Alerte Témoin

Covid-19  : tout ce qu'il faut savoir sur les demandes d'indemnisation

Publié le 21/04/2020 - 08:05
Mis à jour le 20/04/2020 - 16:20

L’Urssaf (Unions de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales ) collecte les cotisations salariales et patronales auprès des entreprises et des travailleurs indépendants pour financer le système de protection sociale. Rappel des indemnisations possibles suite au Covid-19 et premier bilan chiffré...

urssaf franche comte
© D Poirier

Les mesures présentées ci-dessous sont destinées aux entreprises, travailleurs indépendants et particuliers employeurs en difficulté. Ceux qui peuvent payer doivent le faire pour préserver notre système de protection sociale.

Report des cotisations

Les entreprises ont eu la possibilité de reporter leurs échéances de paiement pour les échéances du 15/03, 05/04 et 15/04. Les déclarations DSN à bonne date sont toutefois impératives.

Pour les adhérents au TESE/CEA, le prélèvement du 15 avril 2020 est automatiquement reporté au 15 juin 2020 : aucune démarche n’est à effectuer et aucune pénalité ne sera appliquée.

Pour les travailleurs indépendants, l’échéance mensuelle du 20 avril 2020 sera reportée automatiquement, et son montant lissé sur les échéances à venir.

Par ailleurs, les travailleurs indépendants peuvent ajuster leur échéancier de cotisations pour tenir compte d’ores et déjà d’une baisse de leur revenu, en réévaluant leur revenu 2020 sans attendre la déclaration annuelle : sur secu-independants.fr pour les artisans/commerçants et urssaf.fr pour les professions libérales et professionnels de santé.

Pour les Praticiens et Auxiliaires Médicaux, l’échéance mensuelle et trimestrielle du 5 mai 2020 sera reportée automatiquement, et son montant lissé sur les échéances à venir.

Si les cotisants ne souhaitent pas ce report et préfèrent régler tout ou partie de leurs cotisations, ils peuvent se rapprocher de leur Urssaf pour la mise en place d’un paiement par virement.

Pour les artistes-auteurs / diffuseurs : le recouvrement est suspendu.

Bilan chiffré des encaissements de l’échéance du 15/03 (entreprises du Régime général)

  • National : 5,6 milliards encaissés sur 9,4 milliards attendus taux de reste à recouvrer de 40,17 %
  • En Bourgogne Franche-Comté (vision économique : établissements implantés en Bourgogne Franche-Comté) : 149 999 562 € encaissés sur 260 112 279 € attendues taux de reste à recouvrer de 42,33 % 18 860 comptes débiteurs sur 51 550 36,59 % de comptes débiteurs à l’échéance
  • En Franche-Comté (vision économique : établissements implantés en Franche-Comté) : 61 494 590 € encaissés sur 112 021 839 € attendus taux de reste à recouvrer de 45,1 % (1,84 % en 2019) 8 180 comptes débiteurs sur 22 046 37,1 % de comptes débiteurs à l’échéance (4,2 % en 2019)
  • Pour la Haute-Saône : 9 907 223 € encaissés sur 18 207 102 € attendus taux de reste à recouvrer de 45,59 % 1 354 comptes débiteurs sur 3 774 35,88 % de comptes débiteurs

Bilan chiffré des encaissements de l’échéance du 05/04 (entreprises du Régime général)

  • National : données non stabilisées
  • Pour la Haute-Saône : 11 087 419 € encaissés sur 15 889 188 € attendus taux de reste à recouvrer de 30,22 %
  • 177 comptes débiteurs sur 538 32,9 % de comptes débiteurs

Actions sociale destinée aux travailleurs indépendants

Deux aides possibles :

  • Action sociale : aide destinée aux travailleurs indépendants en subsidiarité du fonds de solidarité (modalités cf encadré ci-dessous). Les demandes doivent se faire sur www.secu-independants.fr
  • Aide exceptionnelle à destination de tous les artisans commerçants, cumulable avec le Fonds de Solidarité et exonérée d’impôt sur le revenu, de cotisations et de contributions sociales. Cette aide correspond au montant que l’artisan/commerçant a versé pour les cotisations de retraite complémentaire 2018, dans la limite de 1 250€.

