Alerte Témoin

Armement de la police municipale : Romagnan soutient le maire de Besançon

Publié le 09/08/2016 - 15:25
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:11

Pour la députée du Doubs, l'armement de la police municipale est une "’illusion sécuritaire".

dsc_8963.jpg
© aa
PUBLICITÉ

Faut-il ou non armer la police municipale ? Jean-Louis Fousseret a  de nouveau exprimé son opposition sur le sujet alors que le contexte terroriste relance le débat, les policiers étaient particulièrement exposés.

Si la députée PS du Doubs Barbara Romagnan dit comprendre le sentiment d'un traitement inégalitaire et d'insécurité chez les agents municipaux, elle rejoint la position du maire de Besançon. "Armer la police municipale revient à remettre en question sa vocation originelle: celle de la proximité. C'est en effet prendre le risque de glisser progressivement vers le terrain de la répression, et ce au détriment d une présence rassurante (…)un travail de terrain qui permet une relation de qualité et de confiance avec la population. Autant de missions pour lesquelles la possession d armes ne semble ni utile ni souhaitable" explique-t-elle dans un communiqué tout en s'interrogeant sur la baisse des effectifs de la police nationale depuis 2002 à Besançon.

"On est en droit d'attendre, comme le souligne Jean-Louis Fousseret, une remise à niveau et une augmentation des effectifs de la police nationale. Il me semble également nécessaire de rappeler que la protection des citoyens est un devoir régalien de l'Etat. La police municipale ne saurait se substituer à la police nationale et pallier au désengagement de l'Etat'''.

Sur la question de la protection des agents municipaux, Barbara Romagnan s'interroge de l'efficacité d'une rame face à des armes de guerre. "Enfin, augmenter le nombre d'armes à feu en circulation et celui des personnes amenées à s'en servir augmente les risques d'accidents parfois mortels des porteurs de ces armes, comme de la population. Ce n'est pas anodin". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

arme police municipale

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

La question de l’armement de la police municipale à nouveau sur la table à Besançon…

Suite à la fusillade de Strasbourg, L’État a porté le plan Vigipirate au niveau "urgence attentat". Ce 13 décembre 2018, Jean-François Longaretti, secrétaire départemental mairie et CAGB Force ouvrière, adresse une lettre à Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, pour lui parler de l'armement de la police municipale.  

Armement de la police municipale à Besançon  : la note de service qui met le feu aux poudres

Une note de service de la direction générale des services de la Ville rappelant les règles de sécurité aux policiers municipaux vient de relancer le débat de l'armement de la police municipale de Besançon. L'élu d'opposition Jacques Grosperrin (LR) estime que la police municipale n'est plus en mesure de protéger les Bisontins. Le syndicat CFTC Unsa a lancé un appel à la grève pour le lundi 29 octobre.

Armer la police municipale : Jacques Grosperrin estime que  le maire de Besançon « ne peut plus reculer »

Ce samedi 6 octobre 2018, des policiers municipaux sont intervenus dans le quartier Planoise suite à un coup de feu. Pour le président du groupe LR  au conseil municipal de Besançon, le maire En Marche  "ne peut plus reculer" et indique que "le port d’armes à feu est une revendication de 95 % des policiers municipaux de Besançon".

Dans la catégorie

L’intersyndicale des retraités interpelle les candidats à l’élection municipale de Besançon

L'intersyndicale (Solidaires retraité.es, FSU, FO-retraités.e, CGT-retraité.es, FGR-FP, LSR ) a adressé une lettre aux candidats à l'élection municipale 2020 en date du 19 février 2020. Dans cette dernière, elle souhaite "attirer l'attention sur la situation particulière des retraités".

Municipale 2020 : le calendrier des derniers grands meetings des candidats à Besançon

Les candidats à la mairie de Besançon organisent leurs derniers meetings quelques jours avant le premier tour de l'élection dimanche 15 mars 2020 pour réunir les habitants, les militants ainsi que des personnalités politiques pour soutenir davantage leur candidature. Voici le calendrier…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.53
couvert
le 29/02 à 12h00
Vent
10.32 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
61 %

Sondage