Depuis le 17 janvier, 3.000 injections réalisées au centre de vaccination Résal

Publié le 03/02/2022 - 10:24
Mis à jour le 03/02/2022 - 10:34

Ouvert depuis le 17 janvier 2022, le centre de vaccination Résal, situé rue Pierre Semard à Besançon, a vu passer 3.000 personnes désirant se faire vacciner. Parmi elles, 250 sont des primo-vaccinés. On fait le point avec Mariem Hilali, chef du centre.

"Nous effectuons en moyenne 250 injections par jour (enfants inclus). Samedi 5 février, nous avons une importante journée avec 400 vaccinations programmées", explique ce mercredi Mariem Hilali. 

Le vaccin Pfizer préféré à Moderna 

Au centre Résal, il semblerait que le vaccin Pfizer soit préféré à Moderna : "La majorité des adultes demande une injection Pfizer. Moderna est peu demandé", précise la cheffe du centre.

Concernant les enfants de 5 à 11 ans, c’est la forme pédiatrique du vaccin Pfizer-BioNTech qui est administrée. Cette dernière est "trois fois moins dosée que la forme adulte". 

Environ 400 enfants vaccinés à Résal

Depuis le 17 janvier dernier, environ 400 enfants de 5 à 11 ans ont été vaccinées (130 la première semaine, 150 la 2e et 120 la 3e). Pour rappel, la campagne de vaccination s'est élargie à l'ensemble des enfants de 5 à 11 ans depuis le 22 décembre 2021.

Ouverture exceptionnelle le samedi

Suite à l’approche des vacances scolaires, le centre est ouvert le samedi pour les petits et les grands. 

Infos +

Vaccinodrome Le Résal, 12 rue Pierre Semard à Besançon

  • Contact du secrétariat :03 63 42 10 13

  •  La prise de rendez-vous via l’application Doctolib demeure toujours possible.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Températures en hausse : le risque d’allergie " moyen " en Bourgogne Franche-Comté

Le temps anticyclonique, calme et les températures plus clémentes favorisent la floraison des arbres, selon le bulletin allergo-pollinique de Atmo BFC de ce vendredi 3 février. Les concentrations de pollens de noisetier sont en augmentation, le risque d'allergie sera de niveau moyen ces prochains jours dans la région.

L’Assemblée vote l' "accès direct " des patients à des infirmiers : " un retour au XIXe siècle " selon des médecins à Besançon

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi l'ouverture d'un "accès direct" des patients aux infirmiers en pratique avancée (IPA), l'une des mesures d'une proposition de loi sur l'accès aux soins vivement critiquée notamment par le collectif Médecin pour demain à Besançon.

L’œil de la Diet : la galette de riz, est-elle si bonne pour la santé ?

CONTRIBUTION • On la croyait bonne, quoiqu'un peu "polystyrèné", on la croyait top pour la santé et la perte de poids, on la croyait efficace... Ce mois de janvier 2023, Valentine Caput, diététicienne à Besançon, nous parle de la galette de riz, ce trophée de l’innovation à la sauce… supercherie.

Hiver très doux : Atmo Bourgogne Franche-Comté commence déjà ses prélèvements polliniques dans l’air !

En raison d’un hiver particulièrement doux, certains arbres ont déjà démarré leur période de pollinisation en Bourgogne-Franche-Comté. Les premiers prélèvements pollinique ont donc démarré plus tôt que d’habitude pour Atmo BFC, avec la remise en service des capteurs le lundi 9 janvier dernier. Les premiers résultats sont attendus pour ce vendredi 20 janvier.

En BFC, les chutes des personnes âgées représentent près de 8.000 hospitalisations et 600 décès par an

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) Bourgogne-Franche-Comté et la Carsat sont mobilisés dans le plan antichute des personnes âgées, lancé officiellement à l’échelle régionale, ce jeudi 12 janvier 2023 à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.86
couvert
le 04/02 à 0h00
Vent
0.5 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
87 %