Bénévoles au don du sang : une mission essentielle qui manque de volontaires en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 03/12/2023 - 18:02
Mis à jour le 02/12/2023 - 08:04

À l’approche de la journée du bénévolat, l’EFS Bourgogne-Franche-Comté met en avant les bénévoles qui font vivre le don de sang au quotidien, et alerte sur la difficulté des associations à recruter de nouveaux membres dans un communiqué du 1er décembre 2023.

En Bourgogne-Franche-Comté, 250 associations pour le Don de Sang Bénévole sont recensées et œuvrent chaque jour pour faire vivre le don de sang dans leurs communes : réservation des salles municipales, accueil et collation lors des collectes, actions de promotion du don toute l’année, etc. 

”Cette implication forte et constante des bénévoles est essentielle pour l’EFS, qui s’appuie sur leur connaissance du territoire et leur ancrage local pour organiser près de 30 collectes chaque semaine dans la région”, affirme l’EFS. 

Aujourd’hui, plusieurs études* sur les tendances du bénévolat en France constatent son évolution : l’engagement associatif tend à diminuer au profit d’un engagement plus informel. Parmi les interrogés qui ont indiqué s’engager bénévolement, ils étaient 23% à le faire au sein d’une association en 2010, contre 20% en 2022 (-3 points).

Les plus de 65 ans s’engagent moins dans l’associatif : en 2023, 25% des plus de 65 ans sont bénévoles dans une association, alors qu’ils étaient 38% en 2010 (-13 points).

Une piste prometteuse : le certificat mobilisateur 

Si le constat sur les plus âgés révèle un repli, ces mêmes études* indiquent un engagement croissant chez les moins de 35 ans : ils étaient 16% à s’engager dans une association en 2010 et sont désormais 25% ! (+9 points).

Une évolution sociétale que l’EFS Bourgogne-Franche-Comté a pu anticiper : ”Nous avons imaginé dès 2018 un programme de bénévolat plus informel, plus attractif pour les nouvelles générations, explique Marion Le Blond, Directrice communication-marketing. Il nous semblait déjà indispensable à l’époque de trouver des solutions pour aider nos précieuses associations de bénévoles à préparer l’avenir de leur engagement.”

Imaginé en Bourgogne-Franche-Comté, ce programme de bénévolat nouvelle génération a été déployé en 2019 dans la région et figure parmi les pistes envisagées pour épauler les bénévoles associatifs qui peinent à recruter de nouveaux membres. À ce jour, 170 jeunes bénévoles ont déjà été formés et ont réalisé 281 missions de promotion. Parmi eux, 59 ont même obtenu leur certificat de mobilisateur du don de sang.

*Barome?tre France Be?ne?volat / IFOP 2022 ; La France be?ne?vole, e?ditions 2019. Enque?te IFOP 2023 pour Recherches & Solidarite?s

Infos +

Différents niveaux d’engagement :

  • Donner son sang, son plasma ou ses plaquettes, c’est donner un peu de temps (et de soi !) pour aider ceux qui en ont besoin. 
  • Promouvoir le don, c’est une façon d’agir à sa manière pour défendre le don éthique. En parler, être ambassadeur, c’est contribuer. 
  • Organiser des moments solidaires, comme accueillir une collecte ou fédérer son entourage pour donner en équipe, c’est mobiliser le collectif pour sauver des vies.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.84
couvert
le 14/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
80 %