Covid: 15% des vaccins achetés par l'UE pour la France

Publié le 23/11/2020 - 13:18
Mis à jour le 23/11/2020 - 11:23

Six contrats d'approvisionnement en vaccins contre le Covid-19 devraient avoir été signés d'ici fin novembre, a indiqué dimanche Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, relevant que 15% des volumes acquis par l'UE iront à la France.

©DR ©
©DR ©

"Nous avons six contrats, soit signés soit en passe de l'être : quatre contrats signés et deux pré-accords dont la rédaction juridique doit suivre un processus de validation. Donc, six accords signés d'ici fin novembre", a dit sur Radio J la ministre, impliquée dans les négociations au niveau européen. Selon elle, "chacun de ces accords correspond à 200 à 300 millions de doses de vaccin en commande ferme, plus 100 à 200 millions de plus optionnels. Un seul de ces contrats, avec Moderna, porte sur des doses plus petites, 80 millions, cela est lié à la complexité de fabrication".

Et "nous (la France, ndlr) c'est 15% des volumes", a-t-elle précisé, suivant le pro-rata dans la population européenne.

En terme de calendrier "chacun (des vaccins) doit faire ses preuves, trois sont en quasi qualification finale mais rien ne préjuge de la fin des essais cliniques", a-t-elle dit, rappelant que, selon les avancées, l'Agence européenne du médicament pourrait délivrer de premières autorisations d'ici à la fin décembre.

"Nous nous sommes assurés que la quasi totalité des vaccins et tous les ingrédients soient produits en Europe, pour ne pas avoir de difficulté d'approvisionnement", a ajouté la ministre.

Imposera-t-on des obligations de vaccination? "Je ne suis pas médecin. Aujourd'hui ce qui se discute au niveau européen est de considérer qu'il y a une recommandation sur des publics cibles, prioritaires", a-t-elle répondu.

Quant aux masques chirurgicaux et FFP2 de fabrication française, elle chiffre leur production à 60 millions par semaine, un chiffre qui devrait passer à 100 millions en décembre.

"On aura multiplié par 30 la production en France", s'est-elle félicitée, relevant que Santé Publique France en a commandé un milliard aux producteurs français.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Stations de ski, culture : vers un prolongement des fermetures…

Le 20 janvier 2021. C'est demain. Une date butoir pour les professionnels de la montagne, mais aussi ceux du monde culturel dans l'attente de nouvelles annonces. Mais tout porte à croire que la date de reprise devrait être à nouveau repoussée alors que les vacances d'hiver démarrent le 7 février…

Un mois d’attente pour se faire vacciner dans plusieurs centres de vaccination du Doubs

Les centres de vaccination de Besançon, Pontarlier et Audincourt ne disposent plus de créneaux de rendez-vous pour les quatre semaines à venir indique la préfecture du Doubs qui invite les citoyens "à patienter sereinement" et à ne pas solliciter les centres de vaccination éloignés de leur lieu de résidence.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté, deuxième région la plus touchée par la hausse des décès lors de la 2e vague

Selon une étude de l'Insee publiée le 11 janvier 2021, entre le 1er septembre et le 28 décembre 2020, 11 976 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté, soit 25 % de plus qu’en 2019 et 27 % de plus qu’en 2018. La Bourgogne Franche-Comté est la deuxième région la plus impactée par la hausse des décès lors de la 2e vague. Cette évolution est toutefois encore provisoire et sera révisée à la hausse dans les prochaines semaines.

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.31
couvert
le 19/01 à 18h00
Vent
2.08 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
57 %

Sondage