Covid-19 : la vague monte "fortement" en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 03/12/2021 - 18:22
Mis à jour le 03/12/2021 - 18:23

La circulation du virus s'est encore accélérée en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux d'incidence de 346 cas pour 1000.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté. Le Jura est le troisième département de France le plus touché par la cinquième vague et les conséquences commentent à peser sur le système de santé. L'agence régionale de santé enjoint la population à renouer avec les gestes barrières.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Un taux de positivité des tests de 6,8%, 445 personnes hospitalisées quotidiennement contre 323 la semaine dernière, 73 personnes en réanimation (+30 en sept jours) : la dynamique épidémique pèse sur le système de santé régional.

"Freiner la cinquième vague passe plus que jamais par la prévention, la vaccination, le recours au dépistage et à l’isolement au moindre symptôme évocateur de la Covid-19" insiste l'agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté.

Renouer avec les gestes barrières

L’ARS insiste de nouveau sur l’importance des gestes barrières, à l’école, à la maison, au travail ou pendant ses loisirs :

  • porter le masque, en particulier à l’intérieur,
  • aérer régulièrement les locaux,
  • se laver fréquemment les mains,
  • ne pas s’embrasser, ne pas se serrer la main.

Au moindre doute, au moindre symptôme, ou en cas de contact avec un cas positif, il faut se faire dépister, même vacciné, s’isoler sans délai en cas de positivité du test, prévenir ses contacts.

  • L’épidémie de la Covid-19 a entraîné en Bourgogne-Franche-Comté 5.058 décès en établissements de santé ; 2.309 dans les établissements médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté.

1 Commentaire

Président d'une assoc d'aide à l'utilisation des outils informatique, j'ai été informé par l'adhérent concerné qu'il était positif au Covid. Le Pass-sanitaire est obligatoire pour nos adhérents. La personne concernée devait recevoir prochainement sa 3ième injection. Selon lui l'appli tous anti-covid activera sa détection sur l'appli seulement mardi prochain. Pour le club nous avons prévenu l’ensemble de nos adhérents et bénévoles de cette situation en invitant ceux susceptibles d'être cas contact à se faire dépister au plus vite sans attendre que cela leur soit signifié par la sécu. Comme beaucoup de nos adhérents et probablement encore pas mal de monde cette personne est peu performante dans l'utilisation des outils de communication (ordi, téléphone portable) Pour l'aider, et préserver nos adhérents, jJ'ai souhaité m'informer plus complétement de ce que devait faire un responsable associatif dans cette situation en appelant l'aide du site tous anti-covid, lamentable!! digne d'un sketch, la personne se limitant, malgré mes explications, à des réponses visiblement issues d'un protocole fermé destiné uniquement aux personnes testées positives qu'il répétait façon robot. Je pense que les réponses que je recherchait pouvait intéresser tous les responsables de structures qui accueillent du public voir des particuliers qui organisent encore des réunions familiales.pour les cas positifs qui ne savent pas signaler cela à leurs proches. J'ai aussi tenté de joindre le n°vert gouvernemental qui était débordé et laisse un message pour renouveler l'appel. En conclusion, je pense que les moyens de lutte contre la pandémie restent à améliorer car ils ne sont pas adapter pour les populations peu aguerries aux outils mis en place par l'Etat qui pour la plupart s'appuient sur des technologies dématérialisés.
Publié le 4 décembre 2021 à 10h48 par alain raby • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Réouverture du centre de vaccination Résal : 400 rendez-vous le premier jour

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.

Santé

Réouverture du centre de vaccination Résal : 400 rendez-vous le premier jour

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.1
nuageux
le 20/01 à 21h00
Vent
1.62 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
99 %

Sondage