Doubs : un quart des entreprises considèrent leur activité en péril...

Publié le 21/05/2020 - 09:53
Mis à jour le 21/05/2020 - 09:53

La CCI du Doubs a lancé une enquête le 14 mai 2020 auprès des entreprises du Grand Besançon sur l’impact de la crise sanitaire. Voici les résultats…

 © D Poirier
© D Poirier

Une enquête adressée à qui ?

Elle a été effectuée auprès de 2.995 établissements du Grand Besançon, toutes activités confondues : commerce, industrie et service. Ce sont 576 entreprises qui ont répondu à l’enquête dont 41% de commerces et services, 36% d’industries/BTP/services aux professionnels, 18% de cafés, hôtels, restaurants et sociétés d’événementiel.

"L’objectif était de recueillir des informations complémentaires et précises sur les difficultés et les besoins des entreprises afin de faire connaître leurs préoccupations et attentes à l’Agglomération du Grand Besançon, qui élabore actuellement un plan de soutien à l’économie du territoire", explique la CCI du Doubs. 

Voici les résultats...

Des conséquences directes 

Durant le confinement, six entreprises sur dix ont été contraintes de stopper leur activité. A la date du 15 mai, 83% des entreprises avaient repris une activité totalement ou partiellement. 50% des cafés, hôtels et restaurants répondants ont pu reprendre une activité partielle avec la vente à emporter et la livraison. Pour les entreprises du secteur industriel et BTP, 65% n’ont repris que partiellement. 
La crise actuelle frappe lourdement la trésorerie : 30% des répondants ont à ce stade des difficultés de trésorerie, 20% les envisagent dès la fin juin et 30% d’ici la fin de l’année. 

Un quart des entreprises répondantes considèrent leur activité en péril 

L’impact de la crise sur le chiffre d’affaires des entreprises est qualifié, par les répondants, d’important à 50%, et 24% estiment que l’impact met en péril leur activité. Cela est d’autant plus vrai pour les cafés, hôtels et restaurants : 51% des répondants estiment leur activité en péril et 40% un impact fort. Pour les commerçants, 21% estiment leur activité en péril, 14% côté Industrie. 

80% des entreprises répondantes s’estiment bien informées des mesures d’aides gouvernementales et locales et les aides sont jugées pertinentes pour 37% des répondants. 

44% jugent les mesures d’aides pertinentes pour partie seulement et souhaitent : 

  • Une mobilisation des Compagnies d’assurances, 
  • Des exonérations de charges (et non des reports)
  • Des aides qui « durent dans le temps », 
  • L’annulation des loyers, 
  • La mise en place d’un plan de relance ambitieux ...

Les attentes des professionnels portent notamment sur : 

  • La mise en place de fonds de soutien locaux (aide à la trésorerie, au redémarrage, à l’achat de matériel, à l’investissement, au paiement des loyers ...)
  • La relance/l’accélération de la commande publique, 
  • L’allégement de la fiscalité locale (TLPECFE, taxes d’occupation du domaine public, taxe de séjour sur toute l’année 2020 voire au-delà)
  • La mise en place d’un plan de communication encourageant la consommation locale, 
  • Une stratégie forte d’attractivité du Centre-Ville dont la gratuité du stationnement et pas uniquement le samedi. 
  • Multiplier les projets événementiels dès que possible.

La CCI du Doubs se fera le relai auprès de la collectivité et prévoit des enquêtes flash sur l’ensemble du territoire du Doubs. Pour toute question, les entreprises sont invitées à contacter la cellule d’accompagnement de la CCI du Doubs à l’adresse suivante : covid19@doubs.cci.fr

(Enquête et communiqué diffusés par la CCI du Doubs)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Plateforme Easydis à Besançon “nous n’avons pas annoncé la fermeture du site”

Suite à un article paru chez nos confrères de France Bleu Besançon, ce mercredi 24 avril 2024 expliquant que la plateforme logistique d’Easydis à Besançon allait fermer ses portes en septembre prochain (sauf si l'entreprise trouve repreneur), nous avons contacté une porte-parole du Groupe Casino. Cette dernière nous a affirmé "qu’à aucun moment" il n’avait été décidé et dit aux salariés que le site allait fermer…

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.85
couvert
le 25/04 à 6h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
95 %