Visite guidée du vaccinodrome de Micropolis à Besançon...

Publié le 31/05/2021 - 16:45
Mis à jour le 31/05/2021 - 18:04

Le grand centre de vaccination contre la Covid-19 de Micropolis est ouvert depuis ce lundi 31 mai, jour de la vaccination accessible à tous les adultes. Il sera opérationnel jusqu’au 30 septembre 2021.  En présence du préfet du Doubs, de la maire de Besançon, le Commandant Reynald Ballin, chef du centre de vaccination, a mené une visite en fin d’après-midi.

Le centre est ouvert 7 jours sur 7, de 9h00 à 19h00, dans le hall n° A1 (entrée 3).

Accès par la rue du Docteur Mouras.

Des plages de rendez-vous vont être ouvertes à la réservation :

  • Sur internet : www.doctolib.fr
  • Centre d’appel départemental : 03 63 42 10 13

Attention : toute personne se présentant au centre de vaccination avec une température supérieure à 38°C, ne pourra pas être vaccinée dans l’immédiat. Un autre rendez-vous sera programmé.

Les personnes ayant bénéficié d’une première injection au centre de vaccination Résal à Besançon recevront leur deuxième dose au centre de vaccination de Micropolis.

Les centres de vaccination éphémères de Saint-Vit et Saône continueront à assurer uniquement les secondes injections.

L'objectif du vaccinodrome de Micropolis est de réaliser 2.000 vaccinations par jour après 10 jours d'ouverture, en commençant les premiers jours avec 350 vaccinations par jour.

Le pilotage du centre de vaccination a été confié au SDIS du Doubs. Il est composé d'un espace "secrétariat" pour accueillir les personnes, d'un espace d'attente, de 31 box de vaccination infirmiers et 7 box de prescription pour les médecins et de quelques espaces d'attente d'après injection.

Ouverture jusqu'au 30 septembre 2021

Pour conserver les vaccins à bonne température, trois à quatre réfrigérateurs seront installés. Pour l'instant, c'est principalement le vaccin Pfizer qui sera administré ainsi que le Moderna, "mais tous les vaccins pourront être administrés dans ce centre de vaccination", précise le Commandant Reynald Ballin, chef du centre de vaccination.

Le nombre de personnels médicaux mobilisés chaque jour variera entre 50 et 100 sapeurs-pompiers, infirmiers, médecins, etc. 100 étant l'effectif journalier pour 2.000 vaccinations par jour.

Le centre de vaccination sera ouvert jusqu'au 30 septembre 2021 si la situation sanitaire n'évolue pas.

Qui va vacciner dans ce vaccinodrome ?

Le SDIS du Doubs, qui commande le centre, a fait appel aux partenaires institutionnels de la santé tels que des professionnels salariés en hospitalier ou libéral, l'armée va également venir prêter main forte, des professionnels de santé des collectivités territoriales du Département du Doubs, de la Région Bourgogne Franche-Comté, de Grand Besançon Métropole, et de la Ville de Besançon.

Le SDIS a également fait appel aux universités de médecine en Bourgogne Franche-Comté afin que des élèves en médecine, ayant déjà une certaine expérience, viennent prêter main forte ainsi que des étudiants en institut de soin infirmier.

"C'est un vaccinodrome inter-services, multi-services et on pense que l'expérience humaine sera enrichissante", souligne le Commandant Ballin.

Visite guidée du centre de vaccination de Micropolis avant son ouverture

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.56
nuageux
le 24/04 à 6h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
89 %