Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d'armes létales

Publié le 10/12/2019 - 11:05
Mis à jour le 10/12/2019 - 10:57

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Karim Bouhassoun 25 septembre 2019 Kursaal Besanc?on-004
Karim Bouhassoun © Hélène Loget
PUBLICITÉ

Dans son communiqué, Karim Bouhassoun défend "un partenariat privilégié avec l'État et le lancement d'un service de médiation rattaché à la police municipale pour prévenir violences, nuisances et criminalité."

Le mouvement Bisontines-Bisontins défend également "la priorité à la dimension humaine pour agir avant que les situations ne débouchent sur de la violence. C'est cela le rôle du maire."

"Les policiers municipaux sont déjà équipés de tasers"

Pour ce candidat, "les policiers municipaux sont déjà équipés de « tasers » et de matraques télescopiques." Selon lui, "il faut plutôt renforcer leurs équipes plutôt que de les équiper d’armes destinées à tuer". Pour cela, "nous recruterons des policiers municipaux et les formerons à l’action de terrain, de prévention et de proximité. Nous agencerons leurs horaires de patrouille pour faire le lien avec la police nationale, avec des interventions en heures décalées après 18 heures et jusqu’à minuit pour qu’il y ait une réponse de proximité à tout moment. Nous aurons en lien avec la Préfecture une attention aux squats et regroupements nuisibles et suspects, ainsi qu’aux interventions liées à des appels téléphoniques pour des situations de troubles urgentes où il faut être présent quoi qu’il en coûte. Une personne en détresse recevra une visite de la police ou une intervention à toute heure." 

Karim Bouhassoun souhaite également organiser dans tous les quartiers des permanences "impliquant tous les acteurs de la sécurité et de la prévention sur le terrain".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

arme police municipale

Dans l’intimité des candidats : Ludovic Fagaut

Conseiller municipal LR d'opposition à Besançon depuis 2014, Ludovic Fagaut mène la liste bisontine de droite "Besançon, maintenant !" À 41 ans, il prend la suite du sénateur Jacques Grosperrin pour briguer la mairie de Besançon. Après le portrait de l'homme et du politique, voici une autre facette du candidat...

« Le Bon Sens », une nouvelle page « pour influencer » les candidats à l’élection municipale de Besançon

Depuis novembre 2019, une page Facebook publique a été ouverte par un groupe de personnes ne se revendiquant d'"aucun parti politique" et composé d'"aucune personnalité publique". Son nom : "Le Bon Sens". Ses objectifs : "influencer" les candidates et candidats en course pour la mairie de Besançon et les inviter à "piocher" dans les idées qui y seront proposées.

Municipale : comment Anne Vignot veut « transformer » Besançon

Anne Vignot a présenté samedi 25 janvier 2020 à la Brasserie Ile de France les grandes lignes et la philosophie du programme de "L'Équipe" (EEL -PS - PC - Génération.s - À Gauche citoyens) pour l'élection municipale de Besançon. Sur 400 propositions, intégralement dévoilées dans 15 jours, la tête de liste de "Besançon par Nature" en a égrené une cinquantaine...

Municipale à Besançon : portrait de Anne Vignot (EELV – PS – PC – Génération.s – À Gauche Citoyens)

Qui sont les hommes et les femmes candidats aux municipales de Besançon ? maCommune.info vous invite à découvrir les neuf têtes de liste. Âge, profession, situation familiale, mandat. Voici le portrait officiel de Anne Vignot qui mène la liste "Besançon par Nature" (EELV - PS - PC - Génération.s - À Gauche Citoyens)

Dans la catégorie

Dans l’intimité des candidats : Ludovic Fagaut

Conseiller municipal LR d'opposition à Besançon depuis 2014, Ludovic Fagaut mène la liste bisontine de droite "Besançon, maintenant !" À 41 ans, il prend la suite du sénateur Jacques Grosperrin pour briguer la mairie de Besançon. Après le portrait de l'homme et du politique, voici une autre facette du candidat...

« Le Bon Sens », une nouvelle page « pour influencer » les candidats à l’élection municipale de Besançon

Depuis novembre 2019, une page Facebook publique a été ouverte par un groupe de personnes ne se revendiquant d'"aucun parti politique" et composé d'"aucune personnalité publique". Son nom : "Le Bon Sens". Ses objectifs : "influencer" les candidates et candidats en course pour la mairie de Besançon et les inviter à "piocher" dans les idées qui y seront proposées.

Municipale : comment Anne Vignot veut « transformer » Besançon

Anne Vignot a présenté samedi 25 janvier 2020 à la Brasserie Ile de France les grandes lignes et la philosophie du programme de "L'Équipe" (EEL -PS - PC - Génération.s - À Gauche citoyens) pour l'élection municipale de Besançon. Sur 400 propositions, intégralement dévoilées dans 15 jours, la tête de liste de "Besançon par Nature" en a égrené une cinquantaine...

Citadelle : « le bien-être animal, une préoccupation quotidienne des équipes du Muséum » (JL Fousseret)

Suite à la polémique sur le bien-être animal à la Citadelle de Besançon lancée par une pétition de Humanimo, le maire actuel Jean-Louis Fousseret réagit dans un communiqué du 23 janvier 2020. Il y évoque notamment une réflexion engagée en vue de la création d'un "master plan" pour définir "un nouveau jardin zoologique".

Municipale à Besançon : portrait de Anne Vignot (EELV – PS – PC – Génération.s – À Gauche Citoyens)

Qui sont les hommes et les femmes candidats aux municipales de Besançon ? maCommune.info vous invite à découvrir les neuf têtes de liste. Âge, profession, situation familiale, mandat. Voici le portrait officiel de Anne Vignot qui mène la liste "Besançon par Nature" (EELV - PS - PC - Génération.s - À Gauche Citoyens)

Municipale 2020 à Besançon : Claire Arnoux inaugure sa permanence et dévoile son premier axe de campagne

La tête de la liste Besançon Verte et Solidaire et son entourage ont inauguré mercredi 22 janvier 2020 la permanence de campagne pour l'élection municipale située au 63 rue Battant à Besançon. Claire Arnoux en a profité pour dévoiler le premier axe de campagne sur la thématique de l'école.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.89
pluie modérée
le 28/01 à 0h00
Vent
8.43 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
89 %

Sondage