Détresse psychologique : qui appeler quand on est chef d’entreprise ?

Publié le 08/12/2020 - 10:40
Mis à jour le 10/12/2020 - 15:53

Créé en 2018, le dispositif APESA Besançon permet à tous les chefs d’entreprise qui en éprouve le besoin, de bénéficier d’une prise en charge psychologique, rappelle-la CCI du Doubs ce mois de décembre 2020.

© CC0 PHX ©
© CC0 PHX ©

Rapide et gratuite, cette prise en charge s'effectue à proximité de son domicile, par des psychologues spécialisés dans l’écoute et le traitement de la souffrance morale provoquée par les difficultés financières.

Le dispositif permet à tout professionnel (juge, greffier, mandataire, avocat, expert-comptable, conseiller CCI), en contact avec un entrepreneur en souffrance de lui venir en aide, de devenir une sentinelle, capable de lancer une alerte transmise à un psychologue. Ces sentinelles ont été formées pour repérer les signes de crise suicidaire chez les chefs d’entreprise.

Au-delà des sentinelles qui peuvent détecter les signes avant-coureurs d’une souffrance aigüe, les chefs d’entreprises qui ont besoin d’écoute et d’un soutien psychologique peuvent directement appeler le numéro suivant : 03 81 25 25 59 (ligne ouverte du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30). 

Par ailleurs, en parallèle d’APESA BESANCON, le service juridique de la CCI du Doubs accompagne les entreprises en difficultés financières.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : les hôpitaux de Bourgogne Franche-Comté déclenchent l’ultime palier d’augmentation de leurs capacités

La troisième vague de l’épidémie qui touche la Bourgogne-Franche-Comté entraîne un afflux de patients nécessitant une hospitalisation. A la veille des congés de printemps, l’ARS appelle chaque habitant de la région à maintenir encore son effort, pour permettre au système de soins de faire face.

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Bourgogne Franche-Comté

Derniers chiffres • En Bourgogne-Franche-Comté, le taux d'incidence continue de grimper avec 341  cas pour 100.000 habitants  (contre 310 la semaine dernière) et 77 hospitalisations de plus en une semaine pour formes sévères de la Covid-19 (+34 pour les personnes présentes en réanimation). Une quinzaine de patients meurt chaque jour de la Covid-19 dans la région.    

Troisième vague : nouvelles déprogrammations et appel à renforts

Covid-19 • Face à la troisième vague de l’épidémie et au déclenchement de l’ultime palier d’augmentation des capacités de prise en charge en médecine et en réanimation, l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté annonce de nouvelles déprogrammations d'opérations dans les hôpitaux et lance un appel aux renforts de soignants.

Peau artificielle : le projet « Genesis », « une fierté » pour la Bourgogne Franche-Comté

François Rebsamen, Marie-Guite Dufay, et jusqu'à Emmanuel Macron s'enthousiasment pour le projet de recherche Genesis d'Urgo Group qui vise à fabriquer de la peau artificielle, à destination notamment des grands brûlés et des patients souffrant de plaies "sévères".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.29
ciel dégagé
le 14/04 à 6h00
Vent
3.01 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
90 %

Sondage