Un cas de tuberculose dans le Doubs

Publié le 12/05/2011 - 13:39
Mis à jour le 12/05/2011 - 13:39

Le 26 avril, l'ARS (Agence régionale de santé) a été informée d'un cas de tuberculose chez une personne domiciliée dans le nord du Doubs. Cette personne est actuellement hospitalisée au centre hospitalier de Montbéliard et l’évolution de son état de santé est favorable sous traitement.

PUBLICITÉ

Cette tuberculose contractée probablement il y a plusieurs mois lors d’un voyage à l’étranger, revêt une forme potentiellement contagieuse du fait de sa localisation pulmonaire.

 

Une enquête d’entourage a permis d’identifier toutes les personnes ayant été en contact étroit avec la personne malade, dans le cadre de son activité professionnelle dans plusieurs établissements de l’Aire urbaine Belfort-Héricourt-Montbéliard. Ces personnes sont domiciliées dans trois départements : 334 sur le Doubs, 11 sur la Haute Saône et 73 sur le Territoire de Belfort.

 

Toutes ces personnes ont été informées individuellement. Un dépistage a été organisé par les centres départementaux de lutte anti tuberculose.

 

La tuberculose est une maladie à déclaration obligatoire à l’ARS. En 2009, 5276 cas ont été recensés en France d’après les statistiques de l’Institut national de Veille Sanitaire. En Franche-Comté, 74 cas ont été déclarés la même année.

 

Il s’agit d’une infection bactérienne (bacille de Koch) à transmission directe de personne à personne par voie respiratoire et qui peut toucher de nombreux organes.

 

Les symptômes de la tuberculose pulmonaire sont : une toux persistant plus de trois semaines, des sueurs nocturnes, des douleurs dans la poitrine, une fatigue anormale, une perte de poids, une perte d’appétit, de la fièvre, des frissons.

 

La tuberculose guérit avec un traitement antibiotique antituberculeux efficace, correctement suivi jusqu’à son terme.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.25
ciel dégagé
le 20/09 à 18h00
Vent
6.34 m/s
Pression
1020.53 hPa
Humidité
48 %

Sondage