Accompagnement des jeunes parents : découvrez les dix projets retenus en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 06/12/2021 - 13:30
Mis à jour le 08/12/2021 - 18:33

Adrien Taquet, Secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des Familles a dévoilé lundi 6 décembre 2021 l’ensemble des lauréats de l’appel à projets des 1000 premiers jours. En France, 200 projets ont été sélectionnés et financés dont 10 pour la région Bourgogne-Franche-Comté.

Dans le cadre de la politique familiale autour du pacte pour l'enfance et de la campagne "1.000 premiers jours" des appels à projets ont été lancés en lien avec les partenaires des secteurs, social, médico-social et sanitaire, en ville, à l’hôpital ou en PMI.

La politique publique des 1000 premiers jours vise à agir dès la petite enfance contre les inégalités de destin, à informer, encourager et soutenir les parents pour qu’ils puissent vivre pleinement cette période unique.

"Cette période allant du projet parental à l’entrée à l’école constitue une formidable opportunité pour le développement de l’enfant et l’adulte qu’il deviendra ; c’est là où tout commence" indique Adrien Taquet secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des Familles

En Bourgogne-Franche-Comté, 10 projets ont été retenus :

  • Dans le Doubs, l’association Coccinelle de Besançon organise « Partage » : des groupes de parole entre pairs, notamment pour les parents confrontés au deuil périnatal ou à une fausse-couche.
  • Dans l’Yonne, les PEP (Pupilles de l'Enseignement Public) proposent des actions de formation des professionnels Petite Enfance pour aider au repérage précoce des troubles du neuro-développement.
  • Dans le Jura, la communauté de communes Cœur du Jura propose des ateliers de massage et de portage pour les pères, afin de favoriser le lien d’attachement père-enfant, via le projet « Les Papas aussi ! »
  • En Saône-et-Loire, l’UDAF de Chalon-sur-Saône propose le « cercle des parents » qui offre des espaces de parole et de soutien à la parentalité réguliers.

Les listes des projets

Info +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.03
couvert
le 23/07 à 03h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %