Damien Jouillerot : "mon plus beau souvenir restera ma première rencontre avec Gérard Jugnot"

Publié le 31/08/2016 - 17:54
Mis à jour le 23/10/2019 - 11:11

Si vous avez vu les films Monsieur BatignoleRrrrr, Les Fautes d’orthographeEmmenez-moi ou encore Rose et Noir, vous connaissez sans aucun doute Damien Jouillerot, ce comédien né à Besançon et qui poursuit sa carrière à Paris. Il est également dessinateur et à l’occasion de la sortie de son livre « Les crobards d’amour » sorti cette année, Damien Jouillerot se prête à notre jeu du portrait…

 ©
©

PORTRAIT DE LA SEMAINE

Carte d'identité

  • Damien Jouillerot
  • Né le 23 septembre 1985 à Besançon
  • Lieu d'habitation : Paris
  • Situation familiale : marié, un enfant, en attente du second
  • Métier(s) : acteur et dessinateur
  • À suivre sur Facebook et Instagram 

Damien a grandi dans un milieu qu'il qualifie de "pauvre" dans le village de Frambouhans, dans le Doubs, avec des parents ouvriers dans l'horlogerie, un frère et deux sœurs. Il a passé l'école primaire dans son village puis s'est retrouvé de longues années dans plusieurs collèges. "J'étais renvoyé des établissements pour plusieurs motifs, en général à cause de bagarres, je n'étais pas un bon élève, etc. J'avais du mal à l'école, le système éducatif ne me correspondait pas", nous confie Damien, "j'aimais apprendre, mais pas à l'école".

Son emploi du temps hebdomadaire intégrait également des cours de théâtre amateur le mercredi lorsqu'il avait 13-14 ans. "J'aimais beaucoup ça, le théâtre m'aidait à canaliser mon énergie", précise le comédien. 

La rencontre avec Gérard Jugnot

Après deux années de théâtre, Damien Jouillerot apprend que Gérard Jugnot est de passage à l'hôtel La Maraude à Fournet-Blancheroche, dans le Doubs, dans le cadre du tournage de Monsieur Batignole. Au culot, Damien se rend à 5 heures du matin, quelques heures avant le départ de Gérard Jugnot, pour "savoir s'il cherchait quelqu'un pour un rôle". Pour le film Monsieur Batignole, le célèbre acteur cherchait un garçon âgé de 12 ans et brun aux yeux bleus. Damien a 16 ans et a les yeux marron. Il lui a alors répondu : "ce n’est pas grave, je fais plus jeune que mon âge et pour les yeux, je mettrai des lentilles de couleur", se souvient-il. Le jeune homme fait alors quelques essais pour Gérard Jugnot à l'hôtel. Deux semaines plus tard, Damien reçoit un appel… C'est comme ça que le jeune franc-comtois se retrouve à jouer le personnage de Martin dans Monsieur Batignole, sorti en 2002. 

"Cette rencontre restera mon plus beau souvenir de jeunesse", nous confie-t-il

L'après Monsieur Batignole...

Suite à cette première expérience au cinéma, un agent artistique contacte Damien pour tenter une carrière de comédien. C'est alors qu'il part à Paris pendant quelques jours pour la première fois avec l'époux de sa soeur. "Je n'étais que très rarement sorti de mon village à l'époque", indique le comédien. Il en profite pour passer quelques castings dans la foulée et c'est à 16 ans qu'il décide d'arrêter l'école et de s'émanciper. "Je me disais qu'il y avait une carte à jouer alors j'ai pris un appartement à Paris et j'ai continué", se rappelle-t-il.

Les impressions du comédien ? "Il y avait de la magie, du stress bien sûr, mais je faisais très attention à ne pas faire de folie, je n'étais pas un chien fou, je savais que j'avais de la chance", nous précise Damien. 

Une fois lancé sur les rails du cinéma, Damien Jouillerot passe une grande partie de ses 10 premières années de carrière dans les trains, les avions ou en voiture. "Pendant une période, je tournais dans quatre films en même temps, donc j'étais beaucoup en voiture avec pratiquement mon lit dedans !", se souvient-il, "c'était une vie à 100 à l'heure"

"Les crobards d'amour", le premier livre de Damien Jouillerot

Au-delà de sa passion pour le théâtre et le cinéma, Damien est également dessinateur. Le 4 juillet dernier, son premier livre est paru aux éditions Akinomé et sortira dans les librairies en septembre. Ses inspirations ? Son épouse, son fils, de dessins "un peu coquins" de dessinateurs connus, et... l'amour. "C'est un livre qui se prête à tous, de 4 ans à 80 ans", précise-t-il, "nous sommes dans une époque, avec tout ce qu'il se passe, qui a besoin d'amour". 120 pages sont consacrées à 120 dessins de l'auteur en noir, blanc et rouge sous lesquels une phrase d'amour d'un enfant, du fils de Damien, d'un anonyme… joue le rôle de légende. 

L'actualité de l'acteur-dessinateur

En décembre 2016, Damien Jouillerot sera à l'affiche dans "De père en fils" d'Émile Gaudreault, avec Richard Berry et Jacques Gamblin. Courant octobre 2016, il sera également dans la nouvelle série policière Prof T sur TF1. Enfin, il tourne actuellement une série pour la chaîne W9 intitulée "La petite histoire de France".

Côté livre, Damien aimerait en publier un second. "J'ai des idées, mais j'y vais calmement. On verra comment marche le premier et si ça fonctionne, je ferai un second volume. J'ai vraiment pris du plaisir à écrire ce livre", nous confie-t-il. 

PORTRAIT CHINOIS 

  • Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ? "Boire un café."
  • Votre ou vos livres de chevet ? "L'art de la guerre de Sun Tzu."
  • Votre film préféré ? "The Truman Show."
  • Le film que vous aimez le moins ? "Van Helsing."
  • Acteur/actrice préférée ? "Robert De Niro."
  • Votre plat préféré ? "Les lasagnes."
  • Votre boisson préférée ? "La bière et le coca, malheureusement."
  • Votre péché mignon ? "Tous les bonbons au coca, j'en ai toujours sur moi, chez moi, partout où je vais."
  • Votre couleur préférée ? "Le bleu."
  • Un peintre préféré ? "Picasso."
  • Si vous alliez sur une île déserte, quel seul objet prendriez-vous ? "Un bâton pour dessiner dans le sable".
  • Si la réincarnation existait, en quoi ou qui voudriez-vous vous réincarner ? "En chat."
  • Quel événement historique vous a le plus marqué ? "Les attentats du 13 novembre, près de chez moi."
  • Le souvenir qui vous marque le plus ? "Ma rencontre avec Gérard Jugnot."
  • Si vous aviez dû exercer un autre métier, quel serait-il ? "Certainement m'occuper d'animaux et psychologue, mais avec les animaux."
  • Quelle est votre principale qualité ? "Je suis quelqu'un de gentil."
  • Votre principal défaut ? "Je suis soupe au lait."
  • Qui est votre héros ? "Rosa Parks."
  • Pratiquez-vous un sport ? "La pétanque, oui c'est un sport !"
  • Un passe-temps préféré ? "Je m'occupe de mon fils."
  • Votre pays préféré ? "L'Allemagne."
  • Votre animal préféré ? "Le chat."
  • Votre mot préféré ? "Utopie."
  • Votre citation préférée ? "Qui ne plante jamais n'a aucune chance de pousser, c'est un proverbe arabe."
  • Une addiction ? "La cigarette et les bonbons au coca."
  • Plutôt tramway, bus, métro, voiture ou vélo ? "Trottinette !"
  • Votre lieu préféré en Franche-Comté ? "Les forêts."
  • Et dans le monde ? "Le quartier Montmartre à Paris, je m'y sens le plus en sécurité bizarrement."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portrait de la semaine

Il est incollable sur la fête foraine de la Foire Comtoise de Besançon !

Il sait absolument tout sur la fête foraine de la Foire Comtoise à Micropolis Besançon  ! Grand passionné du milieu forain, mais aussi de maquettes en Légo, Maxime a créé en 2012 une page Facebook dédiée à la foire comtoise qui compte près de 3.500 fans. Aujourd’hui âgé de 22 ans, il sait avant tout le monde quelles attractions seront à la foire et connait sur le bout des doigts les spécificités des manèges. Présent tous les jours dans les allées de la fête foraine durant le montage, nous avons rencontré Maxime… 

Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 : “l’élection des Miss n’est pas qu’un concours de beauté, c’est être ambassadrice”

À quelques jours de l’élection de Miss France ce samedi 16 décembre à Châteauroux, nous vous dévoilons la personnalité de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 figurant parmi les favorites pour le titre de Miss France 2018. C’est le portrait du mois de décembre… 

Portrait chinois de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 from maCommune.info on Vimeo.

Rencontre avec le champion de moto Vincent Philippe à quelques jours du Bol d’Or…

À quelques jours de la 81e édition du Bol d’Or 2017 ces 15, 16 et 17 septembre sur le célèbre circuit Paul Ricard, Vincent Philippe s’est arrêté à Besançon pour la projection en avant-première à la Rodia de « I want to be a champion ». Ce film retraçant le parcours du champion de moto endurance sera diffusé au Bol d’Or, sur les chaînes télévisées, dans les concessions Suzuki fin septembre et sur les réseaux sociaux.

Culture

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.62
partiellement nuageux
le 25/05 à 6h00
Vent
0.5 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
99 %