Alerte Témoin

Tout ce que vous devez savoir sur l'école "cuisine mode d'emploi(s)" de Thierry Marx

Publié le 21/01/2016 - 10:39
Mis à jour le 25/05/2016 - 07:18

La première école de province "cuisine mode d'emploi(s)" de Thierry Marx s'installe à Besançon et ouvrira ses portes en avril 2016 sur 720 m2 sur l'espace industriel de Palente, seulement un an après la signature du projet. Elle sera inaugurée le 27 mai par la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Recrutement, objectifs, certificat... Voici tout ce que vous devez savoir sur cette école.

dsc_8228.jpg
Thierry Marx et Jean-Louis Fousseret ©Damien

Cette nouvelle école a pour objectif de renouveler la formation aux métiers de la restauration et du service en salle (avec option sommellerie).

Elle propose une formation sans limites d'âge, courte (8 semaines des cours et 4 semaines de stage en entreprise), professionnalisante et gratuite. Les élèves obtiendront un certificat de qualification professionnelle (CQP) à la fin de leur formation.

"Lors de la dernière promotion à l'école de Paris, deux élèves sur les dix ont trouvé un emploi à l'Élysée" raconte Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de la communauté d'agglomération du Grand Besançon.

Depuis l'ouverture de la première et unique école à Paris, plus de 90% des stagiaires ont trouvé un emploi à l'issue de la formation. En effet, en France, 50 000 emplois dans la restauration sont vacants, car les professionnels n'arrivent pas à recruter. Souvent, ces métiers exigent une formation concrète, longue et trop onéreuse. 

Quels critères de sélection ? 

Pour s'inscrire dans cet établissement, qui forme à être commis et non cuisinier, "la motivation, la mobilité et un projet professionnel" sont essentiels. Les élèves suivent cette formation avec un but précis. En revanche, aucun diplôme n'est demandé et il n'existe pas de limite d'âge. 

Prochaines étapes :

  • 14 janvier 2016 : recrutement des personnels (1 cadre administratif et 2 formateurs)
  • 23 mars : jury de recrutement des stagiaires
  • 24 mars : visite de l'école avec les partenaires du projet
  • Avril : ouverture de l'école
  • 27 mai : inauguration officielle
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

cuisine mode d'emploi(s)

« Cuisine Mode d’Emploi(s) » s’installe à Dijon

Après Paris, Grigny, Villeneuve-Loubet, Besançon et Marseille, le chef étoilé Thierry Marx, va implanter son 6e centre de formation dédié aux métiers de la restauration dans le centre commercial du quartier Fontaine d’Ouche à Dijon. L'école sera consacrée aux métiers de la boulangerie et du petit snacking et accueillera ses 10 premiers stagiares en janvier 2018.

La Manufacture : le restaurant d’application de l’école de Thierry Marx

Depuis la fin du mois de mai 2016, le restaurant d’application La Manufacture est mis en place au sein de l’école Cuisine mode d’emploi(s), une formation aux métiers de la restauration de Thierry Marx. Situé au 4J chemin de Palente à Besançon, ce restaurant permet aux apprentis et étudiants de mettre en pratique leur formation. Nous avons goûté pour vous…d'autant plus que ce restaurant ouvre à nouveau en cette rentrée 2016... 

Education

En Franche-Comté, des activités éducatives dans les écoles tout en respectant la distanciation physique

Dans le cadre de la reprise progressive des cours dans les écoles et les collèges, les contraintes de distanciation entraînent des conditions d’accueil très particulières, avec un nombre restreint d’élèves pris en charge simultanément par leur professeur. Avec le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) il est possible de proposer aux élèves des activités pendant le temps scolaire, complémentaires de leurs apprentissages, pendant qu’un autre groupe d’élèves est accueilli en classe. C'est le cas dans l’académie de Besançon...

Covid-19 : maintien des concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles et des Etudes de Santé

La situation sanitaire étant devenue plus favorable, la phase 2 du déconfinement se met progressivement en place. Ainsi, le calendrier des concours post-concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) et en santé prévus, après concertation avec les formations, pour être organisés entre le 20 juin et le 7 août, est confirmé.

Y aura-t-il des sessions de rattrapage du baccalauréat en Franche-Comté ?

Cette année, compte tenu de la situation sanitaire liée au covid19, des aménagements des examens nationaux comme le baccalauréat ont été décidés : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire. Pour celles et ceux qui n'auront pas leur baccalauréat de cette façon, des sessions de rattrapages seront programmées comme l'a déclaré ce vendredi 29 mai Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon.

Réticences à la réouverture des écoles : « Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire » (Recteur)

Des communes telles que Besançon ne souhaitent pas rouvrir toutes les écoles pour diverses raisons. Pour le recteur de l'Académie de Besançon, "il y a un effort à faire (…) aujourd'hui le département du Doubs est à 82% des ouvertures des écoles, il faudra que nous soyons à 100% au cours du mois de juin", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse vendredi 29 mai 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.46
couvert
le 06/06 à 3h00
Vent
5.97 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
93 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune