Campagne nationale contre le diabète : 700.000 personnes sont diabétiques sans le savoir

Publié le 09/11/2015 - 11:14
Mis à jour le 10/11/2015 - 09:57

L’association d’intérêt général, L.I.D.E.R. Diabète lance une opération nationale de dépistage et d’information sur le diabète dans 40 villes en France le samedi 14 novembre 2015 de 9h30 à 18 heures. A Besançon, cette journée n'action se déroulera au centre commercial Chateaufarine, organisée par le Lions Club Besançon-Granvelle.

capture_decran_2015-11-09_a_11.13.39.png
©L.I.D.E.R Diabète
PUBLICITÉ

« Diabétique ? Plus vite on le sait, plus vite on se soigne, plus belle et plus longue sera la vie », assure Albert Misseri, président et fondateur de L.I.D.E.R. Diabète, lui-même diabétique depuis cinquante ans et fermement convaincu de l’utilité d’un dépistage du diabète pour le plus grand nombre. « Nous souhaitons mobiliser différemment pour faire reculer la maladie. Un diabète dépisté le plus tôt possible, pris en charge, et bien surveillé, c’est la clé pour « vivre avec », sans complications, et surtout pour vivre presque comme tout le monde et en bonne santé. »

700 000 personnes sont diabétiques sans le savoir

3,7 millions de personnes sont atteintes du diabète en France. Aujourd’hui, nombreux sont les Français qui meurent des conséquences du diabète. On estime que près de 700 000 personnes sont diabétiques sans le savoir. La campagne de dépistage organisée à l’occasion de la Journée Mondiale du diabète par les Clubs Lions de L.I.D.E.R. Diabète, s’inscrit dans les actions de prévention voulues par la nouvelle loi de santé. Cette campagne a pour objectif principal de ne pas laisser évoluer un diabète sans le traiter, et de le prendre en charge le plus rapidement possible pour éviter les complications tardives et extrêmement graves comme la cécité progressive, l’amputation, les maladies cardio-vasculaires ou encore l’insuffisance rénale.

En France, 2 400 bénévoles mobilisés pour cette journée

L.I.D.E.R. Diabète a mobilisé 1 500 membres du Lions Club International en France et près de 900 médecins et infirmier(e)s bénévoles. Cette action devrait permettre de dépister des personnes qui ne se savaient pas diabétiques, et de sensibiliser largement le grand public aux dangers du diabète dans des lieux populaires comme les centres commerciaux ou les supermarchés. Dans chaque ville, une équipe composée de médecins et d’infirmier(e)s de l’I.F.S.I. (Institut de Formation en Soins Infirmiers) seront présents sur le site pour encadrer cette initiative. En cas de tests « hors limites », un entretien personnalisé sera proposé par l’un des médecins présents pour orienter le patient vers un parcours de soins adapté et vers son propre médecin traitant.

« Le diabète nous concerne tous. Tout doit être entrepris pour favoriser son dépistage le plus tôt possible. L’information, la compréhension des mécanismes de nutrition, la mesure de la glycémie, autant de moyens qui permettront de lutter efficacement contre ce fléau du XXIème siècle. Il y a urgence face à cette pandémie, c’est maintenant qu’il faut agir ! » martèle Albert Misseri.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

La semaine européenne de la vaccination commence le 24 avril 2019 à Besançon

La Semaine européenne de la Vaccination (SEV) se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet évènement constitue un temps fort pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que "la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses". Deux villages Info Vaccination et les premiers seront installés à Besançon le 24 avril et Dijon le 26 avril.

Nouvelle blessure avec une seringue au centre de tri du Sybert à Besançon

L'agent s'est piqué accidentellement ce mardi 2 avril 2019 avec une seringue usagée jetée dans le bac de déchets recyclables. Il s'agit du cinquième incident de ce type depuis le début de l'année. La direction du Sybert, en charge de la gestion et de la valorisation des déchets, rappelle les consignes de tri des déchets de soin.

Danger sur votre brosse à dents : deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane

Un composé chimique présent dans de très nombreux dentifrices pourraient mettre en danger votre santé. C'est ce que dénonce jeudi 28 mars 2019 l'association Agir pour l'environnement. Selon elle, le dioxyde de titane, controversé, car il contient des nanoparticules, est largement présent dans les dentifrices. Elle souhaite que ce produit ne soit plus utilisé dans les dentifrices et les médicaments.

Mars Bleu : comment éviter le cancer colorectal ?

La campagne Mars Bleu pour sensibiliser la population au cancer colorectal (maladie des cellules qui tapissent l’intérieur du côlon ou du rectum) se poursuit encore pendant quelques jours. Les plus récentes recherches démontrent que l’alimentation et l’activité physique jouent un rôle très important dans la prévention de ce cancer. Voici quelques conseils pour éviter le cancer colorectal…

Lutte contre le cancer à l’EFS de Besançon : un médicament « vivant » pour vaincre la leucémie

C'est une première mondiale. Après cinq années de recherche, les Dr Christophe Ferrand et Dr Marina Deschamps aidés de  leur équipe de l'établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté à Besançon ont développé de nouvelles immunothérapies dans le traitement de la leucémie. La création d’une start-up est en réflexion afin de lever deux à quatre millions d’euros.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 10.93
couvert
le 23/04 à 3h00
Vent
1.18 m/s
Pression
997.284 hPa
Humidité
80 %

Sondage