Alerte Témoin

Coronavirus : refuser le masque est comme "conduire en état d'ébriété", selon un prix Nobel

Publié le 08/07/2020 - 07:20
Mis à jour le 08/07/2020 - 09:08

Refuser de porter un masque pour aider à lutter contre l'épidémie de Covid-19, c'est aussi antisocial que de conduire après avoir bu de l'alcool, selon Venki Ramakrishnan, président de la Royal Society de Londres et prix Nobel de chimie.

masque ville de besançon-001
©Sylvain B.

Les propos de Venki Ramakrishnan interviennent alors que deux nouveaux rapports soulignent que le port du masque peut contribuer à réduire considérablement la propagation de virus comme celui du Covid-19. "Avant, il était tout à fait normal de prendre quelques verres et de rentrer à la maison, et il était également normal de conduire sans ceinture de sécurité", rappelle-t-il mardi dans un communiqué. "Aujourd'hui, ces deux comportements seraient considérés comme antisociaux et le fait de ne pas porter de masque en public devrait être considéré de la même manière".

"Si nous en portons tous un, nous nous protégeons les uns les autres et ainsi nous-mêmes", a-t-il poursuivi, rappelant que "le virus n'a pas été éliminé".

Le masque a un rôle à jouer, avec le fréquent lavage des mains et la distance physique, car il n'y a pas de "solution miracle" contre ce virus, selon lui.

Les masques en tissu réduisent la dispersion des particules orales avec 50 et 100% de l'efficacité des masques chirurgicaux, en fonction d'un certain nombre de facteurs, relèvent des chercheurs des universités de Pennsylvanie et de Cambridge, rédacteurs d'un des deux rapports.

"Il y a même aujourd'hui des preuves que les masques pourraient bénéficier directement au porteur", assure Paul Edelstein, professeur émérite de pathologie et de médecine de laboratoire de l'université de Pennsylvanie.

Le deuxième rapport publiée par la Royal Society relève de grandes différences dans les taux de port du masque parmi les pays riches: fin avril, l'adoption du port du masque était de 25% en Grande-Bretagne contre 83,4% en Italie, 65,8% aux États-Unis et 63,8% en Espagne.

 "Dans des pays comme l'Italie, les États-Unis et l'Espagne, les gens ont rapidement adopté des masques faciaux", notamment car "les autorités leur ont fourni des directives claires", estime Melinda Mills de l'Université d'Oxford, principal auteur de ce document.

Le mois dernier, l'Organisation mondiale de la santé et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis ont publié des directives actualisées recommandant à tout le monde de porter des masques dans les zones publiques où existe un risque de transmission du Covid-19.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Où se baigner en toute sécurité en Bourgogne Franche-Comté ?

carte de baignade • L'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les habitants de la région à la plus grande prudence en privilégiant les points de baignade surveillées pour se rafraichir durant les fortes chaleurs. Voici la liste de près de 80 points de baignade naturelle classées en fonction de la qualité de l'eau. 

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

C'est la saison des guêpes  ! Cet été 2020, avec de très faibles précipitations, est propice à leur développement. De plus, la chaleur facilite la survie des insectes, première nourriture des guêpes. Alors quand il y a piqûre ? Que faire ?  Une piqûre de guêpe  doit être soignée. Pour les personnes allergiques, il faut réagir très vite, car une vulgaire piqûre peut être mortelle. Voici les conseils.

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.37
    partiellement nuageux
    le 09/08 à 0h00
    Vent
    1.69 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    82 %

    Sondage