Attention les tiques ! "Il ne faut utiliser qu'un tire-tique pour ôter l'animal de la peau, pas d'alcool ni aucun autre procédé"

Publié le 22/06/2017 - 16:19
Mis à jour le 19/05/2020 - 15:14

Deux classes de CP et CM2 de l’école Viotte à Besançon sont parties en balade ce jeudi 22 juin 2017 dans la forêt de Chailluz à Besançon. A leur retour, des élus les ont accueillis pour les sensibiliser aux piqûres de tiques et leur distribuer des tire-tiques…

Prévention contre les piqûres de tique dans la forêt de Chailluz from maCommune.info on Vimeo.

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise pour la deuxième année consécutive, une campagne d'information et de prévention "grand public" sur les piqûres de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d'activités "nature".

Les tiques sont des parasites qui se trouvent partout et se nourrissent du sang d'animaux ou d'êtres humains. Elles sont vectrices de nombreuses pathologies humaines et animales. C'est pourquoi la Ville, dans le cadre de ses missions d'informations et de prévention en santé publique, souhaite communiquer sur le sujet.

Distribution de tire-tiques et explications…

Ce matin, dans la forêt de Chailluz, un stand accueillait les promeneurs et visiteurs avec des documents informatifs et des tire-tique. Et pour les élèves de l'école Viotte, la responsable de l'Ecole de la Forêt, Sandra Reynaud, ainsi qu'Anne Vignot, adjointe au maire déléguée au développement durable, l'environnement, le cadre de vie et la transition énergétique et de Cyril Devesa, adjoint délégué à la santé, l'hygiène et à la prévention sanitaire, ont donné des conseils, expliqué l'utilisation d'un tire-tique, les risques suite à une piqûre de tique, etc. Très attentifs et intéressés, le jeune public a pu poser des questions pertinentes, se rassurer et confier leurs expériences avec les tiques comme Emmy, 7 ans. (Témoignage en vidéo).

Comment ôter une tique ?

La Ville de Besançon distribue des tire-tique aux enfants. Pendant l'explication, une élève pose la question piège : "Y a-t-il un autre moyen de retirer une tique ?". Si plusieurs techniques existent, le tire-tique semble la meilleure et la moins risquée. "Il ne faut utiliser qu'un tire-tique : sans alcool, sans ether, sans produit ni aucun autre procédé pour éviter de faire dégorger l'animal dans le corps", insiste Jean-Paul Grosbois, forestier, dans l'assistance.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.8
légère pluie
le 18/04 à 3h00
Vent
2 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
92 %