Campagne nationale contre le diabète : 700.000 personnes sont diabétiques sans le savoir

Publié le 09/11/2015 - 11:14
Mis à jour le 10/11/2015 - 09:57

L’association d’intérêt général, L.I.D.E.R. Diabète lance une opération nationale de dépistage et d’information sur le diabète dans 40 villes en France le samedi 14 novembre 2015 de 9h30 à 18 heures. A Besançon, cette journée n'action se déroulera au centre commercial Chateaufarine, organisée par le Lions Club Besançon-Granvelle.

capture_decran_2015-11-09_a_11.13.39.png
©L.I.D.E.R Diabète
PUBLICITÉ

« Diabétique ? Plus vite on le sait, plus vite on se soigne, plus belle et plus longue sera la vie », assure Albert Misseri, président et fondateur de L.I.D.E.R. Diabète, lui-même diabétique depuis cinquante ans et fermement convaincu de l’utilité d’un dépistage du diabète pour le plus grand nombre. « Nous souhaitons mobiliser différemment pour faire reculer la maladie. Un diabète dépisté le plus tôt possible, pris en charge, et bien surveillé, c’est la clé pour « vivre avec », sans complications, et surtout pour vivre presque comme tout le monde et en bonne santé. »

700 000 personnes sont diabétiques sans le savoir

3,7 millions de personnes sont atteintes du diabète en France. Aujourd’hui, nombreux sont les Français qui meurent des conséquences du diabète. On estime que près de 700 000 personnes sont diabétiques sans le savoir. La campagne de dépistage organisée à l’occasion de la Journée Mondiale du diabète par les Clubs Lions de L.I.D.E.R. Diabète, s’inscrit dans les actions de prévention voulues par la nouvelle loi de santé. Cette campagne a pour objectif principal de ne pas laisser évoluer un diabète sans le traiter, et de le prendre en charge le plus rapidement possible pour éviter les complications tardives et extrêmement graves comme la cécité progressive, l’amputation, les maladies cardio-vasculaires ou encore l’insuffisance rénale.

En France, 2 400 bénévoles mobilisés pour cette journée

L.I.D.E.R. Diabète a mobilisé 1 500 membres du Lions Club International en France et près de 900 médecins et infirmier(e)s bénévoles. Cette action devrait permettre de dépister des personnes qui ne se savaient pas diabétiques, et de sensibiliser largement le grand public aux dangers du diabète dans des lieux populaires comme les centres commerciaux ou les supermarchés. Dans chaque ville, une équipe composée de médecins et d’infirmier(e)s de l’I.F.S.I. (Institut de Formation en Soins Infirmiers) seront présents sur le site pour encadrer cette initiative. En cas de tests « hors limites », un entretien personnalisé sera proposé par l’un des médecins présents pour orienter le patient vers un parcours de soins adapté et vers son propre médecin traitant.

« Le diabète nous concerne tous. Tout doit être entrepris pour favoriser son dépistage le plus tôt possible. L’information, la compréhension des mécanismes de nutrition, la mesure de la glycémie, autant de moyens qui permettront de lutter efficacement contre ce fléau du XXIème siècle. Il y a urgence face à cette pandémie, c’est maintenant qu’il faut agir ! » martèle Albert Misseri.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.43
légère pluie
le 17/10 à 18h00
Vent
4.551 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %

Sondage