Covid-19 : le variant delta désormais majoritaire, mais la circulation virale reste faible en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 16/07/2021 - 18:00
Mis à jour le 16/07/2021 - 18:00

La course de fond engagée dans la région Bourgogne Franche-Comté contre le variant delta, se poursuit. La campagne vaccinale a enregistré un net rebond ces derniers jours et les partenaires sont mobilisés sur le terrain pour faire face à la demande et combattre ainsi la montée d’une quatrième vague, nous informe l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté ce vendredi 16 juillet.

Centre de vaccination de grande capacité à Micropolis à Besançon. © Alexane Alfaro
Centre de vaccination de grande capacité à Micropolis à Besançon. © Alexane Alfaro

Le variant delta continue son inexorable progression en Bourgogne-Franche-Comté. La mutation L452R, évocatrice de ce variant, est désormais identifiée dans 6 tests positifs sur 10 et est majoritaire dans tous les départements, à l’exception, à ce jour, de la Haute-Saône et de l’Yonne.

La circulation virale reste faible mais confirme la reprise à la hausse amorcée la semaine dernière et observée à l’échelle nationale.

Le nombre de décès en établissements de santé se monte à 4 844 depuis mars 2020 ; 2 296 décès étant répertoriés en établissements médico-sociaux par Santé publique France.

© ARS BFC

Plus de 13.000 premières injections le 13 juillet

Si le variant delta avance, la vaccination a également fortement progressé ces derniers jours, après l’allocution présidentielle du 12 juillet. Le 13 juillet, plus de 13.000 premières injections ont notamment été enregistrées dans la région, traduisant un net rebond du recours à cette vaccination.

"La couverture vaccinale affiche une progression encourageante, en particulier dans la tranche d’âge des 18-49 ans, qui passe la barre des 50%", souligne l'ARS BFC. "Elle reste toutefois insuffisante à ce jour pour faire obstacle à la vague épidémique de variant delta qui se profile et il convient donc d’accélérer sa progression."

© ARS BFC

En plus des centres de vaccination mobilisés en tous points du territoire, l’ARS rappelle que les pharmaciens, médecins, sages-femmes, infirmiers, sont engagés dans la campagne.

"Ces professionnels libéraux de proximité jouent un rôle déterminant pour informer, rassurer, vacciner", conclut l'ARS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mois sans tabac : coup d’envoi du grand défi national le 1er novembre

Lundi 1er novembre, Santé publique France, en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance Maladie, donne le coup d’envoi de la sixième édition de Mois sans tabac. Désormais incontournable, l’opération, qui offre aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour, comptait déjà 51.791 inscrits au 22 octobre sur la plateforme dédiée, dont plus de 2.000 en Bourgogne-Franche-Comté.

Covid-19 : l’ARS observe de premiers indices de rebond en Bourgogne-Franche-Comté

7 départements sur 8 de la région Bourgogne-Franche-Comté sont en dessous du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100.000 habitants. La Haute-Saône enregistre toutefois une forte augmentation du nombre de cas avec +56,25 % en sept jours. Elle se trouve au niveau du seuil d'alerte... L'Agence Régionale de la Santé a d'ailleurs noté un indicateur à la hausse chez les plus de 65 ans en Haute-Saône et en Saône-et-Loire.

Ségur de la Santé : les détails des investissements en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre de l'enveloppe globale de 19 milliards d'euros négociée lors du Ségur de la Santé, les mesures prises pour chaque région ont été publiées, dont celles prévues en Bourgogne Franche-Comté. Ce mardi 19 octobre, le Premier ministre, Jean Castex, aux côtés du ministre de la Santé, Olivier Véran et de la ministre déléguée en charge de l’autonomie, Brigitte Bourguignon étaient en déplacement en Côte-d’Or pour présenter la stratégie régionale des investissements Ségur en Bourgogne-Franche- Comté.

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.36
peu nuageux
le 28/10 à 18h00
Vent
1.52 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage