Procédure d'alerte à l'ozone en Haute-Saône

Publié le 04/08/2018 - 17:59
Mis à jour le 04/08/2018 - 18:01

La canicule ayant favorisé la production et l’accumulation d’ozone, le département de Haute-Saône a dépassé hier le seuil de recommandation. La préfecture a donc enclenché la procédure d’alerte ce samedi 4 août 2018 pour l’Est du département et plus spécifiquement l’Aire Urbaine de Belfort Montbeliard Héricourt Delle (AUBMHD). Voici les recommandations…

 ©
©

Recommandations sanitaires

Population générale

  • Privilégiez les sorties courtes, ou demandant le moins d’effort
  • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air. Celles à l'intérieur peuvent être maintenues.

Populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons, + 65 ans, pathologies cardiovasculaires, insuffisances cardiaques ou respiratoires, asthmatiques, personnes sensibles)

  • Limitez les sorties durant l'après-midi, lorsque l’ensoleillement est à son maximum.
  • En cas de gêne inhabituelle : fatigue, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations ;prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Recommandations comportementales

Pour tous

Il est rappelé que le brûlage des déchets à l’air libre est interdit, y compris les végétaux.

Limitez les émissions de polluants :

  • Limitez l’usage des engins à moteur thermique (tondeuse à gazon, groupes électrogènes, ...) ;
  • Sur la route, adaptez une conduite apaisée, coupez le moteur des véhicules à l’arrêt, limiter l’utilisation de la climatisation ;
  • Privilégiez les modes de déplacement non polluants ou en commun (bus, train, covoiturage) ;
  • Différez les déplacements non indispensables, y compris professionnels ;
  • Réduisez votre vitesse hors agglomération ;
  • Limitez les travaux nécessitant l’usage de solvants.

Pour les industriels

  • Réduisez vos émissions de composés organiques volatils et d’oxydes d’azote.
  • Assurez-vous du bon fonctionnement des dispositifs de dépollution, et, le cas échéant, mettre en place les dispositions prévues en cas de pollution de l’air dans les arrêtés d’exploitation
  • Reportez la remise en route des installations à l’arrêt.

Exploitations agricoles

  • Evitez tout brûlage à l’air libre, ou action d’écobuage
  • Reportez les épandages.

Mesures automatiques préfectorales

Contrôles routiers:

Les contrôles de vitesse et de pollution de tous les types de véhicules (deux-roues, poids lourds, véhicules légers...) pourront être intensifiés, sur la zone concernée.

Industries :

Mise en place des dispositions prévues dans les arrêtés préfectoraux d’autorisation d’exploiter des ICPE en cas de pollution de l’air. Cette mesure concerne en particulier les installations classées pour la protection de l’environnement (carrières, centrales d’enrobage, implantations industrielles émettrices d’oxydes d’azote et/ou composés organiques volatils).

Collectivités :

Les collectivités ayant défini des plans d’urgence sont invitées à mettre en œuvre les actions les plus adaptées.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Médecin généraliste : vers une consultation à 30 euros sous conditions

L’Assurance maladie a ouvert jeudi 8 février 2024 la voie à une hausse à 30 euros de la consultation des médecins généralistes, lors des négociations tarifaires avec les syndicats de praticiens libéraux, tout en exigeant en retour des "évolutions en faveur de l’amélioration de la santé de la population".

La salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon prochainement inaugurée

Équipement à la pointe de l’innovation en termes d’imagerie opératoire, la nouvelle salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon sera inaugurée le 14 février prochain en présence de la présidente de région Marie-Guite Duffay et le directeur général du CHU Thierry Gamond-Rius.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.71
légère pluie
le 22/02 à 6h00
Vent
8.58 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
91 %