Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d'armes létales

Publié le 10/12/2019 - 11:05
Mis à jour le 10/12/2019 - 10:57

La question de l’armement de la police municipale est l’un des sujets forts de cette campagne pour l’élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l’armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l’intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Karim Bouhassoun © Hélène Loget ©
Karim Bouhassoun © Hélène Loget ©

Dans son communiqué, Karim Bouhassoun défend "un partenariat privilégié avec l'État et le lancement d'un service de médiation rattaché à la police municipale pour prévenir violences, nuisances et criminalité."

Le mouvement Bisontines-Bisontins défend également "la priorité à la dimension humaine pour agir avant que les situations ne débouchent sur de la violence. C'est cela le rôle du maire."

"Les policiers municipaux sont déjà équipés de tasers"

Pour ce candidat, "les policiers municipaux sont déjà équipés de « tasers » et de matraques télescopiques." Selon lui, "il faut plutôt renforcer leurs équipes plutôt que de les équiper d’armes destinées à tuer". Pour cela, "nous recruterons des policiers municipaux et les formerons à l’action de terrain, de prévention et de proximité. Nous agencerons leurs horaires de patrouille pour faire le lien avec la police nationale, avec des interventions en heures décalées après 18 heures et jusqu’à minuit pour qu’il y ait une réponse de proximité à tout moment. Nous aurons en lien avec la Préfecture une attention aux squats et regroupements nuisibles et suspects, ainsi qu’aux interventions liées à des appels téléphoniques pour des situations de troubles urgentes où il faut être présent quoi qu’il en coûte. Une personne en détresse recevra une visite de la police ou une intervention à toute heure." 

Karim Bouhassoun souhaite également organiser dans tous les quartiers des permanences "impliquant tous les acteurs de la sécurité et de la prévention sur le terrain".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

arme police municipale

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach « inéligible » pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

“Sécurité globale”: Darmanin écarte l’armement obligatoire des polices municipales

Le ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin a écarté l’hypothèse d’un armement obligatoire des policiers municipaux, une proposition d’un rapport des députés Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot mais qui n’avait pas été retenue dans leur proposition de loi controversée sur la « sécurité globale ».  Le ministre s’est engagé par ailleurs à élargir l’accès à d’autres fichiers pour les policiers municipaux (contraventions, engins motorisés…). A  Besançon, Force Ouvrière réclame à nouveau l’armement de la police municipale alors que la maire EELV y est opposé.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L’heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : “Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition”

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l’élection municipale. Dans un style bien à elle, s’éloignant volontairement des clichés traditionnels des « hommes politiques », elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d’une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L’abstention frôle les 61 %
 

Politique

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.55
partiellement nuageux
le 17/07 à 15h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
51 %