Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La vaccination en Franche-Comté en chiffres

Seule protection contre la rougeole: la vaccination ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir

A l'occasion de la semaine de la vaccination qui se déroule en Franche-Comté et dans 200 pays dans le monde, du 20 au 25 avril 2015, voici les chiffres concernant les taux de vaccination dans la région en 2012.

Publicité

Afin d’implanter et de mesurer l’impact de ces actions, l’ARS s’appuie sur les indicateurs régionaux de taux de couverture vaccinale publiés par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS). Par ailleurs, un projet de développement des outils de suivi de la couverture vaccinale en Franche- Comté est en cours. Il réunit les acteurs régionaux bénéficiant de données complémentaires (Cellule interrégionale de l’InVS, Assurance Maladie, régimes spécifiques, PMI, Centres de vaccination...). 

Concernant les taux de couverture vaccinale 2012 à 24 mois, l'Agence régionale de santé et l'Assurance maladie fait les constats suivants (données InVS) :

  1. Les taux de vaccination sont très bons en primo vaccination du nourrisson.
  2. La vaccination contre l’hépatite B connaît une progression très encourageante.
  3. La vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) est bonne pour la première dose mais insuffisante pour la seconde dose.
  4. La vaccination contre le pneumocoque connait une légère baisse.

1. Les taux de vaccination sont très bons en primo vaccination du nourrisson

Cela concerne les vaccins du nourrisson jusqu’à l’âge de 12 mois contre les pathologies suivantes: DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite), coqueluche, haemophilus influenzae, à l’exception de l’hépatite B.
Pour l’ensemble de ces 5 vaccinations, les taux de couverture pour un schéma complet (qui garantit une couverture optimale) varient selon les départements et les pathologies : en moyenne de 98.5% à 99.4% pour un objectif fixé à 95 %.

2. La vaccination contre l’hépatite B connaît une progression très encourageante : de 53.5% en 20101, elle monte en 2012 à une moyenne de 73.20%. Cette progression est liée à la mise en place en 2008 du remboursement du vaccin hexavalent.
Il faut poursuivre les efforts notamment dans le Jura où le taux est le plus bas, afin d’atteindre une couverture vaccinale de 80% par le vaccin de l’hépatite B d’ici 2015 chez les enfants âgés de 24 mois, tel que recommandé par la Haute Autorité de santé.

3. La vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) obtient un taux de couverture de 91.20% pour la 1ère dose et de 71.6% pour la seconde dose. L’objectif est de tendre vers un taux de 95% pour la 1ère dose et de 80% pour la 2ème dose. En effet, ces taux permettraient l’élimination de cette maladie comme cela a pu être le cas pour la variole.

La Haute-Saône se distingue puisqu’elle dépasse l’objectif visé pour la 1ère dose. Le Doubs est un peu en dessous (91.4%) et le Jura se rapproche des 90%. Quant au Territoire de Belfort, ce dernier présente un écart de plus de 10% inférieur à l’objectif visé.
Pour la 2ème dose, qui est absolument nécessaire pour une couverture efficace, les efforts sont à poursuivre notamment dans le Jura et le Territoire de Belfort où les taux sont les plus bas. Le Jura avait d’ailleurs fortement subi l’épidémie de rougeole en 2011.

4. La vaccination contre le pneumocoque connait une légère baisse puisqu’elle passe de 88.8% en 2010 à 83.9% en 2012. Le Jura et le Doubs sont les deux départements où la vaccination est la moins importante.

Le nouveau calendrier 2013 a introduit des changements majeurs

Le nombre de doses de vaccins en primovaccination a baissé ce qui permet actuellement d’effectuer dans une même consultation les vaccinations DTP - coqueluche - hemophilus influenzae - hépatite B et pneumocoque. Cela permet aujourd’hui pour une même efficacité de limiter les consultations médicales.

L’Assurance Maladie, dans le cadre la Semaine européenne de la vaccination, effectue chaque année une évaluation du nombre de doses de vaccins remboursés durant les 2 mois qui suivent la Semaine. Cette évaluation permet également de suivre l’évolution d’une année sur l’autre et de mesurer les effets de la mise en place du nouveau calendrier vaccinal en 2013. 

Alexane

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille