Covid-19 : vers un élargissement de la dose de rappel pour tous...

Publié le 25/11/2021 - 07:31
Mis à jour le 25/11/2021 - 14:08

La cinquième vague est là, et bien là. Le gouvernement français a donc décidé de mettre en place de nouvelles mesures afin d’endiguer la propagation du virus et de ne pas se retrouver dans une situation impossible au cœur de l’hiver.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’exprime à la mi-journée pour présenter de nouvelles mesures destinées à faire face à la crise sanitaire, alors que le nombre de cas augmente très rapidement en France depuis plusieurs jours, atteignant 32.591 nouvelles contaminations mercredi selon Santé publique France, au plus haut depuis le 24 avril.

Le porte-parole du gouvernement a déjà expliqué qu’Olivier Véran allait donner des détails sur "l’accélération" du calendrier de vaccination. Le ministre de la Santé devrait en effet intervenir à la mi-journée.

Olivier Véran devrait notamment évoquer la dose de rappel et préciser à qui elle sera ouverte dans les prochaines semaines, ainsi qu’un renforcement du pass sanitaire pour faire face à la flambée de l’épidémie de Covid-19, a-t-on appris, mercredi, de sources parlementaires et gouvernementales.

La validité des tests PCR réduite à 24 heures ?

Actuellement, les plus de 65 ans peuvent recevoir la dose de rappel, ainsi que les personnes à risque et les soignants. Les plus de 50 ans y auront accès à partir du 1er décembre et la Haute Autorité de santé a recommandé, vendredi dernier, de l’élargir aussi aux plus de 40 ans.

Aussi, selon deux sources parlementaires, le Premier ministre, Jean Castex, qui recevait, mercredi soir, les responsables des groupes parlementaires, a indiqué que l’exécutif allait proposer de ramener le délai d’écart entre le dernier vaccin et la dose de rappel de six à cinq mois.

La validité du test anti-Covid pour les non-vaccinés voulant profiter du pass sanitaire devrait, elle, passer de 72 heures à 24 heures.

Quant au port du masque, il pourrait être rendu obligatoire dans tous les lieux intérieurs où le pass sanitaire est demandé (restaurants, centres commerciaux, lieux de spectacle, musées, etc.). Voire dans quelques lieux extérieurs à forte concentration de personnes, comme les marchés de Noël, à la discrétion des préfets.

Pas de couvre-feu à l’ordre du jour

Un renforcement des contrôles du pass sanitaire dans les restaurants, les cinémas et les transports ainsi qu’un renforcement des campagnes de tests de dépistage dans les écoles sont également dans les tuyaux. En revanche, aucune mesure restrictive de liberté type confinement ou couvre-feu n’est actuellement sur la table.

"Sauver les fêtes de fin d'année"

"Le constat est sans appel : notre situation épidémique se dégrade très nettement. Il y a quelques jours, je parlais d’un début de vague fulgurante, et cela se confirme avec un taux de reproduction du virus, qui est estimé aujourd’hui à 1,6 et qui devrait très probablement continuer à augmenter dans les prochains jours et les prochaines semaines", a averti Gabriel Attal à l’issue d’un conseil de défense et du conseil des ministres. Pour l'exécutif, il s'agit de "sauver les fêtes de fin d'année", a-t-il souligné.

Plus tôt dans la journée, Gabriel Attal avait d’ores et déjà prévenu que des mesures étaient prévues selon trois grands axes : "l’accélération de la campagne de rappel vaccinal", "le renforcement du pass sanitaire" et "le renforcement des mesures barrières", comme le port du masque.

La flambée des contaminations dans le pays ne s'accompagne pas pour le moment d'un envol des hospitalisations, malgré une hausse ces derniers jours. Le gouvernement met cette "décorrélation" sur le compte d'un fort taux de vaccination par rapport à d'autres pays européens.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.66
nuageux
le 17/08 à 15h00
Vent
0.39 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
46 %

Sondage