Alerte Témoin

Université Bourgogne-Franche-Comté : "un véritable désastre" pour Jean-Philippe Allenbach

Publié le 13/02/2019 - 09:32
Mis à jour le 16/04/2019 - 11:38

Après la polémique née de la campagne de publicité de "Just Dijon" pour promouvoir l'université de Bourgogne jusqu'à Besançon, le président du Mouvement Franche-Comté et candidat à l'élection municipale de Besançon déclare ne pas être surpris par ce nouveau "coup de force" de François Rebsamen et souhaite une université de Franche-Comté "libre et autonome".

publicite? universite? de bourgogne besancon
© d poirier
PUBLICITÉ

Le mouvement Franche-Comté déclare ne pas avoir été surpris par la publicité  de la métropole de Dijon pour promouvoir plus de 400 formations à l'université de Bourgogne sans même que cette dernière n'eut été informée de cette campagne d'affichage.

"François Rebsamen fait de Dijon la « Capitale universitaire de la région Bourgogne Franche-Comté » alors qu’il n’en est rien ! Cela n'est  jamais qu’une tentative de « coup de force » de plus de sa part après ses multiples remarques humiliantes, voire insultantes, à l‘encontre des Bisontins. Personne n’a oublié les « gougniafiers »..." rappelle Jean-Philippe Allenbach.

Pour Allenbach, la fusion des Universités de Bourgogne Franche-Comté est "un échec"

"Force est de reconnaître, peu après la démission du président de l’Université que la fusion universitaire  Bourgogne-Franche-Comté est un échec. Échec programmé en fait dès le départ vu qu'il s'agissait là d'un "mariage forcé" avec donc forcément un dominant et un dominé" poursuit le candidat à l'élection municipale de Besançon en 2020. "Dès lors, je m’engage si je suis élu maire de Besançon a immédiatement rompre tous les accords universitaires passés avec Dijon, car constituant un véritable désastre pour Besançon et à redonner à la Franche-Comté  sa propre Université, libre et autonome.  A charge pour elle, de passer ensuite librement de nouveaux accords  de coopération, au mieux de ses intérêts, notamment avec  l’École Polytechnique de Lausanne, de renommée mondiale pour la qualité de son enseignement et aux moyens financiers  bien supérieurs à ceux de Dijon". 

 Jean-philippe Allenbach conclut en estimant que Dijon, "pour pouvoir sortir de son isolement géographique, dans une cuvette" a certainement plus besoin de Besançon, située au cœur de l'Europe, que Besançon de Dijon. 

1 Commentaire

J'aime bien lire la " prose" de Monsieur Allenbach : C'est toujours l'occasion de se marrer ; moi qui pensait que la politique était décevante.. Les propos de ce candidats à la Mairie de Besançon ; me font penser à ce que disait Jean Cocteau ! " Parler des autres ; c'est parler de sois" . Lorsque Monsieur Allenbach parle de la Capitale de B F C ; Dijon ; comme " isolée , enclavée dans une cuvette".. il parle très exactement là de .. Besançon !
Publié le 10 aout 2019 à 13h23 par Patrick Lepak • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut connaît-il si bien Besançon ?

Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Besançon, maCommune.info a invité les 9 candidats à répondre à un quiz 100% bisontin pour savoir s'ils connaissaient si bien la ville qu'ils  veulent représenter et le quotidien des habitants. C'est au tour de Ludovic Fagaut, candidat Les Républicains avec sa liste "Besançon maintenant"...

Municipale 2020 : Marie-Guite Dufay, Patrick Ayache, Alain Fousseret soutiennent… Anne Vignot

Une trentaine d'élu-es et anciens élu-es, ont choisi de soutenir la candidature d'Anne Vignot pour l'élection municipale de Besançon dont la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, Patrick Ayache, vice-président du conseil régional, Martial Bourquin, sénateur du Doubs, etc.

Municipale 2020 : Alexandra Cordier connaît-elle si bien Besançon ?

Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Besançon, maCommune.info a invité les 9 candidats à répondre à un quiz 100% bisontin pour savoir s'ils connaissaient si bien la ville qu'ils  veulent représenter et le quotidien des habitants. Après Jean-Philippe Allenbach jeudi, on poursuit avec Alexandra Cordier, candidate sans étiquette avec sa liste "Ensemble !".

Municipale 2020 : Anne Vignot et sa liste « Besançon par nature » présentent leur programme culturel

La liste "Besançon par nature", conduite par Anne Vignot, a dévoilé jeudi 13 février ses propositions pour le secteur de la culture à Besançon dans le cadre de sa campagne pour l'élection municipale.

Dans la catégorie

Planoise : « Collège Mort » à Diderot

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Diderot lundi 17 février 2020 à Besançon pour protester contre la perte des postes d'enseignants référents en éducation prioritaire renforcée (Rep+) de Planoise. Mardi, ce sont les enseignants qui seront en grève avant une marche dans les rues du quartier en fin de journée. Dans le Doubs, la baisse des moyens dans les secteurs sensibles provoque également la grogne à l'école Mandela de Bethoncourt et au Collège Lou Blazer de Montbéliard.

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot tient à apporter son soutien aux personnels de l’établissement

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Orientation : programme 2020 des portes ouvertes des collèges, lycées et universités en Franche-Comté…

Futurs collégiens, lycéens et étudiants doivent penser à leur avenir notamment en visitant des établissements et choisir celui qu'ils considèreront comme le meilleur… Voici le calendrier 2020 des portes ouvertes en Franche-Comté. De nombreux rendez-vous sont au programme ce samedi 15 février 2020.

« Mise à pied » d’un professeur à Dole : une mobilisation prévue mardi 18 février

Le syndicat CGT du lycée Duhamel de Dole a tenu alerter l'opinion publique le 12 février 2020  dans le cadre de la "mise à pied" d'un professeur suite à sa "participation à la contestation des épreuves d'E3C". Les organisations syndicales, SNES-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’Action, SUD Education, Unsa Education et SNFOLC se mobiliseront le mardi 18 février à partir de 11h45 Avenue Charles Laurent Thouverey à Dole. Pour rappel,  Une pétition a été mise en ligne.

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Trois étudiantes de l’IUT Besançon-Vesoul s’envolent pour le Sénégal pour leur projet humanitaire et solidaire

Le 13 février 2020, Clara, Louise et Emma, trois étudiantes en deuxième année de DUT Information Communication à l'université de Franche-Comté, s'envoleront pour le Sénégal pour une semaine. Après plusieurs mois de travail, ce voyage sera l'aboutissement de leur projet tutoré commun avec cinq étudiants de l'IUT Nancy Charlemagne, au bénéfice de l'association Sénégal en Pages.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.46
nuageux
le 18/02 à 9h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
88 %

Sondage