Alerte Témoin

Corps brûlé en Haute-Saône : le maire de Gray appelle à ne pas céder à la "psychose"

Publié le 31/10/2017 - 10:01
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

Le maire de Gray, où a été découvert lundi 30 octobre 2017 un corps brûlé, non encore identifié, deux jours après la disparition d'une joggeuse de 29 ans, a demandé mardi à ses concitoyens d'être "vigilants" mais de ne pas "céder à la "psychose".

capture_decran_2017-10-31_a_10.00.44.png
Christophe Laurençot ©Capture écran video https://www.youtube.com/watch?v=0nvWvcoj1D4/

"Il y a un criminel en cavale. On ne s'attendait pas à ce genre de faits dans notre petite contrée bien sympathique", principale ville du secteur, a déclaré Christophe Laurençot devant les journalistes.

Des élèves gendarmes ont découvert un cadavre brûlé, méconnaissable, caché sous des branchages lundi vers 15 h 00 dans le bois isolé de Velet (360 habitants). Cette commune est limitrophe de Gray-la-Ville, où habite Alexia Daval, 29 ans, portée disparue et activement recherchée depuis samedi. Une autopsie, prévue jeudi, permettra de déterminer si le corps est ou non celui de la jeune femme.

"On s'attendait à différents scénarios, mais pas à ça... C'est atroce"

Le maire de Gray a demandé "aux gens de ne pas entrer dans une psychose", et "de rester unis et de ne pas sortir (marcher ou faire leur footing) seuls". "Restons mobilisés et restons vigilants", a-t-il dit. "On s'attendait à différents scénarios, mais pas à ça... C'est atroce", a ajouté le maire de cette ville de 5.000 habitants, en supposant que le corps puisse bien être celui d'Alexia, dont la mère est conseillère municipale de la ville.

Rappel des faits

Alexia Daval a quitté son domicile samedi vers 09 h 00 pour aller courir. N'ayant pas vu revenir son épouse, partie sans son téléphone, son mari a prévenu vers midi les gendarmes de Haute-Saône. Au moment de sa disparition, la jeune femme blonde, employée de banque et mariée depuis deux ans, portait des lunettes rouges. Elle était vêtue d'une tenue de sport composée d'un short noir, d'un gilet rouge et de baskets roses.

Ces deux derniers jours, deux battues citoyennes avaient été organisées pour retrouver Alexia Daval, rassemblant entre 200 et 400 personnes.

Enquête ouverte pour assassinat

Le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, qui a mobilisé d'importants moyens de recherche dès la disparition de la jeune femme, a ouvert une enquête pour "assassinat", confiée au groupement de gendarmerie de Haute-Saône et à la section de recherches de Besançon.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

Reconstitution du meurtre d'Alexia : Jonathann Daval avoue la crémation et lève les dernières zones d'ombre...

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier  dans le Jura a renvoyé lundi au 6 mai 2019 le procès de l'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia.

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.11
    pluie modérée
    le 24/09 à 18h00
    Vent
    3.83 m/s
    Pression
    1004 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage