Fortes Chaleurs : la ville de Besançon accompagne les plus fragiles

Publié le 03/06/2022 - 18:02
Mis à jour le 04/08/2022 - 14:43

La Ville de Besançon et le centre communal d'action sociale ont mis en place une veille des habitants les plus vulnérables. Il est d'ailleurs possible d'inscrire les plus fragiles sur une liste dédiée afin de les protéger au mieux.

 © D poirier
© D poirier

La Ville de Besançon via le CCAS est actuellement mobilisée sur la préparation et la gestion des pics de chaleur. Les municipalités ont en effet obligation de tenir à jour une liste des personnes vulnérables selon certains critères : âge, adresse, référent...

  • A Besançon, les inscriptions sur cette liste peuvent se faire pour soi-même ou pour un proche à tout moment en contactant la Maison des Séniors :  03 81 41 22 04

46 agents mobilisés et des volontaires

Sans attendre le déclenchement de la vigilance orange canicule, le CCAS est d’ores et déjà mobilisé via les travailleurs sociaux, aides à domicile, aides-soignants et personnels infirmiers du CCAS se déplaçant à domicile. Ils assurent une sensibilisation et un suivi accrus.

"Lorsque les pics sont déclenchés, 46 agents sont mobilisés, avec un appel à volontaires qui dépasse le périmètre du CCAS" explique la Ville de Besançon. En cas de déclenchement du plan canicule niveau 3, depuis la Maison des Séniors, les équipes appellent tous les jours de l’épisode caniculaire les 250 personnes inscrites sur la liste des personnes vulnérables.

Ce dispositif permet de prendre des nouvelles de ces personnes, et de rappeler les bons gestes en cas de fortes chaleurs. Si besoin, des visites à domicile sont organisées pour vérifier que la personne va bien.

Astreintes

Des astreintes sont également mises en place afin d’assurer tous les jours de la semaine un suivi continu, par des contacts directs réguliers et toute intervention au domicile qui s’imposerait.  "Les agents restent ainsi quotidiennement en lien, y compris lorsque cela est possible avec des référents issus de l’entourage des personnes inscrites : voisins, famille, etc.

"2 400 personnes font l’objet d’une attention particulière de la part des services du CCAS lors de ces épisodes de fortes chaleurs" Ville de Besançon.

En cas de pic de fortes chaleurs, des espaces fraîcheurs climatisés sont en place dans toutes les résidences autonomie afin de permettre aux plus de 350 résidents, ainsi qu’aux aînés résidant en proximité de l’établissement, de se rafraichir.  Idem pour les 200 habitants des structures d’hébergement logement : résidence sociale Agora et Maison relais l’Autre Toit.

Enfin, pour les personnes sans domicile, la veille mobile assure une vigilance accrue en rappelant les gestes de prévention, et proposent si besoin de l’eau.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’Assemblée vote l' "accès direct " des patients à des infirmiers : " un retour au XIXe siècle " selon des médecins à Besançon

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi l'ouverture d'un "accès direct" des patients aux infirmiers en pratique avancée (IPA), l'une des mesures d'une proposition de loi sur l'accès aux soins vivement critiquée notamment par le collectif Médecin pour demain à Besançon.

L’œil de la Diet : la galette de riz, est-elle si bonne pour la santé ?

CONTRIBUTION • On la croyait bonne, quoiqu'un peu "polystyrèné", on la croyait top pour la santé et la perte de poids, on la croyait efficace... Ce mois de janvier 2023, Valentine Caput, diététicienne à Besançon, nous parle de la galette de riz, ce trophée de l’innovation à la sauce… supercherie.

Hiver très doux : Atmo Bourgogne Franche-Comté commence déjà ses prélèvements polliniques dans l’air !

En raison d’un hiver particulièrement doux, certains arbres ont déjà démarré leur période de pollinisation en Bourgogne-Franche-Comté. Les premiers prélèvements pollinique ont donc démarré plus tôt que d’habitude pour Atmo BFC, avec la remise en service des capteurs le lundi 9 janvier dernier. Les premiers résultats sont attendus pour ce vendredi 20 janvier.

En BFC, les chutes des personnes âgées représentent près de 8.000 hospitalisations et 600 décès par an

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) Bourgogne-Franche-Comté et la Carsat sont mobilisés dans le plan antichute des personnes âgées, lancé officiellement à l’échelle régionale, ce jeudi 12 janvier 2023 à Dijon.

Médecins libéraux : la grève continue en cette " semaine du burn out "

La grève des médecins portée par le collectif Médecins pour Demain continue, selon un communiqué du 9 janvier 2023, sous la forme d'une grève de la PDSA (permanence des soins ou grève des gardes), dont on a moins parlé que la fermeture des cabinets. Elle dure depuis le début du mois de décembre 2022 et sollicite les services de l'Etat dans des processus de réquisition quotidiens.

Les arrêts maladie Covid sans jour de carence prolongés jusqu’à fin 2023

Les salariés positifs à la Covid-19 et qui ne peuvent pas télétravailler peuvent bénéficier d'arrêts maladie indemnisés sans vérification des conditions d'ouverture de droits et sans délai de carence. Les indemnités journalières pour ces salariés ainsi que pour les agents publics malades de la Covid-19 sont versées dès le premier jour d'arrêt et jusqu'au 31 décembre 2023 au plus tard.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.39
couvert
le 02/02 à 9h00
Vent
2.63 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
91 %