Déménagement imminent de l’hôpital Saint Jacques

Publié le 21/09/2012 - 11:10
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:30

Cinq services de l’hôpital Saint Jacques de Besançon vont déménager à partir du 1er octobre. Les consultations de dermatologie et de psychiatrie, l’imagerie, la dialyse et l’assistance médicale à la procréation vont également monter le mois prochain à CHRU Jean Minjoz. Voici le planning du déménagement…

 ©
©

dans les cartons…

Les services de l’hôpital Dt-Jacques de Besançon préparent leur carton. Ils vont déménager chacun leur tour à partir du mois d’octobre.  Seuls les services hospitalisation de dermatologie et de psychiatrie (CATTP enfants, le CATTP adultes) et le Centre de Ressource Autisme (CRA) demeurent sur le site de Saint-Jacques. Les urgences psychiatriques seront toujours accueilles au niveau -1 de de l’hôpital Jean Minjoz. Les consultations de psychiatrie seront-elles transferées dès le  26 septembre au niveau 1 du nouveau bâtiment.

Pour le directeur de l’hôpital, Patrice Barberousse, le nouveau bâtiment « offre un cadre architectural de haut niveau, résolument  centré sur l'usager avec une qualité de l'accueil hôtelier à la hauteur des  attentes des patients et de l'exigence des équipes. Regroupé en quasi-totalité sur un site unique, doté d'infrastructures de  dernière génération, le positionnement du CHRU de Besançon au plan régional ne pourra que s'en trouver renforcé ».

Urgences pédiatriques à partir du jeudi 4 octobre

 Les services vont donc « monter » à Minjoz dans le nouveau bâtiment monobloc de 8 étages sur 60 000m². Les niveaux -2 et -3 sont dédiés aux activités techniques et logistiques. Le niveau -1 est celui du plateau technique : bloc opératoire, soins intensifs, services de réanimation, grossesses à risques, urgences et imagerie.  les niveaux 0 et 1 sont ceux des consultations et hôpitaux de jour ; du +2 au +4 se situent les étages d'hospitalisation.

Enfin, le nouvel espace d’accueil, ouvert depuis le 30  janvier 2012, relie le nouveau bâtiment, la tour de  Jean Minjoz et le pôle Cœur-Poumons. Et bientôt le  futur pôle Cancérologie / Biologie. Il donne par ailleurs accès au hall historique entièrement  repensé qui propose aux patients de  bénéficier des avantages de la bibliothèque des  malades et de la maison des usagers.

 Les services qui vont déménager

  •  les services de pédiatrie, de gynécologie-obstétrique, d'urologie, de néphrologie et des maladies infectieuses,
  • les consultations de dermatologie et de psychiatrie,
  • les secteurs de l'imagerie, la dialyse et l'assistance médicale à la procréation.

Le service communcication du CHRU de Besançon insiste sur un point. : l'accueil des urgences pédiatriques  se fera sur le site de Jean Minjoz à partir  du jeudi 4 octobre à 4h  du matin.

Le calendrier

 Accès aux services

consultations, séances et hôpitaux de jour ou de semaine :  le hall d’accueil principal, au niveau zéro, où  sont situés :

  • les hôtesses d’accueil et d’orientation,
  • les professionnels du bureau des entrées.

Toutes les urgences sont accessibles par le niveau -1. 

DéménagementCHU Octobre2012

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé pour le Nord-Franche-Comté

Les professionnels du territoire, la direction territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté ont signé officiellement ce mardi 28 mai 2024 le projet de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé. Le Nord-Franche-Comté est "désormais intégralement couvert par ces nouveaux modèles d’organisation des soins" précise l’ARS dans son communiqué.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.67
légère pluie
le 14/06 à 15h00
Vent
4.74 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
69 %