Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La station de Métabief est passée de "National en Ligue 2"

Olivier Erard, directeur de la station Métabief © BV - cliquez sur l'image pour agrandir
LPV #31

En raison du manque de neige et de la douceur hivernale, le début de saison est complexe pour les stations de ski. À Métabief, dans le Haut-Doubs, la société d'exploitation du Mont d'Or (SMMO) ne regrette pas d'avoir investi dans la neige de culture, élément vital de la station qui depuis cinq ans a "changé de visage". Olivier Érard évoque cette stratégie afin de retrouver d'ici 5 à 10 ans la fréquentation des années 80 à  260.000 journées skieur. Le directeur de la station aime utiliser cette métaphore avec le monde du foot. Chiffres à l'appui, il explique que la station est passée de "National" en "Ligue 2".  "Et nous visons le maintien, à jeu égal avec Les Rousses ou Monts Jura… ". Voici en vidéo (Non ! Pas le remake des "Bronzés font du ski"...) son interview.

Publicité

Neige de culture, refonte de l'offre, évolution des tarifs, politique marketing plus affirmée, etc. Si les 37 km de piste restent sur le domaine, les efforts n'ont pas été ménagés pour moderniser l'image du ski à Métabief. En 2012, pour bâtir ce changement de positionnement, la station s’est inscrite dans le baromètre des stations de ski françaises. Des enquêtes clients approfondies ont permis d'affiner les besoins.

Métabief : une station conviviale

 Olivier Érard, "Il a fallu revoir l’image de la station, qualifiée trop simplement de « station familiale ». Nous aimons à la définir comme une « station conviviale » ce qui s’adresse à tous nos clients. D’ailleurs, la convivialité est le premier motif de venue des clients. Le deuxième : les paysages et le troisième : la qualité du domaine et la diversité de skis. L’enquête a démontré que nous avions beaucoup de moins de 24 ans et que nous avions autant de familles que de  groupes d’amis. (…) Nous avons donc fait évoluer notre communication vers tous les publics, revu nos forfaits à la hausse pour être dans le marché et répondre à cette idée marketing de base « ce qui n’est pas cher n’est pas de bonne qualité » et booster la professionnalisation de notre service de maintenance des remontées mécaniques".

D'où vient la clientèle de la station de Métabief ? 

Environ un tiers de la fréquentation de la station est une clientèle de séjour : Ile de France, Nord, Nord-Ouest, Bretagne, Belgique et quelques  Lorrains. Profil : des familles jeunes avec des enfants désireux d’apprendre le ski

Les deux autres tiers proviennent d'une clientèle de proximité, à moins de deux heures de route, pour du ski à la journée ou en court séjour et avec des attentes variées : de l’apprentissage à l’expertise free-style. "Nos bassins de chalandises ont évolué depuis les années 80. Métabief rayonnait jusqu’à Dijon. Mais dans les années 2000, seuls les bassins de Besançon et de Pontarlier sont restés fidèles… quand il y avait de la neige ! Désormais, nous recherchons des marchés sur Dijon et bien sûr Lausanne, car les Suisses avaient déserté la station et semblent revenir..."

Les prochains épisodes de "La petite Virgule" à la neige dans la station de Métabief

Remerciements

 Mélanie Paquette, la Station Métabief, le Syndicat mixte du Mont d'Or, l'Office du tourisme de Métabief (élodie, élisabeth…), Gaby Sport 2000, Cédric, Adrénaline Point, Anne-Lyse, Audrey, FJ, POE

En savoir plus : station métabief 

Damien
© Bertrand Vinsu

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