d’avant Covid

D'après une étude de l'INSEE basée sur fin 2022 et parue en mars 2023, la fréquentation dans les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté est de nouveau inférieure à son niveau de fin 2019. Le retour au niveau d’avant-crise observé cet été (+1,3 %) ne s’est donc pas confirmé cet automne dans la région.

”Explore les métiers” : le premier salon régional de l’orientation à Dijon

La vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Océane Charret-Godard inaugure aux côtés de la rectrice de la région académique, rectrice de l’académie de Besançon, Nathalie Albert- Moretti, du recteur de l’académie de Dijon, Pierre N’Gahane ainsi que de la Présidente des Workskills France Florence Poivey, le mercredi 15 mars au parc des expositions de Dijon "Explore les métiers", le premier salon régional consacré à la découverte des métiers.

Le département du Doubs et le Pays de Sancey-Belleherbe s’accordent

Vendredi 10 mars à Belleherbe, Christine Bouquin, présidente du département du Doubs et Christian Brand, président de la communauté de communes du Pays de Sancey-Belleherbe ont signé le contrat "P@C". Le département du Doubs a attribué au territoire du Pays de Sancey-Belleherbe, la somme de 3.200.000 euros pour la période 2022-2028, destinés à la vie locale et aux dynamiques territoriales. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.77
couvert
le 21/03 à 12h00
Vent
2.75 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
63 %