Déménagement imminent de l’hôpital Saint Jacques

Publié le 21/09/2012 - 11:10
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:30

Cinq services de l’hôpital Saint Jacques de Besançon vont déménager à partir du 1er octobre. Les consultations de dermatologie et de psychiatrie, l'imagerie, la dialyse et l'assistance médicale à la procréation vont également monter le mois prochain à CHRU Jean Minjoz. Voici le planning du déménagement…

CHUbesanonlogo.jpg
CHUbesanonlogo.jpg

dans les cartons…

PUBLICITÉ

Les services de l’hôpital Dt-Jacques de Besançon préparent leur carton. Ils vont déménager chacun leur tour à partir du mois d’octobre.  Seuls les services hospitalisation de dermatologie et de psychiatrie (CATTP enfants, le CATTP adultes) et le Centre de Ressource Autisme (CRA) demeurent sur le site de Saint-Jacques. Les urgences psychiatriques seront toujours accueilles au niveau -1 de de l’hôpital Jean Minjoz. Les consultations de psychiatrie seront-elles transferées dès le  26 septembre au niveau 1 du nouveau bâtiment.

Pour le directeur de l’hôpital, Patrice Barberousse, le nouveau bâtiment « offre un cadre architectural de haut niveau, résolument  centré sur l’usager avec une qualité de l’accueil hôtelier à la hauteur des  attentes des patients et de l’exigence des équipes. Regroupé en quasi-totalité sur un site unique, doté d’infrastructures de  dernière génération, le positionnement du CHRU de Besançon au plan régional ne pourra que s’en trouver renforcé ».

Urgences pédiatriques à partir du jeudi 4 octobre

 Les services vont donc « monter » à Minjoz dans le nouveau bâtiment monobloc de 8 étages sur 60 000m². Les niveaux -2 et -3 sont dédiés aux activités techniques et logistiques. Le niveau -1 est celui du plateau technique : bloc opératoire, soins intensifs, services de réanimation, grossesses à risques, urgences et imagerie.  les niveaux 0 et 1 sont ceux des consultations et hôpitaux de jour ; du +2 au +4 se situent les étages d’hospitalisation.

Enfin, le nouvel espace d’accueil, ouvert depuis le 30  janvier 2012, relie le nouveau bâtiment, la tour de  Jean Minjoz et le pôle Cœur-Poumons. Et bientôt le  futur pôle Cancérologie / Biologie. Il donne par ailleurs accès au hall historique entièrement  repensé qui propose aux patients de  bénéficier des avantages de la bibliothèque des  malades et de la maison des usagers.

 Les services qui vont déménager

  •  les services de pédiatrie, de gynécologie-obstétrique, d’urologie, de néphrologie et des maladies infectieuses,
  • les consultations de dermatologie et de psychiatrie,
  • les secteurs de l’imagerie, la dialyse et l’assistance médicale à la procréation.

Le service communcication du CHRU de Besançon insiste sur un point. : l’accueil des urgences pédiatriques  se fera sur le site de Jean Minjoz à partir  du jeudi 4 octobre à 4h  du matin.

Le calendrier

 Accès aux services

consultations, séances et hôpitaux de jour ou de semaine :  le hall d’accueil principal, au niveau zéro, où  sont situés :

  • les hôtesses d’accueil et d’orientation,
  • les professionnels du bureau des entrées.

Toutes les urgences sont accessibles par le niveau -1. 

DéménagementCHU Octobre2012

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.64
légère pluie
le 21/10 à 12h00
Vent
2.53 m/s
Pression
1020.56 hPa
Humidité
87 %

Sondage