Compteurs Linky : des citoyens s’inquiètent de leur "dangerosité" à Besançon

Publié le 28/02/2017 - 17:18
Mis à jour le 02/03/2017 - 10:54

Que ce soit le collectif "Stop Linky Besançon" ou le Parti de Gauche du Doubs, ils sont plusieurs à s’inquiéter de ces compteurs connectés, qu’ils considèrent comme "dangereux" pour les citoyens, en matière de santé publique, de respect de la vie privée, mais aussi de sécurité ou d’emploi.

 ©
©

Dans un communiqué du lundi 27 février 2017, le parti de gauche du Doubs attire l’attention sur les compteurs connectés, "des compteurs dangereux pour les citoyens". Sur l’agglomération de Besançon, le déploiement des compteurs électriques de type Linky a débuté en décembre 2015 et devrait s’achever fin 2017. Le parti rappelle que ces compteurs communicants "doivent transmettre des informations et recevoir des ordres à distance afin de contrôler la consommation d’électricité de chacun. Avec la loi du 17 août 2015 de "transition énergétique", l’intégralité des compteurs électriques sera remplacée d’ici à 2025."

"Risques de combustion, hausse des factures, manque de confidentialité…"

Le Parti de Gauche constate que ces nouveaux compteurs suscitent des inquiétudes sérieuses en matière de santé publique, de respect de la vie privée, de sécurité ou d’emploi. Il évoque entre autres la sécurité des personnes et des installateurs, en raison de "risques de combustion dans les appartements anciens et des dangers électromagnétiques potentiels", la hausse possible du montant des factures d’électricité des usagers de ces compteurs, le manque de confidentialité des données recueillies par ces compteurs… Le Parti de Gauche se dit également inquiet de la possibilité de couper l’électricité à distance en cas d’impayés et évoque encore l’impact sur l’emploi local, au terme du déploiement de ces compteurs.

Suspendre le déploiement des compteurs

Devant autant d’incertitudes, le Parti de Gauche exige de l'agglomération et du Syndicat d'électricité du département du Doubs "que l’installation de ces nouveaux compteurs soit immédiatement suspendue et interrompue."

Un collectif de citoyens lance une pétition en ligne

Des citoyens inquiets se sont organisés en collectif afin d’attirer l’attention du public et des élus "sur le manque d’informations scientifiques valides et sérieuses concernant l’impact des compteurs linky sur la santé, ainsi que sur le matériel (risques d’incendies et de pannes avérés)."

  • Retrouvez les motivations du Collectif Stop Linky Besançon et la pétition en ligne "Stop aux compteurs électriques Linky à Besançon" ici.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Ce n’est pas parce qu’on en parle plus que la grippe a disparu : la CPAM du Doubs vous invite à vous faire vacciner

PUBLI-INFO • La vaccination contre la grippe saisonnière se déroule jusqu'au 31 janvier 2022 dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire de la Covid-19. La vaccination contre la grippe est possible en ville depuis le 22 octobre, en Ehpad et établissements de santé depuis le 18 octobre afin de saisir toutes les opportunités de vaccination et d’optimiser les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19, et dans l’objectif d’un haut niveau de protection des plus fragiles.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.29
légère pluie
le 02/12 à 6h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
100 %

Sondage