Doubs : un quart des entreprises considèrent leur activité en péril...

Publié le 21/05/2020 - 09:53
Mis à jour le 21/05/2020 - 09:53

La CCI du Doubs a lancé une enquête le 14 mai 2020 auprès des entreprises du Grand Besançon sur l’impact de la crise sanitaire. Voici les résultats...

 © D Poirier
© D Poirier

Une enquête adressée à qui ?

Elle a été effectuée auprès de 2.995 établissements du Grand Besançon, toutes activités confondues : commerce, industrie et service. Ce sont 576 entreprises qui ont répondu à l’enquête dont 41% de commerces et services, 36% d’industries/BTP/services aux professionnels, 18% de cafés, hôtels, restaurants et sociétés d’événementiel.

"L’objectif était de recueillir des informations complémentaires et précises sur les difficultés et les besoins des entreprises afin de faire connaître leurs préoccupations et attentes à l’Agglomération du Grand Besançon, qui élabore actuellement un plan de soutien à l’économie du territoire", explique la CCI du Doubs. 

Voici les résultats...

Des conséquences directes 

Durant le confinement, six entreprises sur dix ont été contraintes de stopper leur activité. A la date du 15 mai, 83% des entreprises avaient repris une activité totalement ou partiellement. 50% des cafés, hôtels et restaurants répondants ont pu reprendre une activité partielle avec la vente à emporter et la livraison. Pour les entreprises du secteur industriel et BTP, 65% n’ont repris que partiellement. 
La crise actuelle frappe lourdement la trésorerie : 30% des répondants ont à ce stade des difficultés de trésorerie, 20% les envisagent dès la fin juin et 30% d’ici la fin de l’année. 

Un quart des entreprises répondantes considèrent leur activité en péril 

L’impact de la crise sur le chiffre d’affaires des entreprises est qualifié, par les répondants, d’important à 50%, et 24% estiment que l’impact met en péril leur activité. Cela est d’autant plus vrai pour les cafés, hôtels et restaurants : 51% des répondants estiment leur activité en péril et 40% un impact fort. Pour les commerçants, 21% estiment leur activité en péril, 14% côté Industrie. 

80% des entreprises répondantes s’estiment bien informées des mesures d’aides gouvernementales et locales et les aides sont jugées pertinentes pour 37% des répondants. 

44% jugent les mesures d’aides pertinentes pour partie seulement et souhaitent : 

  • Une mobilisation des Compagnies d’assurances, 
  • Des exonérations de charges (et non des reports)
  • Des aides qui « durent dans le temps », 
  • L’annulation des loyers, 
  • La mise en place d’un plan de relance ambitieux ...

Les attentes des professionnels portent notamment sur : 

  • La mise en place de fonds de soutien locaux (aide à la trésorerie, au redémarrage, à l’achat de matériel, à l’investissement, au paiement des loyers ...)
  • La relance/l’accélération de la commande publique, 
  • L’allégement de la fiscalité locale (TLPECFE, taxes d’occupation du domaine public, taxe de séjour sur toute l’année 2020 voire au-delà)
  • La mise en place d’un plan de communication encourageant la consommation locale, 
  • Une stratégie forte d’attractivité du Centre-Ville dont la gratuité du stationnement et pas uniquement le samedi. 
  • Multiplier les projets événementiels dès que possible.

La CCI du Doubs se fera le relai auprès de la collectivité et prévoit des enquêtes flash sur l’ensemble du territoire du Doubs. Pour toute question, les entreprises sont invitées à contacter la cellule d’accompagnement de la CCI du Doubs à l’adresse suivante : covid19@doubs.cci.fr

(Enquête et communiqué diffusés par la CCI du Doubs)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Fin de l’obligation du port du masque en extérieur jeudi. Levée du couvre-feu avancé au 20 juin

Grâce à une amélioration sanitaire plus rapide que prévu, la vie va redevenir presque normale avec la fin de l'obligation du port du masque à l'extérieur dès jeudi et la levée du couvre-feu à partir de dimanche. Jean Castex prévient que la levée du couvre-feu n'empêcherait pas le maintien des protocoles sanitaires pour les lieux publics et pour la fête de la musique.

Covid : le variant Delta représente « 2 à 4% » des cas positifsLire plus

"Actuellement en France, 2 à 4% des tests positifs que nous criblons correspondent à du variant indien, ce qui représente quand même, je donne une fourchette assez large, de l'ordre de 50 à 150 nouveaux diagnostics de variant Delta dans notre pays", a déclaré M. Véran lors d'un déplacement dans un centre de vaccination à Paris.

"C'est peut-être encore peu, mais c'était la situation anglaise il y a quelques semaines", a-t-il ajouté, rappelant que le variant Delta "représente plus de 90% des cas en circulation" outre-Manche, où l'épidémie est repartie "sur une trajectoire ascendante", avec "quasiment deux fois plus de cas quotidiens" que dans l'Hexagone, malgré "un taux de couverture vaccinale supérieur au nôtre".

Raison de plus pour "ne pas relâcher notre vigilance collective", a-t-il insisté. "Ce n'est certainement pas le moment", car "nous ne devons certainement pas donner de prise au variant indien pour qu'il fasse repartir une nouvelle vague épidémique, nous devons absolument l'empêcher".

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi soir le report de la levée des dernières restrictions en Angleterre, en raison de la poussée du variant Delta du coronavirus.

(Avec AFP)

Covid-19 : l’épidémie recule nettement en Bourgogne Franche-Comté !

Ces 7 derniers jours l'épidémie a nettement reculé dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, y compris la Côte-d’Or, qui affichait en début de semaine l’incidence la plus élevée de métropole. L’indicateur est repassé en-dessous de 100 pour 100.000 habitants comme dans l’ensemble des départements, la moyenne régionale s’établissant autour de 65 pour 100.000 habitants, le taux de positivité des tests à 2,5%.

Economie

« Aux Ateliers ! » :  ouverture d’un complexe de loisirs de 7.000 m2 avant la fin de l’année

Visite de chantier • Deux restaurants, deux ambiances-bar, un hôtel 4 * de 22 chambres, mais aussi un bowling 24 pistes, un laser game, un mur d'escalade… : Anthony Serra et Christophe Boillot, les deux porteurs du projet "Aux ateliers" ont organisé une visite de chantier sur l'ancien site Obliger. Ouverture prévue fin novembre sur la zone commerciale de Valentin.

Le consul des Etats-Unis sur le site de Bio Innovation à Besançon

Christopher Crawford, consul des Etats-Unis d'Amérique s’est rendu ce jeudi 17 juin au sein du centre Bio Innovation en présence d’Anne Vignot, la maire de Besançon. Ce déplacement entre dans le cadre d’une visite plus large à Besançon et notamment le lancement d’une fresque Franco-américaine réalisée pour le festival "Bien Urbain".

Un parc public d’envergure à venir sur le site de Saint-Jacques à Besançon…

Anne Vignot, la maire de la Ville de Besançon, a donné symboliquement le coup d'envoi de la démolition de bâtiments situés en face de la cour d'honneur ce 16 juin 2021 sur le site de Saint-Jacques. Une opération de désamiantage devra être effectuée à partir du 15 août. Six mois de démolition suivront alors dont quatre de travaux...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.41
nuageux
le 20/06 à 12h00
Vent
3.56 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %

Sondage