Dernière assemblée plénière du conseil régional de Franche-Comté : "Je suis fière du travail que nous avons collectivement accompli"

Publié le 05/11/2015 - 17:09
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:02

Ce jeudi 5 novembre 2015 marque la dernière assemblée plénière de la région Franche-Comté…

PUBLICITÉ

C’est avec « une certaine émotion » de la présidente sortante et candidate à la prochaine élection en Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay a ouvert la dernière séance d’assemblée plénière de la région Franche-Comté. 

Dans son discours prononcé en début de séance, Marie-Guite Dufay a rappelé que la véritable naissance des régions en tant que collectivité de plein exercice était il y a 33 ans. Elle a également évoqué l’histoire avec « la montée en puissance du fait régional, sous la pression des actes successifs de décentralisation : les lycées, la formation professionnelle des jeunes en 1993, l’apprentissage, puis la formation continue (…) »

La présidente a indiqué qu’elle aurait souhaité que la réforme territoriale « aille plus loin sur certains points », mais selon elle, « la direction qu’elle prend est bonne, et elle marque incontestablement la consécration du fait régional ». 

« Cette dernière assemblée doit nous permettre d’adopter le dispositif d’aide aux réfugiés dont nous avons déjà débattu lors de la précédente assemblée plénière », a-t-elle également déclaré. 

Enfin, pour terminer son discours, Marie-Guite Dufay a précisé qu’elle était « fière du travail que nous avons collectivement accompli durant ce mandat au sein de cette assemblée ».

La présidente a souhaité organiser une manifestation « conviviale » à 18 heures ce jeudi, à laquelle sont invités tous les élus régionaux actuels, mais aussi les anciens élus. Durant ce « pot de départ », Marie-Guite ne prendra pas la parole « pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté sur ce temps compte tenu de la période électorale. » 

Pascal Bonnet (Les Républicains), ancien conseiller régional, décline l’invitation 

Dans un communiqué de ce jeudi, Pascal Bonnet, conseiller régional, déclare : «  Pas question pour moi de célébrer la disparition de la Région avec ceux qui l’ont souhaitée. Invité en tant qu’ancien conseiller régional à une cérémonie à l’occasion de la dernière séance du Conseil par la présidente – candidate, je n’oublie pas que ce sont ses amis au pouvoir qui ont imposé cette réforme bâclée dont l’intérêt n’est toujours pas démontré et elle qui a devancé cette disparition en se précipitant dans ce mariage sans prendre le temps de la moindre réflexion. Donc cohérence et dignité: je n’ai rien à y faire. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fusion des régions

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

A la veille de la visite de la secrétaire d'État en charge des collectivités territoriales en Bourgogne Franche-Comté pour parler de la fusion des régions et de la réforme territoriale, nous avons reçu du maire de Vuillafans (village de 800 habitants de la vallée de la Loue) cette prise de position sans ambiguïté aucune concernant les communes de la réforme territoriale en cours et de son impact sur les communes.

Philippe Gonon : la dérive de nos  institutions locales

Philippe Gonon : la dérive de nos institutions locales

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Philippe Gonon, vice président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) du Doubs craint un "court-circuitage" des instances locales. 

Dans la catégorie

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.43
légère pluie
le 17/10 à 18h00
Vent
4.551 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %

Sondage