Aucune démarche est à réaliser, elle sera automatiquement versée par les Urssaf fin avril.

Action sociale travailleurs indépendants

Les demandes se font via www.secu-independants.fr .Cette aide financière est exclusivement accessible aux travailleurs indépendants ne pouvant pas bénéficier de l’aide du fonds de solidarité.

Tous les travailleurs indépendants affiliés, quel que soit leur statut, peuvent bénéficier de cette aide financière exceptionnelle ou d’une prise en charge de cotisations et contributions sociales.

Critères d’éligibilité ne pas être éligible au fonds de solidarité avoir effectué au moins un versement de cotisations depuis son installation avoir été affilié avant le 1er janvier 2020 être impacté de manière significative par les mesures de réduction ou de suspension d’activité être à jour de ses cotisations et contributions sociales personnelles au 31 décembre 2019 (ou échéancier en cours)

Bilan chiffré des demandes d’aide au titre de l’action sociale gérée par la branche recouvrement au 13/04

  • National : 140 729 demandes correspondant à 112 083 comptes (49,4 % Travailleurs Indépendants Artisans/Commerçants, 28,9 % Micro entrepreneurs Artisans/Commerçants, 10,2 % Professions Libérales, 6,4 % Micro entrepreneurs et Professions Libérales)
  • En moyenne 2,9 % des comptes sollicitent une aide par département
  • En Bourgogne Franche-Comté : 4 889 demandes émanant de 4 352 comptes
  • En Franche-Comté : 2 190 demandes émanant de 1 981 comptes soit 3,7 % des 53 651 comptes
  • Secteurs les plus demandeurs : coiffure et soins du corps (14,13 %), commerce de détail non alimentaire (6,76 %), hébergement et restauration (5,79 %)
  • Pour la Haute-Saône : 413 comptes soit 4,1 % des 10 068 comptes du département

Particuliers employeurs (CESU/PAJEMPLOI)

Mesure d’indemnisation à destination des utilisateurs du Cesu et de Pajemploi

Les utilisateurs du Cesu qui souhaitent bénéficier de la mesure d’indemnisation exceptionnelle déclarent et rémunèrent les heures réellement réalisées au mois de mars sur leur compte Cesu. Puis, ils déclarent les heures prévues et non réalisées au mois de mars sur le formulaire d’indemnisation exceptionnelle.

L’employeur prendra connaissance du montant de cette indemnisation exceptionnelle à l’issue de l’enregistrement du formulaire d’indemnisation. L’indemnisation est à verser directement par l’employeur, elle correspond à 80 % du montant net des heures non réalisées. Elle n’est pas soumise à cotisations ou prélèvement sociaux et n’ouvrira pas de droit au crédit d’impôt. L’employeur sera remboursé du montant de l’indemnisation versée à son salarié, directement sur son compte bancaire. Par ailleurs, l’employeur pourra verser les 20 % restant au titre d’un don solidaire.

Plus d'infos :

www.cesu.urssaf.fr/ www.pajemploi.urssaf.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Economie

Boost’ Ton Projet, le jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté pour les 18-30 ans !

PUBLI-INFO • Jusqu'au 30 octobre 2020, les jeunes de 18 à 30 ans porteurs de projets sont invités à participer au jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté. Pour cette première édition, 4.500 euros sont mis en jeu afin d’accompagner les jeunes vers la concrétisation de leur projet, qu'il soit solidaire, sportif ou entrepreneurial…

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     9.19
    légère pluie
    le 25/09 à 9h00
    Vent
    7.07 m/s
    Pression
    1004 hPa
    Humidité
    93 %

    Sondage