Affaire Narumi Kurosaki : le Chilien Nicolas Zepeda rejugé en 2023 à Vesoul

Publié le 09/06/2022 - 07:21
Mis à jour le 09/06/2022 - 07:21

Le Chilien Nicolas Zepeda, qui avait fait appel de sa condamnation en avril par les assises du Doubs à 28 ans de réclusion pour l'assassinat de son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki, sera rejugé en 2023, a indiqué le parquet général de Besançon.

 © DR
© DR

Nicolas Zepeda, qui nie avoir tué la jeune étudiante, devrait être rejugé "au premier semestre 2023", a-t-on précisé. Il comparaîtra devant "la cour d'assises de Haute-Saône", à Vesoul. Cette juridiction avait déjà été le théâtre fin 2020 d'un procès extrêmement médiatique, celui de Jonathann Daval, un informaticien condamné pour le meurtre de sa femme Alexia.

Jugé pendant deux semaines fin mars et début avril devant la cour d'assises du Doubs, Nicolas Zepeda, 31 ans, a été condamné le 12 avril à 28 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de Narumi Kurosaki en décembre 2016 à Besançon, où la jeune femme de 21 ans étudiait. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Nicolas Zepeda, à l'encontre duquel la réclusion criminelle à perpétuité avait été requise, n'a cessé tout au long de son procès de clamer son innocence, malgré de nombreux éléments à charge.

Il avait été extradé à l'été 2020 par le Chili pour être jugé en France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

narumi

La réclusion à perpétuité requise contre Nicolas Zepeda pour l’assassinat de Narumi Kurosaki

L’avocat général Etienne Manteaux a requis lundi devant la cour d’assises du Doubs la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre de Nicolas Zepeda, jugé pour l’assassinat en 2016 de Narumi Kurosaki, son ancienne petite amie japonaise dont le corps n’a jamais été retrouvé.

"Vous lui avez fait quoi à Narumi ?": Nicolas Zepeda nie et nie encore

Malgré les cris d’épouvante, les images d’un rôdeur qui lui ressemble et sa jalousie maladive, Nicolas Zepeda a continué mardi, au sixième jour de son procès, de nier avoir assassiné son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki à Besançon en  décembre 2016. La journée de mercredi sera consacrée à l’audition des parties civiles.

Justice

Un oligarque russe poursuit Crédit Suisse

L'oligarque russe Vitaly Malkin poursuit Crédit Suisse pour des pertes de 500 millions de francs suisses (491 millions d'euros) qu'un ancien conseiller financier de la banque lui aurait fait subir, selon le journal dominical Sonntagzeitung.

« Guerre de territoire » entre trafiquants à Planoise : 5 à 15 ans de prison requis

Le procureur a requis mercredi de 5 à 15 ans de prison à l'encontre des membres d'un clan soupçonnés d'avoir participé à des affrontements armés pour le contrôle du trafic de drogue, entre novembre 2019 et mars 2020, dans le quartier de Planoise à Besançon.

L’intersyndicale de GE à Belfort dépose une plainte devant le PNF pour fraude fiscale

Le Comité social économique (CSE) et l’intersyndicale de General Electric à Belfort ont annoncé ce mardi 31 mai 2022 avoir déposé une plainte devant le Parquet national financier (PNF) pour blanchiment de fraude fiscale notamment, pointant les manoeuvres d’évasion fiscale du groupe américain.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.97
couvert
le 26/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage